9782847360813: L'Humanité de Jaurès à nos jours
Présentation de l'éditeur :

Le 18 avril 1904 apparaissait dans les kiosques le premier numéro de l'Humanité, lancé sous l'égide de Jean Jaurès. Depuis, acteur engagé, le quotidien a contribué à alimenter tous les grands débats politiques, sociaux, intellectuels de son temps. Passé du Parti socialiste au Parti communiste, après la scission de 1920, l'Humanité a conservé une place à part dans le paysage de la presse française, au long du XXe siècle. Organe de parti, son itinéraire est marqué par l'influence communiste en France puis son recul : ses grandes heures de gloire rejoignent celles du PCF, à commencer par le Front populaire et la Libération, où il atteint des records de diffusion, avant de perdre régulièrement de l'audience. Journal de militants, grandes figures (Cachin, Vaillant-Couturier) ou collaborateurs anonymes, il entretient avec ses lecteurs un lien sensible, une relation affective qu'aucun autre quotidien n'a jamais connue. Certes, l'Humanité n'est pas tout à fait un journal comme un autre. Pourtant, comme les autres, depuis un siècle, il doit produire de l'information, faire vivre une rédaction, s'adapter aux exigences de son lectorat, tenir compte des réalités - parfois brutales - du marché. Le présent ouvrage s'applique à prendre en compte tous les aspects d'une histoire aux multiples facettes, qui relie l'Humanité de Jaurès au quotidien d'aujourd'hui. L'ouvrage réunit, sous la direction de Christian Delporte, Claude Pennetier, Jean-François Sirinelli et Serge Wolikow, les contributions des meilleurs spécialistes de la presse, du socialisme et du communisme, historiens, politistes, sociologues ou littéraires.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande