Axel Sénéquier Une heure à tuer

ISBN 13 : 9782847123296

Une heure à tuer

 
9782847123296: Une heure à tuer
Extrait :

UN MATIN ORDINAIRE

«Géraldine Peterson, 35 ans depuis hier, mariée, un enfant, juriste d'entreprise, j'habite au 61 rue de l'amiral Roussin dans le 15ème arrondissement à Paris. Je ne sais exactement par où commencer, monsieur le juge, tout est tellement confus, et les événements remontent à presque six mois maintenant. Comment je vais ? Oh, comme-ci comme ça, clopin-clopant, je me remets doucement, si on peut réellement se remettre d'une épreuve comme celle-ci. Ma situation personnelle n'est pas des plus simples : je suis suivie par un psy deux fois par semaine à l'hôpital Cochin, et je suis sous antidépresseurs... Mon mari a quitté le foyer, au début de l'été, il ne supportait plus. Des bruits de marteau-piqueur résonnaient dans son crâne. Non, pour l'instant, le divorce n'a pas encore été prononcé mais il en a formulé la demande. Nous allons probablement être amenés à nous revoir, monsieur le juge... Vous ne traitez pas les affaires familiales ? Grand bien vous fasse ! Certes, je suis devenue un peu cynique depuis l'agression mais, que voulez-vous, on se protège comme on peut.

Mes amis ? Quels amis ? Non, je n'ai plus personne. Je ne fréquente plus personne. Au début, vous l'imaginez, tout le monde est gentil ; on vous appelle, on vous soutient, on vous sort. C'est presque la lutte pour savoir qui prendra le mieux soin de vous. Les parents, la famille, les copains, on n'est jamais seul... Mais les gens malheureux sont ennuyeux, ils vous gâchent la meilleure des soirées avec leur détresse, ils vous sapent le moral de leurs larmes. Alors, on se lasse, les coups de fil s'espacent et les visites se raréfient. C'est de bonne guerre, j'aurais sûrement agi de même...

Professionnellement ? Je pense que le mot adéquat serait : catastrophique. Mon employeur a pourtant été compréhensif. Après l'agression, il m'a appelée pour m'assurer de son soutien et m'a autorisée à revenir travailler «quand tout irait mieux». Il a même ajouté : «Votre santé prime sur tout le reste, madame de Peter son». C'était très élégant, grandiloquent peut-être mais appréciable. À mon avis, il devait s'imaginer que ma convalescence durerait quelques semaines, un mois tout au plus. Au bout de trois semaines, il m'a téléphoné, en personne, pour «prendre de mes nouvelles». Je crois qu'on s'est compris, monsieur le juge, c'était surtout pour savoir quand je comptais reprendre mon poste ! Il était mal à l'aise d'ailleurs le pauvre chéri, mais il ne s'est pas dégonflé, c'est l'essentiel. Je lui en ai été particulièrement reconnaissante. Après un mois et demi, il a délégué le coup de fil gênant à sa secrétaire. Il ne devait plus se sentir très fier, le pépère, surtout pour m'informer qu'il allait considérer mon absence comme une avance sur mes congés payés. Au deuxième mois, j'ai reçu un simple courrier m'indiquant qu'ils «comprenaient ma situation» mais qu'ils devaient aussi «tenir compte des réalités économiques» et que, du coup, mon salaire ne me serait plus versé. Ce n'est que le mois dernier que j'ai reçu ma lettre de licenciement. «Abandon de poste.» C'est réglo, rien à dire, je ne peux pas leur en vouloir, chacun fait ce qu'il a à faire. Non, monsieur le juge, je n'ai pas encore trouvé de nouvel emploi. Non plus, vous avez raison de le préciser, je n'ai pas encore commencé à chercher. Ça ne tombera pas tout cuit, je sais bien, mais je ne me sens pas encore prête.

Présentation de l'éditeur :

Axel Sénéquier, né au début des années 80, parisien, a reçu plus de cinquante distinctions pour ses nouvelles (Polar dans la ville en 2008, Fureur du noir en 2009, Noires de Pau en 2010...).

C'est aux éditions du Petit Pavé, qu'il publie ici son premier recueil, Une heure à tuer, regroupant douze de ses nouvelles, pour la plupart déjà primées.

L'occasion de découvrir un jeune auteur, déjà reconnu par le biais de divers concours et prix, qui nous offre dans ce recueil des nouvelles noires, jouant la carte du suspens et comportant des chutes le plus souvent... inattendues.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Axel Sénéquier
Edité par Editions du Petit Pavé (2012)
ISBN 10 : 2847123296 ISBN 13 : 9782847123296
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions du Petit Pavé, 2012. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782847123296

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 14
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais