Le Manoir de l'horreur, tome 1

ISBN 13 : 9782847893762

Le Manoir de l'horreur, tome 1

Note moyenne 3,56
( 9 avis fournis par GoodReads )
9782847893762: Le Manoir de l'horreur, tome 1
Biographie de l'auteur :

Ochazukenori est un pseudonyme. On peut le traduire ainsi « ocha » thé, « zuke » trempé et « nori » feuille d´algue séchée. En fait ce nom est un plat de riz dans lequel on ajoute du thé vert et des algues séchées. D´autres ingrédients complètent le tout. Ochazukenori est donc un auteur dont la seule apparence physique connue est le dessin d´un homme avec des lunettes dont le crane décalotté est, en fait, un bol contenant un plat appelé Ochazukenori. Cela ne l´a pas empêché de naître sain de corps et d´esprit un 12 avril 1960 à Kawasaki. Comme toujours, il a beaucoup dessiné étant petit et réalisé des fanzines avec ses copains. Fils unique, il lui faudra promettre à papa et à maman de leur faire parvenir une somme d´argent mensuel pour être autorisé à se lancer dans la carrière de mangaka, en préservant l´harmonie familiale. C´était ça ou reprendre la quincaillerie du papa. Adulte et autonome, il du quand même dessiner des mangas lolicon pour commencer à tenir sa promesse. Ah oui, le manga lolicon c´est des histoires avec plein de gamines en uniforme de collégiennes avec jupette et chaussettes (ah, le bleu marine !) dont on peut admirer les culottes à longueur de mouvements et de planches. Difficile à comprendre pour l´homme blanc mais ce genre permet une régulation de la pédophilie en purgeant les testicules des candidats à cette déviance, d´une énergie qui pourrait leur monter au cerveau. Pas très catho mais efficace selon les statistiques. Se faisant remarquer, Ochazukenori pu très vite abandonné le coton pour l´horreur.
Ochazukenori deviendra rapidement un auteur culte chez les amateurs de mangas cauchemardesques. Spécialisé dans les histoires courtes car, selon lui, ce format permet de rendre plus efficaces ses scénarios, il a publié de nombreux recueils qui ont influencé d´autres auteurs de mangas mais aussi des romanciers et de nombreux metteurs en scène de la nouvelle tendance du cinéma fantastique japonais. Le film Ring lui doit un peu de son succès international. Au Japon, on le sait.
Le fantastique de Ochazukenori est inspiré de l´observation de l´environnement humain de l´auteur et de l´attention qu´il porte à l´actualité. Son imagination suffirait mais comme il le dit lui-même ses histoires attirent les adolescents et à cet age tout n´est pas corrompu dans l´esprit. L´auteur se plait donc à jouer avec les nerfs et les peurs de ses lecteurs en faisant basculer le réel, notre environnement. Une façon d´entretenir un bon sens à l´égard des autres et de soi en jouant avec des messages positifs emballés comme une entrecôte dégoulinantes. Bien que les histoires de Ochazukenori soient remplies de cadavres sanguinolents, d´un attirail surréaliste pour crever des yeux, découper vivant le petit frère et faire de la concurrence à des tortionnaires professionnels, l´auteur a des préoccupations plus innocente que son univers. Paradoxalement, Ochazukenori est finalement horriblement généreux.
Donc quand il a finit d´oeuvrer pour sa production officielle, Ochazunori dessine des mangas différent pour un cercle de proches. Peut-être prépare-t-il aussi la réalisation de son rêve, pouvoir entreprendre une longue histoire d´horreur Ah ! oui, il réalise aussi des films fantastiques qu´on ne trouve que dans le réseau des boutiques de location de K7 vidéo et DVD.
Ochazukenori a choisi ce pseudonyme car son nom de famille est d´une grande banalité. On s´en doutait. (source akata.fr)

Revue de presse :

Chronique 1

Sous les traits du concierge, c’est l’auteur lui-même qui présente ces huit histoires cauchemardesques, où des cadavres sanguinolents jonchent le sol tous les deux ou trois pages. Chaque nouvelle commence dans la banalité quotidienne la plus totale pour rapidement converger dans la démence.
Le trait acéré et noir est des plus original, il participe parfaitement à la monté en tension de chaque histoire. Fans de frissons vous y trouverez votre lot d’angoisse pour la soirée. Ames sensibles s’abstenir.

Chronique 2

Bienvenue à tous dans notre petit cinéma de l’horreur. Réalisé par Ochazukenori, le film qui vous sera projeté dans quelques instants comporte beaucoup de scènes choquantes. Ce premier film d’une série de dix, sera divisé en sept séances distinctes que je vous invite à voir sans plus attendre. Merci d’éteindre vos portables sous peine de punitions sévères. Bon film à tous !

Qu'ils sont rares les mangas du genre kowai et c'est donc avec grande joie que l'on accueil Le Manoir de L'horreur. Au vue du titre, on pourrait penser qu'il s'agit d'une seule grosse histoire, mais non, c'est bien plusieurs « nouvelles » de l'auteur, qui nous seront proposées dans ce tome. Un peu dans le genre des « Contes de la Crypte », l'auteur prend les traits d'un drôle de concierge (il a quand même un bol de riz à lunette à la place de la tête) qui aura pour mission de faire l'intro ou la conclusion de chaque histoire.

Dans ce premier tome, nous retrouvons en vrac : une histoire capable de ne plus vous donner envie de décrocher votre téléphone. Pour ceux qui ont la phobie des araignées elle ne sera que décuplée grâce aux araignées humaines proposées dans la deuxième séance. Une histoire de fantôme mère/fille qui pourrait bien vous refroidir lors de vos vacances à la plage. Un cas de cannibalisme dans une résidence de beaux quartiers. Un fantôme, prêt à tout par amour, même a tuer. Suit, le premier chapitre du Compte Kevin, qui aura droit à un chapitre dans chaque prochain tome. Pour finir, une histoire qui s’étale sur trois chapitres et qui vient clore ce tome, une histoire parlant d’eau maudite et de créatures bizarres.

Parlons avant toutes choses du scénario, je vais revenir encore une fois sur les « Contes de la Crypte » qui reste vraiment proche de ce manga de par sa narration. Les histoires, sont bonnes pour certaines, moins pour d’autres tout dépend du public et du genre qu’on aime. Ce qui en revanche reste clair, c’est que toutes les histoires sont d’un niveau plus que correct et sont dérangeante et gore à souhait. L’un des thèmes qui revient souvent est celui de la folie, que ce soit meurtrière, d’amour quasiment toutes les histoires tournent autour de ça.
En ce qui concerne, le graphisme est plutôt bizarre et d'un style vraiment particuliers. Cela dit, il colle bien à l'univers que l'auteur crée, mais je conçois qu'il peut être difficilement accessible pour certains et rebutera à coup sur plusieurs lecteurs.

Rien à signaler concernant l'édition que nous fournit Akata, c'est simple et clair.

Au final, une série qui ravira surement les fans de manga kowai. Pour ceux qui voudraient débuter le genre avec ce manga, attention à ne pas vous laissez « surprendre » par les graphismes particuliers.

Floodace
(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Ochazukenori
ISBN 10 : 2847893768 ISBN 13 : 9782847893762
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 2
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : very_good. 159 Gramm. N° de réf. du libraire M02847893768-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 3,39
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Ochazukenori
ISBN 10 : 2847893768 ISBN 13 : 9782847893762
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 2
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 159 Gramm. N° de réf. du libraire M02847893768-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 3,39
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais