Negima - Le maitre magicien Vol.11

Note moyenne 4,18
( 625 avis fournis par GoodReads )
 
9782845997905: Negima - Le maitre magicien Vol.11

Le maitre magicien Negima (Magister Negi Magi) - Volume 11

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Ken Amatsu est né le 5 juiller 1968 à Tokyo. Au lycée, il dirigeait le club d'informatique au sein duquel il a créé un jeu vidéo RPG intitulé Paladin (?????). Par la suite, il tente d’intégrer la prestigieuse université de Todai en section audiovisuelle mais rate par deux fois le concours d'entrée. Il se tourne alors vers des études de Littérature à l'université de Chuo. Il hésite alors entre trois métiers : réalisateur, animateur et romancier.

C'est à l'université qu'il commence à s’intéresser au dessin, il intègre le club de manga de l'établissement, c'est l'occasion pour lui de participer à la création de fanzine et au célèbre Comiket. Il tentera également plusieurs concours de jeunes talents. C'est ainsi, qu'en troisième année, après avoir reçu son diplôme, qu'il reçoit le prix de la révélation lors des 50e Manga Awards du Shonen Magazine en 1993 avec une histoire d'amour intitulée : Summer Kids Game (????KIDS???).

On lui propose alors de créer une histoire avec des ordinateurs et des jeunes filles : c'est ainsi que Ai ga tomaranai ! (A?I??????!) voit le jour en 1994 ! La série est prépubliée dans Shonen Magazine de kodansha jusqu'en 1997 et connait un certains succès, il enchaine avec une nouvelle sur noël: My Santa / Itsudatte my santa (?????My???!) qui sera publiée dans une édition limité du 2e tome de Love Hina la série qui le rendra célèbre mondialement et qui sera publiée de 1997 à 2001. Le succès est tel que le manga, prévu au départ en trois tomes, s'étendra au final sur quatorze volumes et se vera adapté en série animée de 24 épisodes réalisée par Yoshiaki Iwasaki en 2000 ainsi qu'un tv spécial et 3 oav intitulées Love Hina - Again (le tout est disponible en vf chez Déclic Images). A noter que My santa a également fait l'objet une adaptation en 2 oav (disponible chez Kaze en vf).

En parallèle à son activité professionnelle il met également son talent au service du doujinshi de 1994 à 2003 sous le pseudonyme de Betty dans le cercle hentai Cu-Little2. Avec ses 2 partenaires il publiera notamment des parodies de Final Fantasy VII et de ses propres oeuvres.

Artiste multitâches il se lance dans l'animation, et signe le charcter design de Ground Defense Mao Chan qui sera adapté en manga en 2003-2004, par RAN sous le titre "Rikujo Boueitai Mao-chan" (??????????).

Galvanisé par le succès de Love Hina, Ken Akamatsu se lance en 2003 dans une nouvelle série, Mahô Sensei Negima! (???????!) qui comme Love Hina sera un suces international dont un spi-off intitulé Negima!? Neo (???!?neo) sera publié entre 2007 et 2009 (avec adaptation télé de 26 épisodes produits en 2006 par le studio Shaft et disponible en vf chez kaze sous le titre Magister Shin Negima) . Ce manga fera elle aussi l'objet d'une série tv et de nombreuses oav (10 oav au total et 1 tv spécial, la série et 2 oav sont disponibles chez Kaze en vf).

Mais toute les bonnes choses ont une fin et c'est en mars 2012 que sa publication se termine au japon. Au total la série fera pas moins de 38 tomes...

Tandis qu'il travaille sur Negima il participe au scénario de Negiho (ito) bun (???(?)?) un one shot sorti en 2011.

En France l'auteur est une des références des éditions Pika qui ont pubié la quasi totalité de ses oeuvres :

- Love Hina entre 2002 et 2004
- Ai non stop! entre 2004 et 2005
- Negima - le maitre magicien depuis 2005
- My Santa en novembre 2006
- Negima!? Neo entre 2010 et 2011

Revue de presse :

Negima continue ses bonds dans le temps pour pouvoir profiter du festival du campus Mahora avec chacune de ses élèves. Mais plus important encore, le tournoi d’arts martiaux Mahora se profile, et le premier adversaire de notre magicien en herbe n’est autre que le professeur Takahata…

L’arc du festival Mahora continue sur sa bonne lancée et, petit à petit, révèle toutes ses ambitions ! Ce volume s’ouvre tout en douceur grâce à quelques chapitres où Negi arpente le festival en compagnie de ses élèves… Humour, petites culottes et bonne humeur constituent la recette de ce court passage qui reste dans les tons des débuts de la série. Mais on attend d’avantage de cet arc et de ce côté-là, la suite du volume comble nos attentes. Le tournoi tant attendu commence enfin, voici l’excellente occasion de revenir aux combats mêlant arts martiaux et magie que nous avons connu quelques volumes plus tôt, lors de l’arc de Kyôto. Ici, Ken Akamatsu y va tout en douceur. Les combats plus anecdotiques sont rapidement expédiés, souvent avec humour et nudité farfelue, afin de ne pas être complètement passés sous silence. Deux affrontements retiennent notre attention : Celui de Ku-fei face à Mana mais surtout le tant attendu duel entre Negi et Takamichi. Le professeur, charismatique et sympathique, est un puissant magicien, nous le savons depuis longtemps. Ainsi, le lecteur a bien raison de frétiller à l’idée d’un tel affrontement, véritable point d’orgue de ce onzième opus. Ken Akamatsu ne déçoit pas, que ce soit pour cet affrontement ou celui de Ku-fei. Les rebondissements s’avèrent certes classiques, mais l’intérêt des batailles est ailleurs. L’évolution de Negi est flagrante, ce dernier parvenant à allier Kung-fu et Magie à la perfection pour un style de combat très particulier qui ne puise pas ses ressources uniquement dans la magie, permettant des échanges de coups au corps à corps. Mais surtout, c’est la mise en scène et le trait de Ken Akamatsu qui s’avère bluffant. Coup de crayon maîtrisé et attaques dantesques font des scènes d’action des moments époustouflants ! On pourra peut-être accuser les combattants de jouer les poseurs à certaines reprises mais dans ce registre, le talent de l’auteur est indéniable. Qui a dit que le mangaka n’était bon qu’à mettre en scène de jolies adolescentes ainsi que des plans culottes ?

La toute fin de cet arc promet une suite riche en surprise. Le tournoi Mahora est loin d’être terminé et promet encore de belles bataille, et l’intrigue semble se focaliser un peu plus sur la machination de Tchao… Cette partie de l’histoire n’en est qu’à ses balbutiements et annonce des chapitres riches en rebondissements qu’on a hâte de découvrir !

Nous avons ainsi affaire à un onzième tome de très bonne facture, correspondant bien à l’image véritable de Negima : des jeunes filles charmantes, un côté frivole, une touche d’humour, mais surtout une trame de fond plus sérieuse et intéressante et des combats très bien chorégraphiés et dessinés. Pourvu que cet arc continue sur cette bonne lancée !


takato

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

AKAMATSU Ken
ISBN 10 : 2845997906 ISBN 13 : 9782845997905
Neuf(s) Quantité : 5
Vendeur
le Lapin Bleu
(Pornic, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Nov 07, 2007. État : New. expédition sécurisée immédiate. N° de réf. du libraire F8B594730D02

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 6,95
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais