La Nativité dans l'art médiéval

 
9782850881367: La Nativité dans l'art médiéval
Quatrième de couverture :

Il y a environ deux mille ans, un enfant naît à Bethléem, en Judée. Une trentaine d'années plus tard, il se fait prédicateur, enseigne l'amour d'un Dieu unique et du prochain, mais sa vie s'achève sur une croix de condamné. On peut alors y voir un échec total Pourtant, au cours des siècles, des millions d'hommes vont reconnaître en lui Jésus-Christ, le fils de Dieu, le sauveur d'une humanité promise à la mort.
Les premiers chrétiens ont transmis leurs souvenirs, rappelé des événements, des paroles. Peu à peu la vie extraordinaire du Christ engendra toute une littérature, où vérités et légendes s'entremêlèrent, qui inspira écrivains, peintres et sculpteurs médiévaux.
Cet ouvrage présente, côte à côte, textes et images de la Nativité et plus largement le cycle de l'Enfance du Christ au Moyen Âge. Que nous apprend la double lecture proposée ? Elle fait apparaître, au travers d'oeuvres destinées à rendre populaires la vie du Christ et celle de la Vierge, la constante quête de l'identité du Christ et le souci doctrinal de l'Église. Comment traduire l'immense mystère d'un Dieu fait homme ?
Pour affirmer l'humanité du Christ, écrivains et artistes se sont efforcés de montrer un enfant comme les autres. Le Moyen Âge a imaginé la grotte de Bethléem avec l'âne et le boeuf, l'Égypte et ses temples, la calme maison de Joseph le charpentier et même l'école. Qui douterait donc de l'humanité de jésus ? Et pourtant, il est Dieu. N'accomplit-il pas des miracles dès sa plus tendre enfance ? Pour dire l'indicible, il faut aller au-delà des réalités concrètes et introduire le lecteur ou l'observateur dans le monde des anges et des saints, lui enseigner le sens caché des mots et des images, utiliser les signes et les symboles afin de lui permettre d'entrevoir la vie de l'au-delà, la vie du Paradis, la vie de Dieu.
Ce symbolisme caché, l'homme du XXe siècle ne sait plus le déchiffrer. L'auteur, Teresa Pérez-Higuera, professeur d'histoire de l'art médiéval à l'université Compluente, à Madrid, montre comment, dans les plus belles oeuvres de l'art médiéval, l'anecdote s'efface pour laisser apparaître le message de l'Église.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande