Fairy Cube Vol.1

Note moyenne 3,66
( 966 avis fournis par GoodReads )
 
9782845809253: Fairy Cube Vol.1

Ian, surnommé le mytho a le don étrange de voir des choses bizarres, notamment son double Tokagé. Un jour, il est témoin d'un meurtre de fées , fait divers qui agite le monde entier. En parallèle, un mystérieux individu appelé Kaito récupère un cube. Que renferme-t-il donc ? Découvrez le premier tome d'une belle histoire de fantasy sur les fées.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

La mangaka que l’on connait sous le nom de plume Kaori Yuki (?????) est née un 18 décembre à Tokyo, mais elle n'a jamais divulgué l'année de sa naissance, qui peut être estimée dans les années 1960.

C’est tôt qu’elle apprend à dessiner, mais au lieu de suivre des cours spécialisés pour le métier de mangaka, elle passera par une école d’art dont elle sortira diplômée en 1986. Le premier travail qu’elle a rendu -une nouvelle-, dans le cadre de son école, sera appelé « Vampire’s Love », mais c’est grâce à son avancée jusqu’en demi-finale d’un concours de Hana to Yume chez Hakusensha qu’elle se fait remarquer avec sa nouvelle « Love Hunt ». C’est à partir de là qu’elle commence alors chez l’éditeur avec sa première œuvre dans le domaine professionnel : « Natsufuku no Erii », connu en France sous « La tenue d’été d’Elie » disponible dans le tome 3 de Comte Cain qui parait dans le Bessatsu Hana to Yume d’automne 1987. Elle travaille donc avec l’éditeur Hakusensha de 1987 à 2010, où elle passe un nouveau contrat, avec Kodansha, ce qui va l’amener à s’imposer beaucoup plus en termes de communication et de sources internet. Elle met en effet à disposition :

- son blog, mieux fourni qu’auparavant : ???? ?UnDERGA?DEN? (http://www.yukikaori.jp/blog/)
- un compte Twitter : Angelaid (http://twitter.com/#!/angelaid)
- un album photos en ligne : Angelaid (http://p.twipple.jp/user/angelaid)

Au sujet de son nom de plume, on sait qu’il n’est pas né d’une grande réflexion puisqu’il est venu de la télévision avec le nom d’une actrice et un prénom totalement inventé. Toutefois, on peut penser que son prénom fictif se rapproche du réel, puisque son éditeur a accepté ce pseudonyme sur la base de ressemblance avec son véritable nom.

Niveau international, Kaori Yuki aura pu être aperçue à Londres en automne 2000 (pour de la documentation avant l’écriture de Comte Cain / God Child), puis en Allemange (juin 2001) pour une convention de manga où elle a offert des dédicaces et une conférence. Elle est revenue en Allemagne 5 ans plus tard pour un salon du livre, où là encore elle propose des dédicaces aux heureux détenteurs du ticket nécessaire. Enfin, lors de la Japan Expo 2009 le stand Shojo Paradise monté par Hakusensha et Shueisha permettait de laisser des messages à certains auteurs de shojos, dont Kaori Yuki.

On en connait un peu plus sur elle grâce à diverses interviews, aux postfaces ou aux colonnes de textes éparpillées dans les volumes de ses séries :

- Elle a une fille née en 2004 et un fils né en 2007 dont elle s’occupe beaucoup malgré son travail harassant de mangaka, ce qui explique sans doute le ralentissement de ses publications ainsi que son récemment évoqué manque d’évolution : le rôle de maman est difficile à vivre, et elle en parle d’ailleurs souvent tout en rappelant également le bonheur que cela lui apporte.

- Elle est très attachée à ses fans, aime recevoir des courriers de leur part et les remercier. C’est d’ailleurs grâce à eux qu’elle a commencé à écouter de la musique en travaillant, suite aux envois réguliers d’albums par ses lecteurs. Elle se passe d’ailleurs souvent en boucle certaines chansons pour conserver l’atmosphère née lors de son travail. Enfin, comme toutes les mangakas elle dort extrêmement peu et ce n’est sans doute pas ses enfants qui auront arrangés cela !

- Ses goûts plus personnels sont très variés : les chats, la musique (des groupes comme The Cure, le J-rock et le Visual), les films parmi lesquels on peut citer en pagaille Alien II ou le Cercle des Poètes Disparus, les jeux vidéos (Final Fantasy II et III, Persona 2, ...). C’est également une amatrice des figurines ou objets de décorations liés au monde féérique qu’elle a d’ailleurs mis en scène dans Fairy Cube.

A noter qu'elle a réalisé de nombreux dojinshi, parmi les plus célèbres on connait : Saishû Gensô FF II  (???? -1990) sur Final Fantasy II dont l’histoire principale de focalise sur Leon. Nemureru Ryû no Kodomo-tachi (????????) sur Dragon Quest II, Red Wings (1992) qui s’inspire de Final Fantasy IV, Kottô Teien - Antique Garden  (???? - ?????? ???? - 1995) sur Final Fantasy III et IV et enfin Die (1995 puis réédition en 1996), création originale. Sans parler de ses nombreuses participations à des projets collectifs ...

La mangaka a également participé à un projet de grande ampleur, Meine Liebe (??????) en créant le character design des personnages du jeu, qui sont à la base des différentes exploitations de la licence. Celle-ci se décompose en plusieurs axes : le jeu vidéo (avril 2001) sur le principe du harem de beaux garçons ; une série manga en 4 tomes (prépublication mai 2004, publication janvier 2005 – mai 2006) par Rei Izawa et une version bunko en mai 2010 ; un jeu PS2 (septembre 2004) ; la première saison de l’anime (novembre 2004, 13 épisodes) ; un roman d’un volume par Gotoh Shinobu (aout 2005) ; la saison deux de l’anime (janvier 2006, 13 épisodes) et enfin le second jeu sur PS2 en février 2006.

Revue de presse :

« Toi à mes côtés, et le monde renaîtra plus beau. Allons ensemble vers ce monde merveilleux. »

Le monde des fées. Idylle dont Ian Hasumi se vantait sans relâche d’avoir la clé. La peur de la différence poussa ses camarades à se moquer de lui, qui n’a jamais été pris au sérieux que par Line, son amie d’enfance. Bien loin de la légèreté féerique que l’on s’attend trouver, la mythologie celtique, notamment les coutumes ancestrales irlandaises ou écossaises, donne le ton dès les première pages : Fairy Cube est bien un Kaori Yuki. Dans sa noirceur subtilement mélangée au rêve et à la beauté, on retrouve la marque de l’auteur. Cette dernière arrivant toujours à développer des thèmes variés, c’est sur les traces d’un monde imaginaire qu’elle nous emmène à présent. Ce premier volume est un vrai plaisir : Admirer les fines ailes de la gente féerique, caresser des yeux leur chevelure ondulante … C’est une première chez la mangaka, une jolie surprise qu’elle nous offre. Cela parvient même à nous faire oublier que les humains sont moins attachants car moins travaillés dans cette histoire. On est bien loin des subtils détails de God Child ! Même si les paysages sont parfois bien intégrés et appréciés, il reste cette insatisfaction vis-à-vis des personnages : Aucun réel coup de cœur sur Ian, qui est mignon et tout ce qu’on voudra, mais qui reste un peu trop étranger …

Toutefois, les sentiments sont touchants, les aventures de Ian dans ce premier volume tout à fait palpitantes, même s’il faut un petit temps d’adaptation à ce manga … En plus de ça, on remercie Tonkam pour les explications à la fin du manga : Ce n’est jamais superflu de creuser un peu le monde de Kaori Yuki, ainsi que ses sources d’inspiration. La galerie d’images est également un atout : Les quelques portraits présentés ici sont plus travaillés que le long de l’histoire, bref, l’édition est tout à fait satisfaisante, une fois de plus.

Un premier tome sans nul doute à se procurer et à lire, indéniablement. Un volume qui introduit une intrigue plus compliquée qu’on ne pouvait le penser, qui nous entraîne « vers ce monde merveilleux » à grand renfort des fameux discours, toujours aussi poignants, de la mangaka.


NiDNiM

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

YUKI Kaori
ISBN 10 : 2845809255 ISBN 13 : 9782845809253
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828458092530000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 12,76
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

YUKI Kaori
Edité par Tonkam (2007)
ISBN 10 : 2845809255 ISBN 13 : 9782845809253
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Tonkam, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782845809253

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 6,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais