Le Siège de la Rochelle

 
9782846184397: Le Siège de la Rochelle
Extrait :

Extrait de l'avant-propos :

Le siège de La Rochelle est un de ces événements de notre histoire qui, dans les souvenirs de chacun, éveille un écho. Certains de ses épisodes, - telle la construction de la digue, - frappent encore, après trois siècles, les imaginations. La littérature romanesque en a présenté une image, déformée, mais vivante, à un large public. L'histoire, pourtant, ne s'en est guère occupée. A l'époque même, une floraison de récits, de pamphlets, de mémoires, tout chauds encore des passions qui avaient animé les témoins et les acteurs du drame. Depuis lors, de rares et courtes études. Un seul livre, celui de l'amiral Jurien de La Gravière, qui a surtout considéré les faits à son point de vue de marin. Il n'a point eu tort, du reste, de les observer sous cet angle, car les marines ont joué alors un rôle important. Mais il y a d'autres côtés de la question qu'il ne faut pas négliger. Généralement, on regarde le siège de La Rochelle comme l'un des derniers épisodes des guerres de religion. Lutte entre protestants et catholiques. C'est cela, sans doute, mais c'est aussi bien autre chose. C'est la révolte d'une province, d'une ville plutôt, dont les tendances furent longtemps séparatistes, contre l'Etat ; et en même temps que la dernière tentative de résistance des communes privilégiées contre la royauté, c'est l'un des derniers exemples des guerres féodales.
Surtout, c'est l'une des phases de ce long conflit, parfois apaisé et si souvent renaissant, qui pendant mille ans a mis aux prises la France et l'Angleterre. Et la France avait alors, pour diriger ses destinées, le plus clairvoyant de ses ministres, Richelieu ; l'Angleterre était menée, bon gré, mal gré, par le plus ambitieux des siens, Buckingham. L'intervention britannique, en cette affaire, n'a pas été, on le verra, un incident, un intermède ; elle a été la cause déterminante des événements. Elle était, d'ailleurs, l'aboutissement logique d'une politique séculaire.
Donc événement franco-anglais. Mais davantage encore. Rarement un désaccord entre la France et l'Angleterre n'agite que, ces deux nations. A ce moment, l'Europe était en ébullition ; sa carte, de jour en jour, était remaniée ; on ne voyait que renversements d'alliances entre les Etats et la conclusion d'alliances nouvelles entre des Etats et des partis puissants dans l'Etat d'à côté.

Présentation de l'éditeur :

A la fois dernier événement des guerres de religion entre catholiques et protestants ; ultime tentative séparatiste d une ville-état contre le pouvoir royal et fronde avant l heure ; nouvelle confrontation franco-anglaise ; guerre totale sur terre et sur mer   voilà tout ce que représente le siège de La Rochelle, en 1627. Constamment réédité depuis 1931, Le Siège de La Rochelle par de Vaux de Foletier est bien le livre classique qu il faut absolument avoir lu pour comprendre véritablement ce qui marqua pour La Rochelle le summum de son indépendance et sa chute consécutive.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 22,95

Autre devise

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

F. de Vaux de Foletier
Edité par PyréMonde (Ed. des Régionalismes) (2007)
ISBN 10 : 2846184399 ISBN 13 : 9782846184397
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PyréMonde (Ed. des Régionalismes), 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782846184397

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22,95
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais