La spatialisation des musiques électroacoustiques

 
9782862726069: La spatialisation des musiques électroacoustiques
Extrait :

Avant-propos de John Chowning

Dans les premiers temps de l'informatique musicale, dans les travaux qui étaient réalisés alors, on accordait peu de considération à la spatialisation de la musique. Ce manque d'intérêt s'explique, car il y avait des problèmes plus importants à résoudre - comment produire des sons vivants et dynamiques ? Max Mathews a affirmé, dans un article aujourd'hui devenu célèbre : «en théorie, il n'y a pas de limites aux capacités de l'ordinateur à produire des sons musicaux, contrairement aux capacités des instruments traditionnels». Cette affirmation, reprenant le théorème de l'échantillonnage, était une superbe invitation à l'exploration des sons. Pour la première fois, on disposait d'une technologie tout à fait capable de faire exactement ce qu'on attendait d'elle, mais personne ne savait quelles instructions devaient lui être adressées.
Ceci étant dit, mes premières expérimentations en 1964 ne concernaient pas le domaine des sons dynamiques, mais j'étais plutôt attiré par la création d'illusions d'espaces, inspiré par les oeuvres de compositeurs comme Stockhausen ou Berio. J'étais convaincu que le contexte spatial du son est tout aussi important que le son lui-même, on entend le son, mais on sent aussi l'espace. J'ai voulu créer l'illusion, pour des auditeurs entourés de quatre haut-parleurs, d'un son provenant de n'importe quel point situé entre les haut-parleurs et à n'importe quelle distance de l'auditeur. Il y avait en particulier un son que l'on savait bien comment produire et qui s'est avéré être une bonne source pour des expériences de localisation - le click ! (l'impulsion). C'est ainsi qu'a commencé mon voyage - et des explorations en cours de route avec Schroeder, Doppler et Lissajous.
Beaucoup de choses ont changé depuis ces premières années. Progressivement, les technologies analogiques qui étaient utilisées dans les travaux qui m'inspiraient ont été supplantées par des technologies numériques, pour des questions de précision, de programmabilité, d'intégration et de prix. Les imprécisions souvent appréciées (les «contours flous») des procédés analogiques ont été analysées et reprogrammées dans des procédés numériques équivalents. Mais l'un des plus grands avantages de la technologie numérique a été le remplacement du support, de la bande magnétique analogique, par le numérique. La bande limitait fortement le nombre de mixages et de superpositions possibles à cause de l'accumulation du souffle. Aujourd'hui, nous profitons pour le son de technologies entièrement numériques, à part en ce qui concerne les transducteurs - les haut-parleurs, les microphones et les contrôleurs.
Mais comment peut-on utiliser cette technologie, comment peut-on même concevoir l'utilisation de la spatialisation dans la production de musique électroacoustique ? Doit-on chercher des solutions générales, comme avec les standards pour le cinéma (5.1) ou la synthèse par front d'ondes (WFS), ou alors privilégier l'utilisation de microphones spécifiques et le placement des haut-parleurs qui peuvent être étroitement intégrés à la structure de la composition ?
Dans les textes qui suivent, ces questions sont abordées de différentes façons. Il est présenté au lecteur tout un assortiment d'approches différentes, de techniques spécifiques, d'expériences artistiques, sous forme de performances, d'installations et d'histoires à la fois culturelles et technologiques - présentées avec à la fois des détails techniques et des motivations poétiques. Parcourir ces expériences et les réflexions de ces auteurs conduit le lecteur à une compréhension beaucoup plus riche de la spatialisation.
Le livre contient de nombreuses figures et photos et - peut-être encore plus important - des références très nombreuses et spécialisées qui fournissent au lecteur des pistes pour des explorations plus poussées.
Ces textes décrivent une époque qui a vu une explosion de pensées et de technologies à propos de la spatialisation, mais le futur présentera une autre explosion de la pensée et d'autres innovations technologiques et ce livre offre une plateforme parfaite pour partir à sa rencontre.

Traduction de l'anglais par L. Pottier

Présentation de l'éditeur :

L'espace est un paramètre clé au XXe siècle en musique et particulièrement en ce qui concerne les musiques diffusées sur des haut-parleurs. Il est maintenant possible de créer des sensations auditives inédites, notamment en multipliant les points de diffusion, avec des cas extrêmes comme les orchestres de haut-parleurs (Acousmoniums) ou l'utilisation de murs de haut-parleurs pour la synthèse de front d'ondes (Wave Field Synthesis).

Dans le cas des musiques électroacoustiques, l'exploration de l'espace de diffusion a pris beaucoup d'ampleur. Il s'agit même d'une discipline, la «spatialisation du son», qui est enseignée dans de nombreux conservatoires, en France comme à l'étranger.

Cet ouvrage est consacré à l'étude de la spatialisation du son en laissant principalement la parole à des musiciens qui parlent de leurs expériences et des outils qu'ils utilisent. Leurs esthétiques et leurs expériences sont variées et complémentaires, permettant d'alimenter plusieurs points de vue sur le thème de la spatialisation des musiques électroacoustiques.

Nous présentons les réflexions à la fois déjeunes compositeurs et chercheurs comme Pierre-Yves Macé ou Marije Baalman dont les musiques sont résolument nouvelles dans leur approche du matériau et de l'écoute, tandis que d'autres auteurs sont des compositeurs confirmés, avec une production musicale abondante comme Annette Vande Gorne, Jean-François Minjard ou Pierre-Alain Jaffrennou.

Ce livre a été écrit à la suite d'un colloque qui s'est tenu en avril 2008 à Saint-Étienne, organisé par le CIEREC, en partenariat avec le Grame (Centre National de Création Musicale à Lyon) et le FIL (Scène de Musiques Actuelles de Saint-Étienne).

CIEREC, Travaux 157, Musique et Musicologie

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

POTTIER L
Edité par PU SAINT ETIENN
ISBN 10 : 2862726060 ISBN 13 : 9782862726069
Neuf(s) Paperback Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PU SAINT ETIENN. Paperback. État : NEW. PU SAINT ETIENN(31/05/2012) Weight: 333g. / 0.73 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782862726069

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Collectif; Laurent Pottier
Edité par PU Saint-Etienne (2012)
ISBN 10 : 2862726060 ISBN 13 : 9782862726069
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PU Saint-Etienne, 2012. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782862726069

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Collectif; Laurent Pottier
ISBN 10 : 2862726060 ISBN 13 : 9782862726069
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828627260690000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 40,03
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais