Les Insomniaques : Suivi de Copito ou Les derniers mots de Flocon de Neige, le singe blanc du zoo de Barcelone

 
9782846811941: Les Insomniaques : Suivi de Copito ou Les derniers mots de Flocon de Neige, le singe blanc du zoo de Barcelone
Extrait :

HOMME PETIT. - Je peux m'asseoir avec vous ?

HOMME GRAND. - J'allais demander l'addition.

HOMME PETIT. - Vous ne me reconnaissez pas ? Vous ne m'avez pas reconnu.

HOMME GRAND. -...

HOMME PETIT. - On se voit tous les jours.

HOMME GRAND. -...

HOMME PETIT. -Tous les matins, dans l'escalier. Je sors quand vous rentrez.

HOMME GRAND. - Ah oui. Oui.

HOMME PETIT. - «Bonjououour.» Vous reconnaissez ma voix ?

HOMME GRAND. - Oui, là oui.

HOMME PETIT. - Et encore, à l'heure qu'il est, un dimanche en plus, elle ne sonne pas pareil qu'un jour de travail, à six heures du matin.

HOMME GRAND. - Je ne vous avais pas reconnu, par­donnez-moi.

HOMME PETIT. - C'est tout pardonné, c'est très compré­hensible. Avec votre permission, je vais m'asseoir. Parfaitement compréhensible. Vous rentrez telle une ombre et une ombre jumelle vous croise dans l'escalier. «Bonjououour» entendez-vous et vous répondez : «Bonjououour», le croisement de deux ombres dans un escalier, c'est tout.

HOMME GRAND. - C'est exact.

HOMME PETIT. - Ça doit être dur. De travailler la nuit, je veux dire. Comme vivre la tête en bas, non ?

HOMME GRAND. - Vous allez m'excuser, je suis un peu pressé.

HOMME PETIT. - Je viens de demander une bouteille et deux verres. Ça me ferait plaisir de trinquer avec vous.

HOMME GRAND. - Désolé, je ne bois pas.

HOMME PETIT. -Je dois fêter quelque chose. Je m'étais dit que vous me tiendriez compagnie.

HOMME GRAND. - On m'attend.

HOMME PETIT. - Un petit verre, allez !

HOMME GRAND. - Je ne bois pas, je vous ai dit.

HOMME PETIT. - Rien qu'un petit moment ? Dix minutes, pas plus. Pour fêter ça, je n'ai pas envie d'être seul.

HOMME GRAND. - Dix minutes, d'accord. Pour trinquer, ça ne se refuse pas.

Présentation de l'éditeur :

N'ayez crainte, vous n'avez pas commis la moindre erreur et je ne me serais douté de rien ; ce fut comme un pressentiment. J'ai mené ma petite enquête, ce qui est à la portée de n'importe qui, suffit d'avoir un peu de temps à soi et je n'en manque pas. Et mon pressentiment s'est confirmé : vous n'avez pas de papiers. Vous êtes un «sans-papiers».

Né en 1965, Juan Mayorga est docteur en philosophie et enseigne à l'Ecole Royale Supérieure d'Art Dramatique de Madrid. Il est l'auteur d'une trentaine de pièces. Les Insomniaques suivi de Copito est son troisième livre à paraître aux Editions Les Solitaires Intempestifs, après Himmelweg (2006) et Hamelin (2007).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Juan Mayorga
Edité par Les Solitaires Intempestifs (2007)
ISBN 10 : 2846811946 ISBN 13 : 9782846811941
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Les Solitaires Intempestifs, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782846811941

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 12
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais