La Construction des Problemes Publics en Europe. Emergence, Formulation et Mise en Instrument

9782868203045: La Construction des Problemes Publics en Europe. Emergence, Formulation et Mise en Instrument
Extrait :

Extrait de l'introduction d'Aurélie Campana, Emmanuel Henry et Jay Rowell :

L'Union européenne : espace de réinvestissement de la problématique de la construction des problèmes

CET OUVRAGE - et le séminaire qui l'a précédé - a sans doute plus accumulé les difficultés que cherché à les aplanir. Expliquons-nous. Le questionnement choisi, la construction des problèmes publics, est resté une problématique relativement peu investie en France malgré la proximité avec les recherches liées à la mise sur agenda, le dynamisme des approches dites «cognitives» des politiques publiques (voir Muller et Surel, 1998 et 2000) et quelques tentatives de sensibilisation aux travaux constructivistes développés dans les espaces scientifiques anglo-saxons notamment nord-américains (Neveu et Quéré, 1996; Neveu, 1999; Cefaï et Trom, 2001 ; Cefaï et Pasquier, 2003). De plus, en France, pour des raisons très différentes, les institutions et politiques européennes ont jusque récemment occupé une place relativement périphérique en science politique, et les chercheurs sont peu présents dans une production internationale pourtant abondante. Si le simple constat d'un «retard» de la science politique française relève d'une rhétorique aussi récurrente que stérile, force est de constater que la question de la construction des problèmes publics et de leur prise en charge institutionnelle par l'Union européenne (UE) est quasiment inexistante en tant que telle. La mise en problème d'un phénomène social est certes parfois abordée dans certaines recherches, mais elle constitue souvent un élément annexe ou secondaire des travaux, voire est simplement réduite à un jeu de négociation et de médiation entre «préférences» nationales préexistantes, sans histoire, et appartenant à un «déjà-là».
Face à cette difficulté, le séminaire à l'origine de ce livre a par conséquent rassemblé des chercheurs ayant des relations différentes aux questions que nous formulions autour des processus de mise sur agenda, de construction des problèmes publics et des spécificités de l'Union européenne vis-à-vis d'eux. Ont ainsi accepté de participer à ce séminaire, d'une part, des spécialistes de l'analyse des politiques publiques ou de l'UE prêts à décentrer leurs interrogations habituelles pour s'intéresser à la construction des problèmes et, d'autre part, des spécialistes d'un domaine particulier de recherche ayant accepté d'intervenir pour mettre en évidence la façon dont les avancées dans leur secteur de spécialité pouvaient éclairer les processus analysés dans le cadre de l'Union européenne. Ce séminaire était donc plus un séminaire de «décentrement» de spécialistes vis-à-vis de leurs questions de prédilection qu'un séminaire centré sur les spécialités des intervenants. Ainsi chacun des textes rassemblés dans cet ouvrage cherche-t-il à répondre à sa manière à une interrogation commune relative à la construction des problèmes en mobilisant des travaux issus de différentes traditions de recherche qui jusqu'alors communiquaient peu les uns avec les autres : travaux sur la mise sur agenda, approches constructivistes/cognitives de l'Europe, analyses en termes de cadres (frame analysis), travaux sur les risques collectifs, etc. Confronter ces différentes perspectives a non seulement pour objectif de dresser un premier bilan des acquis sur la question mais aussi, voire surtout, d'identifier des lacunes afin de faire émerger de nouvelles des pistes de recherche.
Afin de préciser les enjeux théoriques et empiriques d'un questionnement qui n'en est qu'à ses débuts, il nous semble indispensable de revenir plus en détail sur la boîte à outils à notre disposition et de réfléchir aux conditions autorisant la transposition de grilles d'analyse forgées pour l'étude de processus nationaux à l'analyse d'un espace politique supranational comme l'Union européenne. Dans un premier temps, nous tenterons donc de comprendre les raisons du faible investissement de ces propositions théoriques dans les analyses de l'UE, de spécifier les conditions qui rendraient possible leur usage dans le contexte européen, et de mettre en lumière quelques lacunes et angles morts. Nous soulignerons ensuite les spécificités de la configuration institutionnelle européenne pour déterminer plus précisément en quoi, et à quelles conditions, ces approches peuvent rendre le fonctionnement de l'Europe plus intelligible.

Présentation de l'éditeur :

Bien que les politiques publiques européennes soient l'objet d'une attention croissante, peu de travaux se sont intéressés à une question pourtant classique de la science politique, celle de la construction des problèmes. Comment et pourquoi les problèmes publics deviennent-ils des préoccupations à l'échelle européenne ? Sous quelles formes viennent-ils à l'Europe ? Par quels acteurs sont-ils portés ? Comment le traitement des problèmes publics au niveau européen transforme-t-il leurs contenus ? Quels effets exerce l'Europe sur les problèmes publics et sur l'action publique dans les États membres de l'Union européenne ? L'analyse de l'espace politique européen transforme-t-elle les outils d'analyse des sciences sociales du politique ? Toutes ces questions étudiées dans les espaces nationaux sont paradoxalement peu investies sur le terrain européen.

Réunissant les contributions de spécialistes de l'analyse des politiques publiques et/ou de l'Union européenne, cet ouvrage entend aborder explicitement la question de la construction des problèmes publics dans l'Union européenne. En confrontant différents points de vue, il permet de faire un premier état des lieux des travaux existants, d'en souligner les richesses et d'en pointer les lacunes. Il a aussi pour but d'encourager à poursuivre des recherches dans cette perspective afin de renouveler certaines recherches sur l'Europe ou les politiques publiques.

Ont contribué à cet ouvrage :

Ont contribué à cet ouvrage : Aurélie Campana, Thomas Christiansen, Claude Gilbert, Emmanuel Henry, Niilo Kauppi, B. Guy Peters, Mark Rhinard, Jay Rowell, Andy Smith.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

CAMPANA AURELIE, HEN
Edité par PU STRASBOURG
ISBN 10 : 2868203043 ISBN 13 : 9782868203045
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PU STRASBOURG. Soft Cover. État : NEW. PU STRASBOURG (11/06/2007) Weight: 480g. / 1.06 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782868203045

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Edité par Presses universitaires de Strasbourg (2007)
ISBN 10 : 2868203043 ISBN 13 : 9782868203045
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Presses universitaires de Strasbourg, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782868203045

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais