Henri Guillemin La Guerre du Golfe (1991)

ISBN 13 : 9782868197757

La Guerre du Golfe (1991)

 
9782868197757: La Guerre du Golfe (1991)
Extrait :

Première partie
À première vue

Là, devant moi, au coin gauche de ma table, une pile de coupures de presse épinglées, classées, en bon ordre chronologique, à dater du 5 Août 1990 : des faits surtout, et quelques commentaires aussi, concernant l'affaire du Golfe. Mon souci primordial : le comportement de la France, l'attitude du Président Mitterrand, offrant l'image d'une dérive, d'un personnage qu'on n'aurait pas cru si rétractile. Je ne comprends pas et voudrais comprendre.

Rapide évocation d'histoire : l'Angleterre, après la première «grande guerre», a voulu profiter au maximum du dépeçage de la Turquie. Elle a mené, avec Lawrence, (l'infortuné !) une «politique arabe» de duperie. L'Irak est son oeuvre. C'est à cet État fabriqué tout exprès que sont confiés les énormes gisements de pétrole repérés à Mossoul, et qui auraient dû - quand on ne connaissait pas encore leur existence - aller à un État Kurde, promis par les Alliés en 1920, mais auxquels ils renoncent, en 1923, au profit de leurs intérêts. Et la Grande-Bretagne attribue non pas même le titre de protectorat, mais bien de colonie, à une autre région pétrolifère, au sud de l'Irak, celle du Koweit. Puis quand elle «décolonise» en 1963, elle proclame le Koweit indépendant, contrôlé en fait par les Américains qui ont, peu à peu, substitué leur présence et leur puissance à celle de l'Angleterre dans l'hégémonie du pétrole au Proche-Orient. L'Irak jalouse le Koweit, l'accusant (ce qui n'est pas faux) de ne pas respecter le quota fixé pour sa production et de maintenir le prix du baril à un chiffre trop bas.

L'Irak est aux mains d'un dictateur, Sadam Hussein, un homme aux mains sanglantes qui considère l'assassinat comme un moyen normal d'accéder au pouvoir, et de le garder. Il est de la race des Hassan, au Maroc, des Assad en Syrie, des Mobutu au Zaïre, avec cette différence entre lui et Mobutu, par exemple, qu'il est certainement moins cupide. L'homme de Kinshasa est un rapace d'argent, comme l'était Marcos aux Philippines, comme l'est toujours Houphouët-Boigny dans Abidjan-la-misère. Mais Sadam Hussein s'est montré atroce dans la répression, aux gaz toxiques, de ses Kurdes quand ils ont remué en 1988. Il tient tête aux Américains et multiplie les achats d'armes. L'individu devient un danger pour Israël, l'implantation et l'instrument des États-Unis dans la région, la petite et redoutable puissance à laquelle Washington entend réserver l'exclusivité de l'armement nucléaire dont les Américains l'ont muni de longue date.

À ce propos, il n'est pas inutile de savoir que le Président des États-Unis, quelque soit l'assourdissant vacarme de la campagne électorale, n'est jamais que l'élu d'une minorité de la nation.
Dans la «démocratie» américaine, l'abstention électorale atteint ordinairement cinquante pour cent. Le président américain est donc l'homme qui bénéficie de la majorité des voix dans cette moitié de la population qui prend part au vote. Pour les élections de moindre importance (disons : législatives) la participation électorale est encore plus faible, ne dépassant guère 30 % ; mais il y a un groupe, un lobby, qui ne se dérobe jamais au scrutin : le lobby juif et tout candidat doit compter avec lui.

(...)

Présentation de l'éditeur :

Août 1990 : l Irak de Saddam Hussein envahit, annexe, le Koweït, une ancienne partie de l Irak, conservée par la Grande Bretagne sous régime particulier. Va s engager, alors, un sinistre jeu de dupes international où les U.S.A. vont tenter, et réussir, d impliquer leurs alliés, via une O.N.U. visiblement sous domination, voire sous contrôle. Une guerre pour le pétrole ? Sans aucun doute. Une guerre pour affirmer le rôle dominant des U.S.A., comme « gendarme » du monde ? c est évident. Mais, pourquoi François Mitterrand décide-t-il selon les pouvoirs que lui confère la Constitution d engager l armée française dans ce combat éminemment douteux ? Alors même que de nombreuses voix sincères, de gauche, s y opposent ? De quoi s agit-il ? De garder son « rang » à la France ? De marquer l Histoire de son empreinte guerrière ? Mon souci primordial, annonce Henri Guillemin : le comportement de la France, l attitude, les attitudes mouvantes, du Président Mitterrand, qui change en cours de route, offrant l image d une dérive, d un personnage qu on n aurait pas cru rétractile. Je ne comprends pas et voudrais comprendre, en raison surtout de l attachement réel et profond que je lui porte. Tout est là : ce questionnement, en profondeur, ce point d interrogation majeur, entre deux êtres humains d exception, dont l estime réciproque cimenta « un attachement indestructible ». L ultime regard, douloureux, posé par un historien lucide, sur notre époque, avec une profonde humanité, mais sans complaisance.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Henri Guillemin
Edité par Editions d'Utovie (2013)
ISBN 10 : 2868197752 ISBN 13 : 9782868197757
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions d'Utovie, 2013. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782868197757

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 14
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais