PME, la Chine c'est maintenant : Deuxièmes rencontres de La Rochelle, 13 juin 2014, Maison de la Charente-Maritime

 
9782846792431: PME, la Chine c'est maintenant : Deuxièmes rencontres de La Rochelle, 13 juin 2014, Maison de la Charente-Maritime
Extrait :

Extrait de l'introduction

1964-2064 : d'un demi siècle à l'autre, les relais d'une dynamique

Ces deuxièmes rencontres s'inscrivent dans le mouvement de grande ampleur donné cette année à la relation franco-chinoise par la commémoration de l'établissement, le 27 janvier 1964, des relations diplomatiques entre la France et la République Populaire de Chine. La France du Général de Gaulle était alors la première - et pour un bon moment la seule - des grandes puissances occidentales à avoir fait ce geste (qui impliquait la cessation des relations diplomatiques avec Taiwan), et les Chinois ne l'oublient pas.

Si cependant ce cadre mémoriel procure aux acteurs économiques français un climat favorable, ce sont les intérêts du présent et de l'avenir qui leur ouvrent des pistes attrayantes. Certes, la campagne anti-corruption qui bat son plein à Pékin peut compliquer un peu les choses, par exemple pour les exportateurs de cognac, dont une part de la clientèle se met à faire profil bas, mais c'est imperceptible en regard de l'appel massif dont font l'objet certaines autres productions françaises, au titre elles aussi de l'excellence, sans le cachet du luxe : on se souvient que le scandale du lait contaminé avait fait date en Chine, et depuis lors le pays s'est tourné vers les laiteries étrangères capables de lui assurer traçabilité et qualité des produits, ce dont plusieurs régions françaises ont bénéficié. Au salon de l'agroalimentaire de Shanghai, les entreprises françaises avaient une place de choix, à la mesure de leur réputation méritée d'offrir d'excellents produits.

Il y a là un boulevard ouvert à ce renouveau des échanges dont la France a besoin pour équilibrer le déficit de 25,8 Milliards d'euros qui grève son commerce avec la Chine - le premier dans le solde négatif de sa balance commerciale. Si, avec une part de 1,18 % dans les importations de la Chine, la France est mieux placée que le Royaume Uni (0,85 %), elle n'est qu'au quart de la part allemande (4,8 %), alors que la Chine est son cinquième fournisseur, à hauteur de 7 % de ses importations en moyenne, mais par exemple 28 % dans le textile, 21,2 % dans l'électronique (sans compter tous les composants intégrés dans des fabrications venues d'ailleurs). Il y a à la fois de la marge pour accroître la part française du marché chinois, et une instante nécessité d'y travailler en présence de ce déséquilibre commercial en notre défaveur.

L'important, pour ce faire, est de bien comprendre que l'ordre des facteurs s'est inversé : le temps n'est plus où la France pouvait se croire pionnière parce que Peugeot installait à Canton une chaine de montage de 505 familiales dont la firme de Sochaux avait eu l'habitude d'exporter en Afrique les modèles antérieurs (403, 404). La Chine alors n'avait pas d'industrie automobile moderne, et ce transfert d'ateliers périmés passait encore pour un apport de premier choix. Désormais, c'est la Chine qui est le premier marché mondial et le premier producteur mondial d'automobiles, et c'est elle qui commande, en accompagnement de son industrie et des besoins de sa population, les ingrédients dont elle a besoin pour nourrir son développement à elle. On est passé du temps des écoulements de surplus à celui de la sous-traitance et de l'adaptation attentive au marché chinois, qui dicte ses propres besoins.

Présentation de l'éditeur :

À la manière dont au solstice s'amorce une saison opposée à celle qui vient d'éclore (à la Saint-Jean, l'été sort du berceau, mais déjà raccourcissent les jours et s'annonce l'hiver), la Chine est en train de connaître un basculement encore imperceptible, depuis sa brillante phase de rattrapage toujours en plein essor, vers l'avènement méthodique, au cours du prochain tiers de siècle, d'une affirmation originale de la précellence chinoise.

Conscients de l'impossibilité de continuer sans dommage sur la même trajectoire, les dirigeants chinois en dirigent à présent l'énergie vers le développement intérieur du pays. Un nouveau monde est en train de naître, qui requerra bien davantage que la précédente phase une diversification raffinée des prestations et productions à l'usage du marché chinois. L'heure des PME a sonné, elles dont c'est justement le registre d'excellence.

La Chine a et aura de plus en plus recours à ceux qui se montreront capables de travailler chez elle et avec elle dans cette gamme d'entreprises. Les pouvoirs publics, les collectivités locales, les milieux consulaires ont mis en place des réseaux et des points d'appui pour les y aider.

La rencontre annuelle qu'organisent à La Rochelle le Conseil général de la Charente Maritime et la Fondation Prospective et Innovation cultive et nourrit cette indispensable synergie entre acteurs publics et entrepreneurs de PME/PMI lorsqu'il s'agit d'opérer en Chine. Leur leçon commune à l'issue du colloque tenu le 13 juin 2014 est que c'est maintenant le moment d'oser, ensemble, entreprendre à l'échelle de la nouvelle Chine en devenir : L'aura de 1964 donne à 2014 de bons augures pour être l'année d'un nouveau départ avec la Chine et les Chinois, en France, en Chine et partout dans le monde.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre

Frais de port : EUR 5,99
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Prospective et Innovation
Edité par Ginkgo (2014)
ISBN 10 : 2846792437 ISBN 13 : 9782846792431
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
BIBLIO-NET
(ERCUIS, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Ginkgo, 2014. État : D'occasion - Comme Neuf. EXPEDITION SOUS 48 H / EMBALLAGE BULLEPACK . N° de réf. du libraire TH 124 352

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 8,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 5,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais