ma famille inoubliable. [edition en gros caractères]

 
9782846660693: ma famille inoubliable. [edition en gros caractères]
Quatrième de couverture :

"Johnson et moi partagions la même chambre tout en haut de la vieille maison en brique. C'était passionnant d'être deux dans la même chambre, d'avoir quelqu'un à qui parler dans l'obscurité quand le vent faisait bouger les branches du chêne devant la fenêtre et que les étoiles scintillaient, l'une après l'autre, à travers les feuilles. Je dormais dans le lit en fer contre le mur sud et lui dans le grand lit en bois de l'autre côté de la lucarne. Nous étions couchés, les yeux ouverts dans l'obscurité, et je demandais à Johnson de me raconter une histoire. N'était-ce pas l'heure idéale ? - Je sais pas raconter les histoires de fantômes, dit-il. Mon truc c'est plutôt chasse, pêche, base-ball. Des histoires d'hommes, quoi. - Eh bien raconte-moi une histoire de chasse. Dans la jungle ! Il accepta, même s'il ne connaissait pas grand-chose à la jungle non plus. J'avais dix ans et je savais avec certitude que les tigres ne mangent pas les kangourous." Entre la moto d'oncle Luden, la barbe d'oncle Gurton, le drôle de lit d'oncle Punkin et les histoires d'oncle Zeno, il se passe toujours quelque chose dans la ferme du petit Jess. Ce roman décrit d'une voix drôle et tendre l'enfance merveilleuse et bizarre du narrateur, telle qu'il fa vécue, il y a bien des années.

Revue de presse :

Jess a 10 ans, il grandit dans une ferme de Caroline du Nord, dans les années 40, entre un père aussi gamin que lui, une mère discrète et une grand-mère gentiment autoritaire. Il raconte ici son enfance enchantée, où le rêve prolonge naturellement les insuffisances de la réalité. Et c'est d'une drôlerie irrésistible...
Jess et sa famille vivent à l'abri du monde, dans une bulle de fantaisie qui crève brutalement le jour où Johnson Gibbs cesse de rêver sa vie pour partir en Europe « botter le cul de Hitler ». Une insidieuse gravité se glisse alors dans le récit : Johnson ne reviendra pas, et, pour Jess comme pour son père, c'est la fin de l'enfance. Restent la tendresse, l'humour et la poésie. Reste un très joli roman, inclassable et chaleureux. -- Sophie Bourdais -- Télérama

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande