Fujisawa GTO, tome 23

ISBN 13 : 9782845992139

GTO, tome 23

Note moyenne 4,34
( 294 avis fournis par GoodReads )
 
9782845992139: GTO, tome 23

GTO - Great Teacher Onizuka - Volume 23

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Son enfance est bercée par les manga et les animes, plus particulièrement ceux de Go Nagai (le créateur de Goldorak) à qui il voue une grande admiration. Dès la maternelle, il dessine sans relâche et il crée son tout premier manga à l’école primaire ! Mais, c’est au collège qu’il se lance vraiment dans la réalisation de manga, créant ses propres histoires comiques ou parodiant des animes bien connus. Durant toute sa scolarité, Tôru Fujisawa est un élève moyen et plutôt dissipé mais il obtient tout de même quelques prix dans les matières artistiques. Après le lycée, il lance un fanzine avec des amis. C’est le déclic, il décide de devenir mangaka. Il s’installe alors à Tokyo où le Magazine Fresh accepte de prépublier son premier manga, Love you, en 1989. Parallèlement, il devient l’assistant d’un célèbre mangaka. Ce sera pour lui une expérience très formatrice, qui lui permet notamment d’affiner son sens de la perspective et des détails.

Ensuite, les succès s’enchaînent. Tout d’abord avec Adesugata Junjô Boy, l’histoire d’un garçon que son père oblige à se déguiser en fille. Puis avec Shonan Junaï Gumi (Young GTO) qui marque le début des aventures de son personnage fétiche Eikichi Onizuka et de son compère, Danma Ryuji. Après 31 tomes et 6 ans de travail, Fujisawa met un terme à la série pour se consacrer à la rencontre d’Onizuka et Ryuji dans Bad Company. En 1997, il débute la série qui lui vaudra une renommée internationale : GTO (Great Teacher Onizuka), dans laquelle Onizuka devient le professeur le plus anticonformiste du Japon. Prépublié dans Shonen Magazine, le titre connaît un immense succès et remporte le prix Kodansha. Profondément ancrée dans la réalité et subtilement déjantée, la saga d’Onizuka doit beaucoup au sens de l’observation acéré de Fujisawa. C’est son quotidien qui l’inspire, ses amis, ses assistants, les émissions qu’il regarde à la télévision, l’attitude des passants ou même les conversations des inconnus dans le métro !

À peine GTO achevé, Fujisawa se lance dans une série plus sombre : Rose Hip Rose, qui mêle humour, action et hémoglobine. La publication est interrompue courant 2003, mais en 2006, il reprend l’histoire, la termine et, surtout, écrit une histoire parallèle sur le même thème : Rose Hip Zero. Au même moment, Fujisawa participe à la série Wild Baseballers en tant que scénariste. La même année, il prépublie également Himitsu Sentai Momoider dans le Weekly Young Jump Magazine.
Fujisawa débute ensuite une série en trois volumes qui mêle enquête policière et histoire fantastique, Tokkô.
Travailleur acharné, Fujisawa bouillonne d’idées nouvelles et de scénarios à explorer, mais il considère que ce sont les personnages eux-mêmes, qui font évoluer l’histoire en l’orientant de telle ou telle manière. Ce qui ne l’empêche pas d’accorder un soin maniaque à ses dessins qu’il corrige inlassablement dans les moindres détails, jusqu’à obtenir la perfection !
 
En 2007, Fujisawa amorce un nouveau virage dans sa carrière, en revenant à l’univers scolaire avec Kamen Teacher, l’histoire d’un professeur aux méthodes peu conventionnelles, chargé d’enseigner à une classe de voyous ! À peine la série achevée, il enchaîne avec un nouveau titre, Reverend D qui réserve sans doute de nouvelles surprises.
Quoi de plus étonnant pour un mangaka qui déclare chercher à toujours surprendre ses lecteurs ? (Pika)

Revue de presse :

« Il était une fois une classe où les élèves s'entendaient très bien avec leur professeur. Tous les jours les élèves restaient en classe même après les cours, ils mangeaient même avec leur professeur. Mais le bonheur de cette classe s'arrêta subitement suite à une trahison du professeur ».

Après des premières pages hilarantes et très directes, le début de tome continue sur un rythme éclatant et concerne la prise d'otages de Miyabi. Malgré les difficultés posées par la bande des anges à Onizuka et ses élèves, les quiproquos nombreux finissent par se résoudre. Le côté too much de GTO est encore très présent dans ce début de tome mais le tout reste plutôt efficace. Tout semble s'arranger pour Miyabi Aizawa jusqu'au moment où... le secret des anciens 4°4 ressurgit. C'est cela qui constitue l'essentiel de ce tome. On se situe en effet un an après ce fameux événement posé comme l'explication générale à l'indiscipline violente manifestée par les élèves contre les professeurs depuis le début de la série. Le passé est révélé, la gravité des situations est exposée avec sérieux. C'est bien l'unique fois que l'on verra cela dans GTO, sans compter les événements des prochains tomes (qui s'annoncent étonnants, et c'est ce que l'on souhaitait !). Tout porte à croire que c'est volontaire de la part de l'auteur et c'est un très bon point. C'était avant tout nécessaire, la crédibilité des situations et personnages en est renforcée. Bref, l'auteur ne déçoit aucunement dans la révélation de cette base de l'intrigue de son manga ! Mais alors que les élèves pardonnent, que les professeurs comprennent... l'un des anges sous les ordres de la directrice Daimon déstabilise mentalement Miyabi et expose ses noirs desseins. Le final oscille entre suspense et prévisibilité...

On sort de ce tome avec une envie irrépressible de lire le suivant. Deux choix s'offrent au lecteur. Soit le tome suivant conclut l'affaire dans une sorte de ce que l'on pourrait dénommer « style GTO », en utilisant le gag le plus mémorable de la série pour beaucoup. Soit les conséquences sont un peu plus sérieuses et cela ne fera pas de mal à la série. Comique de répétition ou pari osé, le choix est là et on est dans tous les cas gagnants... On s'aperçoit que l'aspect redondant de GTO finit par redevenir plaisant dans les moments critiques.

Ce tome 23 marque par conséquent une remontée aux plus hauts sommets de qualité de GTO pour nous offrir deux tomes de fin dantesques, on l'espère !


Rogue

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Fujisawa
ISBN 10 : 2845992130 ISBN 13 : 9782845992139
Neuf(s) Quantité : 8
Vendeur
le Lapin Bleu
(Pornic, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Feb 25, 2003. État : New. expédition sécurisée immédiate.destockage de magasin. N° de réf. du libraire FDCE087742B6

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais