La question technocratique : De l'invention d'une figure aux transformations de l'action publique

 
9782868200266: La question technocratique : De l'invention d'une figure aux transformations de l'action publique
Quatrième de couverture :

Dans les années 1930, la notion de technocratie désigne un mouvement politique essentiellement composé d'ingénieurs, qui espèrent transformer l'organisation économique et sociale. En France à cette époque, on commence à l'employer pour désigner Meuse des réformateurs d'État. Dans l'après Seconde Guerre mondiale ; puis dans les années 1960, elle devient l'enjeu de polémiques entre savants : la seconde moitié du XXe siècle sera-t-elle dominée par les «directeurs» ? La Ve République marquera-t-elle la «fin des politiques» et le règne des hauts fonctionnaires ? Depuis, la question technocratique s'est installée dans le discours politique et journalistique où elle connaît un important succès. Grosse de ces usages historiques multiples, la notion de technocratie permet alors de réaliser un précipité d'éléments assez disparates, du poids de l'administration à un mode de gouvernement distant, en passant par les différents usages politiques de l'expertise. Plias encore, elle construit un portrait "négatif" du représentant politique, mobilisé au sein des luttes dans lesquelles sont sans cesse redéfinies les qualités requises pour l'exercice légitime du pouvoir politique. D'idéal d'organisation, la technocratie est ainsi devenue l'antithèse de la démocratie dont, comme une image incarnée du Mal en politique, elle sert en retour le culte.

Ce livre analyse tout d'abord ces usages multiples et souvent polémiques. En revenant sur les principaux espaces et moments de la formation de la figure du technocrate - du Comitee on Technocracy aux débuts de la Ve République, du concours de l'ÉNA aux fameux «technocrates de Bruxelles»... - les contributions réunies ici éclairent la constitution de cette importante catégorie de l'entendement et du jugement politiques. Cet ouvrage rend également compte des transformations intervenues, surtout depuis les années 1960, dans la morphologie des groupes dirigeants et les manières de faire des politiques. Les formes et la portée d'un processus de technicisation de l'action publique sont ainsi analysées dans le cas de la Commission européenne, des politiques locales, des politiques de la famille, de l'emploi, de l'environnement ou encore de la culture. Car quand bien même la technocratie revêt une dimension mythique, les usages sociaux de cette notion constituent aussi un reflet, fut-il déformé, de changements objectifs et de rapports de force. Et c'est là tout l'intérêt de ce double regard sur la question technocratique.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre

Frais de port : EUR 14,30
De Belgique vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Delphine Dulong; Vincent Dubois
Edité par Presses universitaires de Strasbourg, Strasbourg (1999)
ISBN 10 : 2868200265 ISBN 13 : 9782868200266
Ancien(s) ou d'occasion Soft Cover Edition originale Quantité : 1
Vendeur
Oxfam Bookshop Gent
(Gent, Belgique)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Presses universitaires de Strasbourg, Strasbourg, 1999. Soft Cover. État : Good. No Jacket. Premiere edition. 253pp Presses universitaires de Strasbourg 1999. Première édition. Broché. Ex. de bib.: étiquette au dos, marques à la feuille de garde. Intérieur sans marques. Ex-Library. N° de réf. du libraire 006166

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 15
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 14,30
De Belgique vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais