Adolescence N° 81. Evolution des psychothérapies à l'adolescence

 
9782847952285: Adolescence N° 81. Evolution des psychothérapies à l'adolescence
Présentation de l'éditeur :

Pour le psychanalyste, tout ce qui se vit intensément est toujours de l'ordre du souvenir, même s'il prend l'apparence de l'actuel. Mais pour préserver le charme il faut éviter de s'en rendre compte et, dans ce monde soumis à la répétition, ignorer le temps c'est d'abord se protéger contre le changement qui ne saurait être qu'un rabâchage et une dégradation. On navigue dans un présent infini, qui vient rejoindre un passé en attente depuis l'éternité et, quant au futur, il ne se conçoit que comme la répétition du Même. La passion qui se déchaîne dans le coup de foudre se joue donc dans l'instant, celui de la révélation d'une éternité où le temps s'abolit. Nous voilà ramené à l'investissement passionnel par le biais de la souffrance du manque. Lorsqu'il s'agit de drogue, de jeu de hasard ou d'asservissement passionnel à un autre, le risque qu'entraîne cette souffrance est plus grand, parce que l'objet se trouve propre à entraîner le sujet vers un processus d'accroissement où il n'est pas seul maître de la situation. Mais d'autre part, l'objet drogue ou le jeu est relativement plus facile à se procurer que ne le sont parfois les idées pour celui qui investit passionnément sa propre activité de pensée, car celles-ci ne dépendent que de la faculté de création du sujet lui-même qui ne peut dès lors s'en prendre à un autre lorsque celle-ci lui fait défaut. Les autres jouent tout au plus un rôle de facilitation ou d'empêchement momentané vis-à-vis d'une réalisation dont le sujet sait qu'il demeure capable même s'il en est éloigné du fait de circonstances trop défavorables. Le processus sublimatoire est précisément ce qui le défend dans une certaine mesure contre le risque de souffrance du manque vis-à-vis duquel il serait sinon totalement démuni. Il rend possible une transposition des investissements dans une négociation avec les instances idéales qui permet de ne pas donner trop de prise à l'inhibition. Ce numéro de Topique, après celui qui portait sur « Le psychanalyste lecteur de l'écrivain » explorera notamment la manière dont la littérature a mis en mots ces passions qui viennent à la rencontre des nôtres.

Biographie de l'auteur :

Fondée en 1969 par Piera Aulagnier, la revue Topique est l'une des grandes revues de la psychanalyse. Son comité directeur, Sophie de Mijolla-Mellor et Jean-Paul Valabrega, ainsi que son comité de lecture sont les garants de la haute tenue des textes de cette revue.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande