Déclin et survie des grandes villes américaines

Note moyenne 4,32
( 8 158 avis fournis par GoodReads )
 
9782870094631: Déclin et survie des grandes villes américaines
Quatrième de couverture :

Lors de sa parution au tournant des années '60, le livre " Death and Life of Great American Cities " connaît un succès qui dépasse rapidement les sphères de l'architecture et de l'urbanisme pour atteindre le grand public : l'opinion américaine, qui est sensibilisée par certains effets dévastateurs de la rénovation urbaine, s'avère en effet perméable au ton nouveau et percutant qu'adopte l'auteur pour traiter des problèmes urbains : celle-ci les exprime tels qu'ils sont ressentis quotidiennement par tout un chacun, sans complaisance et sans hésiter à stigmatiser les méfaits de la généralisation hâtive des idées toutes faites en la matière. Pour Jane Jacobs, l'alchimie complexe de l'urbain ne saurait se résumer à une configuration idéale, fût-elle esthétiquement satisfaisante, mais résulte de processus complexes et uniques dont les citadins sont à même de devenir des acteurs éclairés, pour peu qu'ils soient en mesure de se faire entendre. Les idées exprimées dans cet ouvrage revêtent une consonance étrangement familière dans le contexte français actuel : similitude des enjeux de développement social et économique ? Filiation des approches urbaines dans le sillage de Park et Burgess ? Quoi qu'il en soit, le livre de Jane Jacobs contient une somme de références indispensables pour comprendre les démarches contemporaines en urbanisme, et propose à tous ceux qui s'intéressent à la ville une méthode dialectique entre théorie et terrain pour élaborer une stratégie urbaine.

Présentation de l'éditeur :

"Les villes forment un immense laboratoire pour faire des expériences, commettre des erreurs, échouer ou réussir en matière d'architecture et d'aménagement urbain. C'est dans ce laboratoire que l'urbanisme aurait dû étudier, concevoir et expérimenter des théories. Au lieu de cela, les hommes de l'art et les enseignants de cette discipline (si l'on peut dire) ont fait abstraction du succès ou de l'échec des opérations réalisées et ne se sont nullement préoccupés de rechercher les raisons des réussites inattendues. Ils se sont laissés guider par des principes inspirés du fonctionnement et de l'aspect de localités de moindre importance, de banlieues, de sanatoriums, de foires-expositions, de cités de rêve, en bref de tout sauf de villes véritables. Il n'est donc pas étonnant, dans ces conditions, de constater que les secteurs rénovés des villes ainsi que les constructions neuves qui s'étendent interminablement au-delà de leurs limites sont en train de transformer la ville et la campagne en un même brouet insipide." Jane Jacobs, remarquable observatrice de la ville contemporaine, passe au crible les grandes questions urbaines (rue et sécurité, espaces verts, grands ensembles...) en analysant la façon dont les habitants ressentent leur quotidien. Vibrant plaidoyer pour la diversité et la vitalité urbaines, Ille Death and Life of Great American Cities, paru en 1961, continue de rencontrer un accueil exceptionnel auprès du grand public et d'alimenter les controverses autour des visions parfois opposées entre usagers de la ville et professionnels.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande