Ismail-Hamlet ou la vengeance du laveur de cadavre

 
9782872825776: Ismail-Hamlet ou la vengeance du laveur de cadavre
Extrait :

La maison d'Abou Saïd. Le jour. On entend dehors, des cris, des pleurs de femmes, des versets du Coran. Au milieu de la scène, sur une table ajourée, le cadavre d'Abou Saïd sous un drap vert. La table est très longue donnant l'impression d'un corps très long. Sous le drap, le sexe en érection d'Abou Saïd.

Ismail (des coulisses, d'une voix forte, comme automatiquement) : Abou Saïd est mort ! Que Dieu vous accorde les jours dont II dispose ! Et qu'il vous rende grâce de votre présence ! Abou Saïd est mort ! Que le Seigneur prenne son âme en pitié !

Inch Allah ! Inch Allah ! Cela est arrivé ! Cela arrivera encore !

Que celui qui a prêté à Abou Saïd, le dise et qu'on lui rende l'argent ! Que celui qui lui a emprunté le dise aussi ! Et qu'il rende l'argent !

Abou Saïd est mort ! Priez pour lui ! Priez pour le repos de l'âme d'Abou Saïd, Al Fahel, Abou Saïd, le très noble, le très viril, le très puissant.

(Ismail entre. Il porte à la main une vieille valise et aux pieds des sandales de plastique)

Ne pleurez pas. Pleurer est haraam. Pleurer est un péché.

(Il pose la valise. Enlève sa veste. Il sort un papier de sa poche, comme pour vérifier qu'il l'a bien en sa possession)

Besem allahi arrahmani arrahim. [Au nom du Dieu très miséricordieux]
(Il crie à Saadia) Saadia ! Saadia ! Tu m'entends ? Branche le tuyau ! Enfonce-le bien !

Présentation de l'éditeur :

Abou Saïd est mort.

Autour de sa maison, des cris, des pleurs de femmes, des versets du Coran résonnent. Sur une table, son cadavre attend sous un drap vert, sexe au garde-à-vous, que son neveu Ismail vienne l'honorer d'une dernière toilette.

Mais "l'air est vicié dans la maison d'Abou Saïd". Car Ismail a sur le coeur pas mal de rancoeurs contre cet homme qui a commis l'irréparable : épouser celle qu'il aimait.

Quelle jubilation, tout en lavant ce corps froid, de se souvenir d'une enfance que cet homme a marquée de son empreinte.

Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ?

Né à Tunis, Hakim Marzougui réside actuellement à Damas où il a fondé le théâtre du Trottoir, une troupe de théâtre indépendante. Il écrit régulièrement dans la presse arabe.

Adaptation Christian Siméon

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Hakim Marzougui
Edité par Lansman (2007)
ISBN 10 : 2872825770 ISBN 13 : 9782872825776
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Lansman, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782872825776

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 7,01
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais