LE JARDIN D'EUGENIE

 
9782848863757: LE JARDIN D'EUGENIE
Présentation de l'éditeur :

Tout le monde l'appelle mademoiselle Léa. Elle force le respect et l'admiration. Les autres filles du village ne la côtoient guère, la trouvant d'une autre époque. Elle ne fréquente pas les bals et aime le travail des champs. Ses bras vaillants retournent la terre aussi bien que ceux d'un gars !
Toujours seule, Léa n'a pour confidente que la maison abandonnée de la vieille voisine Eugénie, de plus en plus envahie par la nature. Un énorme bouquet sauvage qui est aussi devenu le paradis des abeilles, des oiseaux et des renards. Depuis la mort d'Eugénie - elle n'avait alors que 10 ans -, elle en a fait son refuge. Elle peut à son aise parler à voix haute, gesticuler, se fâcher, réciter une poésie, mais surtout pleurer. Qu'est devenue Gisèle, son amie d'enfance, la petite blonde aux yeux bleus, qui vivait cachée chez Eugénie et qui a disparu comme elle est venue ? Et François ? Ce prince charmant l'avait soignée alors qu'elle s'était blessée en portant secours à une de ses brebis.
Aujourd'hui, il ne lui reste que la mémoire du passé pour meubler sa solitude. Alors, c'est dans cet îlot de calme et de sérénité qu'elle échafaude mille et un plans pour retrouver sa jumelle, car Gisèle est devenue une part d'elle-même, et François, dont elle a gardé le mouchoir de poche. Elle ne connaîtra aucun repos tant qu'elle n'aura pas retrouvé ces deux êtres, qui sauront lui ouvrir le coeur. Elle surmontera les douloureuses épreuves avec un courage, une opiniâtreté et une générosité exemplaires.

Ce beau roman régional porte en lui tout le charme et la dureté de la vie de l'époque et il s'éclaire de l'étonnant destin de cette femme timide, récompensée par ses choix de vie généreux.

Née au sein d'une famille de métayers de huit enfants, Lucienne Boulesteix est restée très attachée à ses racines terriennes. Elle a publié de nombreux romans retraçant avec justesse la richesse de nos campagnes et sa vie paysanne. Elle entend ainsi partager son amour de la terre et de la nature. Aujourd'hui, isolée du moderne de ce monde, elle écrit toujours dans le petit paradis qu'elle s'est créé à la campagne. Ses précédents romans, publiés aux éditions Lucien Souny, La Soupe de Maria (2007), L'Héritage de Maria (2009) et Louise, une femme de la campagne (2011) ont conquis et ému un large public. L'auteur puise ses histoires dans les cahiers qu'elle a écrits en cachette, car, à l'époque, une paysanne devait se consacrer à ses tâches journalières, et l'écriture n'en faisait pas partie !

Extrait :

1943 - L'automne répandait sur la campagne une odeur subtile. Un mélange de moût de raisins, de miel et de terre retournée vint caresser la peau de Léa. Assise au milieu de son petit troupeau de moutons, elle frissonna sous son tablier de coton. Un vieux morceau de racine lui servait de siège. Du haut de ses dix ans, elle comptait et recomptait les mailles de la chaussette que Maman lui avait donnée à tricoter.
- Que c'est compliqué dit-elle tout haut en retirant les aiguilles.
Elle s'était trompée encore une fois, le travail n'avançait pas et elle se ferait gronder en rentrant. En ce dimanche, le soir descendait lentement, enveloppant la campagne d'un silence quasi absolu. Pourtant, par instants, un air d'accordéon parvenait à ses oreilles et la rendait joyeuse. Cette musique était si belle ! Elle pensa qu'elle n'avait pas la chance de sa soeur Denise. Elle, à dix-huit ans, pouvait danser dans la salle de Monsieur Sellier, transformée, une fois par mois, en salle de bal. Léa savait que c'était interdit, mais la jeunesse voulait vivre malgré la menace qui pesait sur le pays. Monsieur Sellier était veuf et possédait dans le village une grande maison située en retrait. Il était jeune de caractère et n'avait pas résisté à la demande de tous ces jeunes gens : il avait ouvert sa maison à la danse. Léa n'était pas autorisée à accompagner sa soeur. Trop petite ! lui disait-on. Alors, Maman lui donnait un tricot et l'éloignait du village.
- Les moutons, c'est ton travail ! Après, on verra.
Ce jour-là, les mailles étaient rebelles et ne glissaient pas entre ses doigts nerveux. Près d'elle, Dolly, sa petite agnelle qu'elle avait élevée au biberon, grattait du pied, cherchant à renverser son panier de couture. Tout à coup, elle se prit dans l'anse et, peureuse, elle se mit à gambader en bêlant, ne sachant plus où elle allait.
Comme un ressort, Léa se leva et la suivit en appelant :
- Dolly ! Dolly ! Reviens !
Mais Dolly, si elle entendait l'appel, courait toujours. Elle traversa le buisson comme un bolide et tomba à la renverse dans le fossé au bord de la route. Léa sauta à son tour, mais la bride de son sabot céda et elle piqua du nez sur les graviers. Elle resta un instant tout étourdie et, lorsqu'elle reprit un peu conscience, elle entendit le crissement des freins d'un vélo.
- Hé, petite, que t'arrive-t-il ?
Léa leva la tête, elle saignait du nez. Elle montra Dolly qui gigotait, les pattes en l'air dans le fossé, et dit en reniflant :
- Monsieur, aidez-moi. Ma brebis va s'étouffer.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 16,50

Autre devise

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

BOULESTEIX/LUCIENNE
Edité par LUCIEN SOUNY
ISBN 10 : 2848863757 ISBN 13 : 9782848863757
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre LUCIEN SOUNY. Soft Cover. État : NEW. LUCIEN SOUNY (09/05/2012) Weight: 300g. / 0.66 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782848863757

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais