"Qui suis-je?" Ghelderode

 
9782867144707:
Présentation de l'éditeur :

Michel de Ghelderode (1898-1962) « Ris encore ! J aime ce rire flamand qui contient des grincements de dents. Ris plus haut! Je veux qu on t entende au bout du palais. Je veux que ton rire bestial offense la Mort même. Plus fort !» (Escurial.) D origine flamande, mais ne s exprimant qu en français, Adolphe Martens a subi une éducation religieuse dont l influence sera profonde. La maladie ayant interrompu ses études, il se met à écrire, sous le nom de Michel de Ghelderode. Connu d abord pour ses contes, il se consacre ensuite au théâtre. À partir de 1925, influencé par l expressionnisme, il collabore avec le Théâtre Populaire Flamand, modernise les mythes de Faust et de Don Juan, traite de la guerre, de la tentation anarchiste et du rêve révolutionnaire (<>Barabbas, Pantagleize). Au début des années trente, il recrée un univers pré-renaissant et renaissant inspiré des tableaux de Bruegel, où il fait vivre ses fantasmes : prêtres maléfiques, femmes tentatrices, bouffons grimaçants, apparitions du Diable et de la Mort. À Escurial succèdent, parmi d autres chefs-d uvre, La Balade du Grand Macabre, Hop Signor ! et L École des Bouffons. Son art, visuel et coloré, allie le grotesque au macabre. Il se réclame, comme Antonin Artaud, d un théâtre de la cruauté. Découvert à Paris vers 1950, il déchaîne un tel enthou- siasme que l on parle d une «ghelderodite aiguë». À la suite de Paris, la Belgique et bien d autres pays découvrent l uvre de cet écrivain fécond: une soixantaine de pièces, une centaine de contes (dont l admirable recueil Sortilèges) et des milliers d autres écrits qui témoignent de son talent de chroniqueur et d épistolier. Il serait sans doute entré à l Académie royale de Belgique s il n avait fait l objet d un très injuste ostracisme lié à « l épuration » de l après-guerre. On attend pour lui le prix Nobel de littérature de 1962 quand survient son décès.

Biographie de l'auteur :

Jacqueline Blancart-Cassou est professeur des universités, aujourd'hui retraitée. S'intéressant particulièrement à la littérature dramatique du XXe siècle, elle a consacré à Michel de Ghelderode, outre sa thèse d'État, de nombreux travaux, notamment une édition critique de son Théâtre oublié. Elle est également l'auteur d'articles concernant d'autres dramaturges, en particulier Jean Anouilh.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande