"Laudator temporis acti" : C'était mieux avant...

Note moyenne 3
( 4 avis fournis par GoodReads )
 
9782847344165:
Extrait :

Extrait de l'avant-propos :

Tout va mal, paraît-il. Voire de mal en pis, à en croire ce que j'entends dire ce matin. Hier déjà, et de même avant-hier, si j'ai bonne mémoire. D'aucuns m'assurent même que c'est bien pire que l'année dernière à pareille époque. Dès lors, que sera-ce l'an prochain !
Rien ne se serait donc arrangé depuis mon enfance. J'en étais sûr : quand ai-je jamais entendu dire que décidément, tout allait pour le mieux ? Dans le premier quart du siècle dernier, mon père déjà disait que tout se dégradait, et la mine de cet homme de science ne laissait pas présager un mieux dans l'immédiat. Pour ma grand'mère non plus, rien n'allait. Sur ce point, elle tombait d'accord avec toutes les vieilles dames de Faizant qui bavardaient avec elle des heures entières, chacune produisant quelque preuve nouvelle à l'appui. Quant à mon arrière grand-père, celui qui avait vu Napoléon III à Saint-Cloud lors de son service militaire, je l'entends encore assurer que depuis ce temps-là, rien n'allait plus. De fait, la guerre de 70 et celle de 14-18 l'avaient conforté dans ses certitudes. Et s'il avait pu savoir que son arrière-petit-fils, alors âgé de six ans, verrait, et de près, celle de 39-45, il se serait exclamé comme parfois : «Hein, qu'est-ce que je vous avais dit ?».
Tôt vacciné, donc, contre l'optimisme chro­nique et ses accès aigus qui parfois vous prennent sans prévenir, j'étais moins que d'autres exposé aux déceptions, ces séquelles toujours pénibles, parfois même invalidantes. Au reste, des épreuves variées m'ont valu chaque fois piqûres de rappel. On n'apprend jamais trop tôt que les corbillards ne sont pas faits seulement pour les gens d'à-côté ; que n'avoir mal nulle part est une aubaine à savourer - quoi encore ? - que les tartines tombent normalement côté beurre, etc. ainsi avais-je acquis très jeune une certitude qui m'accompagnerait tout au long de mes jours : un pessimiste n'a jamais que de bonnes surprises.
Au fait, un pessimiste, ou un réaliste ? Telle est la question, et je serais bien en peine d'y répondre, car elle rejoint précisément celle de Hamlet : «Être ou ne pas être». Être, en effet, c'est fatalement pâtir, même si ce n'est pas que cela. C'est vivre menacé à toute heure, par tout et de toutes les façons. C'est être exposé au mal, avec ou sans majuscule. Au mal que mythes et religions ont consolé d'images et les philosophes cerné de raisonnements, et qui n'en reste pas moins subi comme devant. Ce que je dis là n'a rien d'original, et pourtant, s'en aviser est chaque fois comme une surprise. «Tout le monde est le premier à mourir», dit le pauvre roi d'Ionesco, le roi qui se meurt. Et pareillement est-on le premier à souffrir. Je ne cacherai pas que cette évidence ne m'a jamais quitté depuis F enfance, pas plus que la présence inexplicable du monde, comme je l'ai dit et redit ailleurs, et là non plus, je ne suis pas le seul.

Présentation de l'éditeur :

C'était mieux avant. Les enfants étaient bien élevés, cultivés, grands lecteurs. Tout le monde était plus beau. Aujourd'hui, tout va mal. Hier déjà et avant-hier, aussi. Demain, n'en parlons pas...

En relisant trente siècles de ronchonnements, de regrets lancinants, d'appréhensions, Lucien Jerphagnon a choisi, traduit, commenté les plus belles perles du pessimisme générationnel. Des Grecs, des Latins, des gens du Moyen Age, de la Renaissance, etc., et même de quelques contemporains. C'est l'empire du pire. Un petit livre noir qui redonne des couleurs à notre époque. Homère d'alors, résume Jerphagnon.

«Le chantre des temps perdus», Horace, Art poétique, 173

Lucien Jerphagnon est professeur émérite des Universités, membre de l'Académie d'Athènes, lauréat de l'Académie française et de l'Académie des sciences morales et politiques. Historien et philosophe, il est spécialiste de la pensée grecque et romaine et correspondant de plusieurs revues scientifiques.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Lucien Jerphagnon
Edité par Editions Tallandier (1988)
ISBN 10 : 2847344160 ISBN 13 : 9782847344165
Ancien(s) ou d'occasion Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
Librairie Colibrio
(BESSENAY, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Tallandier, 1988. Couverture souple. État : Bon. couverture souple, format poche , bon état. N° de réf. du libraire 423069

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 2,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,80
Vers France
Destinations, frais et délais

2.

Lucien Jerphagnon
ISBN 10 : 2847344160 ISBN 13 : 9782847344165
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Mediavore
(Mons en baroeul, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Acceptable. N° de réf. du libraire 2000000424271

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 6
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 1,48
Vers France
Destinations, frais et délais

3.

Collectif
Edité par Tallandier (2007)
ISBN 10 : 2847344160 ISBN 13 : 9782847344165
Ancien(s) ou d'occasion Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Tallandier, 2007. Paperback. État : OKAZ. - Nombre de page(s) : 1 vol. (173 p.) - Poids : 113g - Langue : fre - Genre : Lettres et linguistique. N° de réf. du libraire O1806537-666

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 4,90
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 2,99
Vers France
Destinations, frais et délais

4.

Jerphagnon, Lucien
ISBN 10 : 2847344160 ISBN 13 : 9782847344165
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 3
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 118 Gramm. N° de réf. du libraire M02847344160-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 5,19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 5
De Allemagne vers France
Destinations, frais et délais