Inu-Yasha, tome 4

Note moyenne 4,28
( 2 948 avis fournis par GoodReads )
 
9782871294283: Inu-Yasha, tome 4

Inu Yasha - Volume 4

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Elle a suivi des e?tudes a? l’universite? de To?kyo?, en vivant dans un petit appartement d'étudiant, une expérience qui lui servira pour réaliser Maison Ikkoku.
Dans la même période, et sans connaissance préalable, elle s'inscrivit aux cours de scénario et dessin de Kazuo Koike (Ce grand scénariste, auteur avec Kojima de Lone wolf and cub et avec Ikegami de Crying freeman, a fondé cette célèbre école d’où sont sortis bon nombre d’auteurs de talent). Elle va suivre pendant 2 ans les cours et les conseils personnels et avisés de Kazuo Koike.
C’est avec des bases solides et la certitude que de bons personnages font de bonnes histoires qu’en 1978 elle décroche le premier prix des « jeunes artistes » de Shogakukan. La même année, Urusei Yatsura est publié dans le Shonen Sunday. Le succès de cette série n’est pas immédiat mais il devient évident qu’elle ne peut que percer professionnellement par son graphisme, son originalité et sa persévérance. Seuls ses parents ne semblent pas de cet avis et Rumiko doute beaucoup à cette époque de vaches maigres.
     
                     
Une fois sur les bons rails le succès d’Urusei Yatsura ne va pas se démentir pendant les 9 années suivantes et va modifier radicalement le train de vie de Rumiko. Ce succès sera renforcé par la transposition en animé du manga dès 1981. A son apogée, le fan club d’Urusei Yatsura comptait 250 000 membres. Maison Ikkoku connu le même succès au Japon et chez nous (plus tardivement aux USA). La reconnaissance internationale vient avec sa série suivante, Ranma ½.
La série Ranma ½ introduite chez nous par le dessin animé ouvre à l’auteure le marché américain et puis européen des rayons BD. Signe de sa renommée, ses séries se rallongent (34 tomes pour Urusei yatsura, 38 pour Ranma ½, 58 pour Inu Yasha, et on ne sait pas encore où s’arrêtera Rinne, sa nouvelle série).
 
Elle daigne à peine prendre des assistants (elle en a eu malgré tout jusqu'à 4 au sommet de sa production dans les années 90) ce qui est fort rare et, de la même façon que Tezuka, elle se dit «mariée avec les mangas et incapable de penser à autre chose.»
Elle continue à ce jour à produire une quantité considérable de pages et à s’angoisser jusqu’à la nausée quand l’inspiration vient à manquer.
Gardant en mémoire les acquis de l’enseignement de Koike, Rumiko Takahashi cherche des noms à double ou triple sens et construit énormément la psychologie des personnages. Le nom est important parce qu’il définit en partie ce personnage. Pour elle, une histoire avec un point de  départ difficile à résumer n’est pas bonne, par contre l’abondance de personnages et leurs interactions contribuent à complexifier la série suffisamment pour la rendre captivante sur la longueur.
       
Très connue pour ses comédies romantiques, Rumiko est également l'auteure de quelques histoire d'horreur avec la saga des Mermaid. La structure est celle d’un thriller fantastique dont la violence est clairement montrée. Takahashi voit dans ces récits une sorte de catharsis, une façon de libérer le coté sombre de sa personnalité enjouée. Elle s’est aussi mise plusieurs fois en scène dans des histoires courtes (Kemo*kobiru no nikki) parues dans le Shonen Sunday dans les années 80 et des bonus de ses recueils, non pour se plaindre du rythme de travail et des éditeurs mais pour raconter de façon cocasse quelques épisodes de son quotidien.

Revue de presse :

Alors qu'elle aide Shippô, un petit esprit renard, à venger son père, Kagome se fait enlever par l'un des deux frères Raïjû. Alerté par le démon renard, Inu Yasha part à la rencontre des frères Raïjû pour libérer Kagome et assouvir la vengeance de Shippô. Mais notre cher héros est loin de se douter de la puissance de l'adversaire qu'il va affronter.
C'est ainsi que débute le long affrontement entre Inu Yasha et les frères Raïjû. Long est le mot le plus approprié, car ce combat, pas vraiment utile pour le déroulement de l'œuvre, s'étire sur plus de la moitié du volume. Le background proposé par Rumiko Takahashi autour de l'enlèvement de Kagome, de la vengeance de Shippô et de la récupération des fragments de la perle de Shikon est intéressant, mais ce qui pose vraiment problème c'est le combat en lui-même. L'auteure use de ficelles classiques pour le rallonger à souhait. Difficile de rester captiver donc. C'est bien plaisant de voir des histoires courtes s'enchaîner autour d'un fil conducteur mais encore faut-il qu'elles ne tombent pas dans le banal et la surenchère.

Rumiko Takahashi enchaîne par la suite avec une histoire se déroulant dans le Japon contemporain. On sent déjà le schéma du tome précédent se répéter... On ne peut qu'être effrayé pour la suite en voyant que l'auteure commence dès maintenant à manquer d'inspiration.
La mangaka nous narre une histoire de fantôme dans laquelle Kagome se retrouve impliquée. Il s'agit de l'esprit en peine d'une petite fille qui refuse de quitter notre monde. Rien de plus classique donc. Entre le combat à rallonge de la première partie du tome et cette histoire de fantôme, on peut se dire que l'imagination de Rumiko Takahashi ne vole pas haut. On a connu l'auteure beaucoup plus inspirée dans sa carrière... Pour autant, malgré son classicisme affligeant, cette histoire reste agréable à lire. Il faut bien avouer que la patte graphique de la mangaka en est pour beaucoup.

En définitive, on reconnaît dans ce quatrième volume tout le paradoxe d'Inu Yasha: des histoires inutiles et clichées qui s'enchaînent à la suite mais qui parviennent à attirer notre attention. Rumiko Takahashi a du talent, c'est indéniable, mais il faut bien plus que ça pour faire un bon manga.


jojo81

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Rumiko Takahashi
ISBN 10 : 2871294283 ISBN 13 : 9782871294283
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97828712942830000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 14
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Rumiko Takahashi
Edité par Kana (2002)
ISBN 10 : 2871294283 ISBN 13 : 9782871294283
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Kana, 2002. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782871294283

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 6,85
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais