Architecture coloniale et patrimoine : L'expérience française

 
9782850568244: Architecture coloniale et patrimoine : L'expérience française

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Pabois, Marc; Toulier, Bernard; Collectif
Edité par Somogy (2005)
ISBN 10 : 2850568244 ISBN 13 : 9782850568244
Ancien(s) ou d'occasion Couverture rigide Quantité : 1
Vendeur
Dawn Treader Bookshop
(Ann Arbor, MI, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Somogy, 2005. Brown Hardcover. État : Fine. Etat de la jaquette : Fine. Text is in French. Book is in fine condition. Jacket has light crease on front flap. Otherwise jacket is in fine condition. Additional shipping fees necessary due to weight. N° de réf. du libraire 2029603

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 221,25
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4,30
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

ISBN 10 : 2850568244 ISBN 13 : 9782850568244
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Lis tes ratures
(Lorient, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Oct 06, 2005. État : D'occasion - Très bon état. N° de réf. du libraire 455. rrferfgleferferrr

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 260
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9,01
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Pabois, Marc
Edité par Somogy (2006)
ISBN 10 : 2850568244 ISBN 13 : 9782850568244
Ancien(s) ou d'occasion Couverture rigide Quantité : 1
Vendeur
Tamery
(Paris, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Somogy, 2006. Couverture rigide. État : Comme neuf. " Relié: 191 pages # Editeur : Somogy (6 octobre 2005) # Collection : COEDIT MUSEE LG # Présentation : Ce sont les historiens qui, les premiers, se sont intéressés à la question de la culture coloniale. Leurs travaux ont contribué à cerner la notion, et à l'apprivoiser. Les historiens de l'architecture, ensuite, ont porté leur intérêt sur des œuvres qui avaient été construites sous un régime réglementaire plus souple qu'en métropole, permettant ainsi aux architectes de faire de ces vastes territoires un champ d'expérimentation inespéré. La nécessité de bâtir dans un milieu qui leur était étranger, d'utiliser des matériaux nouveaux et de prendre en compte des contraintes climatiques particulières a stimulé l'imagination des architectes et des ingénieurs. C'est le cas de la maison tropicale de Prouvé et Herbé, destinée au Niger. Les solutions retenues outre-mer ont nourri, en retour, les projets des architectes français en métropole, au moment où le territoire connaissait, depuis le début des années 1960, un développement urbanistique sans précédent. Le débat qui s'est engagé entre les participants lors de la table ronde, organisée à Paris par l'Institut national du patrimoine du 17 au 19 septembre 2003, et le choix final du titre de la présente publication prouvent que le sujet est encore sensible plus de quarante années après le mouvement de décolonisation des anciens territoires français. # Biographie de l'auteur : Conservateur en chef du patrimoine Ministère de la Culture et de la Communication, Direction de l'architecture et du patrimoine (DAPA), Marc Pabois a travaillé de 1965 à 1970 au bureau d'études de la Société centrale pour l'équipement du territoire (Paris) et a intégré le ministère des Affaires culturelles en 1970. Chercheur dans différents services régionaux de l'Inventaire, il a créé puis dirigé celui de la région Rhône-Alpes de 1976 à 1993. Chargé de mission pour le patrimoine maritime et fluvial auprès de la Direction de l'architecture et du patrimoine à partir de 1993, il a été administrateur du musée national de la Marine de 1998 à 2003. Chargé des relations de l'Inventaire général avec les pays étrangers, il a mené plusieurs missions d'expertise et de formation à la demande de l'UNESCO et du ministère de la Culture et de la Communication : Haïti (1997-1999), Cameroun (2000-2002), Cap Vert (2004) et République démocratique du Congo (2005). Conservateur en chef du patrimoine, Ministère de la Culture et de la Communication, Direction de l'architecture et du patrimoine (DAPA), ancien pensionnaire de l'Académie de France à Rome de 1980 à 1982, Bernard Toulier a été conservateur régional de l'Inventaire de la Région Centre de 1984 à 1989. Il a conduit des travaux d'inventaire et d'expertise en Afrique, au Maroc, au Congo-Brazzaville et au Sénégal (Dakar, Saint-Louis), pour le compte du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Culture et de la Communication ainsi que pour l'UNESCO (convention France-UNESCO et Centre du patrimoine mondial). Il est actuellement responsable du programme " Architectures de la villégiature " au centre André-Chastel (CNRS, UMR 8150). N° de réf. du libraire ABE-16154756634

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 399
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9,01
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais