Singulière philosophie : Essai sur Kierkegaard

 
9782866456276: Singulière philosophie : Essai sur Kierkegaard
Extrait :

Extrait de l'introduction :

LA PLACE DU DISCOURS KIERKEGAARDIEN

Kierkegaard est-il un philosophe ?

C'est presque devenu un lieu commun, lorsqu'il s'agit de l'oeuvre de Kierkegaard, d'en souligner la bigarrure et l'aspect à la fois protéiforme et déroutant - déroutant parce que protéiforme. Tout aussi habituel est devenu le fait de repu ter son auteur " inclassable», étrange, marginal (c'est-à-dire à la marge de la grande histoire de la philosophie), et insaisissable. Un exercice amusant, et pas du tout vain, pourrait d'ailleurs consister à s'intéresser sociologiquement aux lecteurs, ou aux types de lecteurs, qui se sont un jour donné la peine de prendre l'un de ses livres entre les mains (lequel prennent-ils d'ailleurs) : on aurait là une vision nette, si l'on peut dire, de l'extraordinaire variété de la production en la déduisant de la variété des lectures et des lecteurs. Qu'y cherchent-ils ? Certes tous ne sont pas des philosophes, loin de là, ni même n'appartiennent à ce que l'on appelle avec une certaine condescendance le «public cultivé». Il se trouve que tel de ses ouvrages figure dans une bibliothèque ou sur une table de chevet uniquement par le fait d'un titre singulier et attirant, à l'indéniable force poétique : Journal du séducteur, évidemment, ou Traité du désespoir (ce qui ne fut, faut-il le rappeler, jamais le titre original du livre, lequel est intitulé La Maladie à la mort). Le Concept d'angoisse ou Crainte et tremblement - plus rarement, il faut le dire les Discours édifiants ou les Discours chrétiens. On n'y cherche pas nécessairement des concepts fondateurs pour une nouvelle philosophie, on y vient également par le persistant malentendu de l'existentialisme, on y cherche aussi des récits, peut-être des contes, des histoires d'amour et de mélancolie. La machine éditoriale elle-même entre dans le jeu et trahit ces intérêts différents voire divergents : on trouvera dans des éditions de poche à l'accès facile certains de ces ouvrages, d'autres resteront confinés aux éditions savantes et coûteuses. Pas le même lectorat. Et quel portrait de Kierkegaard mettre en couverture : le dessin hyper-romantique et infidèle ? La caricature du chétif bonhomme aux pantalons trop courts ? Le profil au nez busqué du philosophe à sa table de travail ? À cela s'ajoute le magnétisme exercé par la figure même de Kierkegaard, ce que l'on peut en savoir ou ce que chacun a pu s'imaginer pour lui-même - un bien singulier écrivain qui fait de la philosophie réputée «difficile», un bien singulier philosophe écrivant des romans qui n'en sont pas vraiment, un noir mélancolique, un chrétien torturé, un amant malheureux, un compagnon taciturne et farouche des heures sombres, etc. Dans cette jungle affable du lectorat, les «philosophes professionnels» eux-mêmes (ceux-là, d'ailleurs, que honnissait Kierkegaard) s'y perdent quelque peu et n'évitent pas toujours les égarements. Il n'y a là rien de fortuit et l'affaire d'ailleurs ne date pas d'aujourd'hui : les contemporains de Kierkegaard eux-mêmes pouvaient s'y perdre, avant de s'en désintéresser, ou s'y retrouver pour des raisons hétérogènes les unes aux autres - et les rapports passionnels de Kierkegaard avec son public, de séduction et de répulsion, de paranoïa agressive et de pathétique imploration y contribuèrent indéniablement.

Présentation de l'éditeur :

La place généralement attribuée à Kierkegaard dans l'histoire de la philosophie témoigne toujours d'un certain embarras. Lui qui, ironiquement, prétendait avoir, au moment même où il écrivait, une place déjà réservée dans la grande nécropole des philosophies disparues, il n'a cessé d'importuner ceux qui ont voulu l'enterrer. Qu'était-il ? Philosophe anti-hégélien, incarnant la réaction de la subjectivité concrète contre le système abstrait de la métaphysique à son achèvement ? Père de l'existentialisme ? Chrétien torturé ? Ironiste et «penseur privé» ? Polémiste ? «Poète du religieux» ? Simplement écrivain ? Cet essai voudrait montrer que cette incertitude tient au fait que Kierkegaard ne construit pas seulement des catégories philosophiques qui vont marquer l'histoire de la philosophie au XXe siècle, de Heidegger à Gadamer ou Wittgenstein, mais qu'il invente surtout une nouvelle manière de philosopher. Car la «pensée existentielle», une philosophie qui veut penser le fait même de l'existence dans ce qu'il a d'irréductible au Concept, nécessite un autre discours - une autre façon de parler, de bâtir des concepts, mais aussi de s'adresser au lecteur et de se faire comprendre de lui. Et pour remplir cette exigence, la littérature peut venir au secours de la philosophie : elle construit des fictions et installe un philosophe en première personne dans un discours jusqu'alors funestement voué à l'impersonnalité, elle se donne un lecteur singulier et des jeux complexes de représentation qui doivent indiquer ce qui échappe généralement à l'objectivité du discours. Il faut alors moins examiner le contenu de cette philosophie que la forme qui en rend possible la production, cette singulière façon de philosopher, cette manière de philosopher au singulier et pour le singulier - la réinvention de l'acte de philosopher et d'écrire.

L'auteur, Vincent Delecroix, est né en 1969. Ancien élève de l'École normale supérieure d'Ulm. Agrégé de philosophie, docteur en philosophie, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris. Maître de conférences à l'École pratique des hautes études, il y enseigne la philosophie de la religion. Il a par ailleurs publié un roman, À la porte (Gallimard, 2004), un récit, Retour à Bruxelles (Actes Sud, 2003) et un recueil de nouvelles, La Preuve de l'existence de Dieu (Actes Sud, 2004). Son dernier roman, Ce qui est perdu, est paru en septembre 2006 chez Gallimard. Les éditions du Félin publient parallèlement sa traduction de Exercice en christianisme de Kierkegaard.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

DELECROIX V
Edité par DU FELIN
ISBN 10 : 2866456270 ISBN 13 : 9782866456276
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre DU FELIN. Soft Cover. État : NEW. DU FELIN (19/10/2006) Weight: 410g. / 0.90 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782866456276

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19,17
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Vincent Delecroix
Edité par Editions du Félin (2006)
ISBN 10 : 2866456270 ISBN 13 : 9782866456276
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions du Félin, 2006. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782866456276

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19,17
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Vincent Delecroix
ISBN 10 : 2866456270 ISBN 13 : 9782866456276
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828664562760000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 31,64
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Vincent Delecroix
Edité par FELIN
ISBN 10 : 2866456270 ISBN 13 : 9782866456276
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Rumford, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre FELIN. Paperback. État : New. book. N° de réf. du libraire 2866456270

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 45,09
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais