Cuypers/Michel/Gobillot Le Coran

ISBN 13 : 9782846701716

9782846701716: Le Coran
Extrait :

«Muhammad est l'auteur du Coran.»

La langue syriaque était implantée dans la péninsule arabique depuis des siècles quand Mahomet rédigea le Coran.

Louis Grenier, «Le Coran au risque de la philologie»,
Nouvelle revue Certitudes, octobre-novembre 2002, n° 12

La première question qui se pose pour tout livre est celle de son auteur. Or, dans le cas du Coran, le terme «d'auteur» recouvre deux activités distinctes : d'une part «faire surgir du sens» de manière orale, d'autre part «transcrire le sens» en une composition écrite. Selon l'enseignement musulman traditionnel, le Coran, en son «surgissement premier», qui n'est autre que la révélation, est la Parole même de Dieu, gardée dans sa plénitude de toute éternité sur une Table céleste, et «descendue», pour l'essentiel, sur Muhammad, par l'intermédiaire de l'ange Gabriel qui la lui dicta en langue arabe durant vingt-trois ans, au gré des événements et des besoins de la communauté islamique naissante. En vertu de cette conception, tout vient directement de Dieu, le Prophète n'étant qu'un instrument purement passif, qui transmet les paroles divines, incréées, à l'humanité, sous forme orale, à travers des «unités de révélation», plus ou moins longues, allant d'un seul verset à plusieurs dizaines et ce, sur deux périodes successives : les révélations de la Mekke (610-622) et celles de Médine (622-632).
Cette manière d'envisager la Parole et la Révélation implique que le Coran «descendu sur Muhammad» ne procède d'aucune initiative de sa part. En cela, la conception juive et chrétienne de la révélation biblique diffère totalement. Si tous croient que Dieu est Fauteur premier et principal de la Révélation, ils n'en admettent pas moins un rôle actif des auteurs humains, scribes et prophètes, dans la rédaction des différents livres de la Bible. Celle-ci est pour eux, en quelque sorte, «entièrement de Dieu, et entièrement des hommes». Par cette formule, ils veulent signifier la synergie de l'action divine et de celle des auteurs humains dans l'avènement de la parole révélée, qui aboutit à la constitution du texte (ce que la théologie chrétienne a pu exprimer en termes de «cause première» et de «causes secondes» ou instrumentales).
Le second aspect de la fonction «d'auteur», selon l'islam, celui de la «mise en forme écrite», est également considéré par la tradition comme ne pouvant être attribué à Muhammad, assertion confirmée par l'étude historico-critique du texte. Selon une version des faits encore très courante jusqu'à présent, il n'aurait pas pu écrire le Coran tout simplement parce qu'il était analphabète. C'est l'interprétation la plus répandue de l'expression coranique al-nabî al-ummî : «le prophète illettré» (7, 156-158). Néanmoins, un nombre croissant de spécialistes, et même d'exégètes musulmans commencent à prendre du recul par rapport à cette affirmation séculaire, au profit d'un autre sens du terme résultant de l'examen approfondi de son contexte coranique, à savoir : «Gentil», c'est-à-dire païen, au sens de «celui qui n'a pas reçu de révélation divine» ou «qui n'a pas de livre sacré». Le Coran présente en effet le milieu dont serait issu Muhammad, les tribus polythéistes d'Arabie, comme un peuple qui n'avait pas encore reçu de révélation céleste, sans «Écriture» au sens religieux du terme, ce qui n'implique nullement qu'il n'ait pas eu de système d'écriture.

Présentation de l'éditeur :

Le Coran
Histoire & Civilisations

«On peut faire dire n'importe quoi au Coran» - «Le texte du Coran est fixe depuis l'origine» - «Le paradis coranique est très sensuel» - «L'islam interdit l'interprétation du Coran» - «Le Coran infériorise la femme» - «Le Coran est intolérant»...

Issues de la tradition ou de l'air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes les têtes. L'auteur les prend pour point de départ et apporte ici un éclairage distancié et approfondi sur ce que l'on sait ou croit savoir.

Michel Cuypers est membre de l'IDEO (Institut Dominicain d'Études Orientales), spécialisé dans l'étude littéraire du Coran. Geneviève Gobillot, Docteur d'Etat, est professeur des universités en histoire de la pensée arabo-musulmane. Tous deux nous invitent à une lecture du Coran tel qu'il est et non tel que le brandissent les intégristes de tous bords.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre
EUR 19,06

Autre devise

Frais de port : EUR 19,01
De Canada vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

CUYPERS MICHEL
Edité par CAVALIER BLEU (LE)
ISBN 10 : 2846701717 ISBN 13 : 9782846701716
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Librairie La Canopee. Inc.
(Saint-Armand, QC, Canada)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CAVALIER BLEU (LE). État : As new. Etat de neuf / As new condition BS80504 9782846701716. N° de réf. du libraire 060317S18571

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 19,06
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 19,01
De Canada vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais