Louis Joxe, diplomate dans l'âme

 
9782874950988: Louis Joxe, diplomate dans l'âme
Extrait :

Il a fallu presque quarante ans pour que Louis Joxe devienne un homme «fait». Qu'il ne faille pas voir en cela le reflet d'une personnalité indécise, timorée, mais de quelqu'un qui cherche à dépasser ce que la vie familiale a pu lui offrir, et qui est, malgré tout essentiel - Joxe le reconnaît lui-même. La place de la discussion, les échanges familiaux sont nombreux, réguliers, intenses et profonds ; comme son père, comme ses grands-parents, il se destine à l'enseignement. Les étudiants de la Sorbonne dont il fait ses amis, sûrement plus aisés, le stimulent et lui ouvrent des portes et des horizons. En même temps, Louis Joxe suit classiquement et assez lentement son cursus qu'il termine très honorablement par l'agrégation d'histoire.
Mais le jeune homme a l'esprit curieux et a vite envie de voir davantage : ce n'est pas l'enseignement qui l'intéresse vraiment, il semble toujours attiré par autre chose, plus haut, mais toujours retenu par on ne sait quel fil. Son appartenance à une génération souvent militante, prête à refaire le monde après la guerre et après la Révolution bolchevique, ne le pousse pas à un engagement politique partisan. A gauche, proche des radicaux, Louis Joxe ne devient jamais membre du PRS ; critique, parfois, à l'égard de la tradition républicaine à laquelle s'accroche le «vieux parti», il ne s'engage pas davantage pour la combattre. Ainsi, au cours de ses études, il passe plusieurs semaines en Allemagne, au plus chaud de l'occupation de la Ruhr par les Français et il se passionne pour la situation, comme ses lettres en apportent le témoignage. Elles montrent un jeune homme vivement intéressé par la politique internationale, européenne plus précisément, celle qui retient toute l'attention au sortir de la Grande guerre. De fait, c'est bien ce secteur qui l'attire. Muni de son agrégation, après l'expérience de deux années d'enseignement, Louis Joxe pourra affronter et découvrir les milieux et les situations les plus divers pour se forger davantage peut-être que pour se former. Sa chance a été d'être toujours dans des postes qui lui donnaient des responsabilités, des informations, une formation de qualité, sans qu'il soit vraiment en première ligne. Stimulé et rassuré, hésitant mais déterminé à aller le plus loin, c'est aux côtés de personnalités exceptionnelles que Joxe va se réaliser.
Ces décennies de formation le voient alors à Genève où il découvre les espérances et les déceptions de la Société des Nations, l'importance des négociations avec leurs lots de difficultés, de satisfactions et de retournements. Elles lui offrent une remarquable éducation dans l'un des hebdomadaires politiques qui comptent dans cet après-guerre, L'Europe nouvelle ; une expérience dans un cabinet ministériel ; enfin dans les années qui précédent la guerre, la grande agence de presse qu'est Havas lui donne de quoi satisfaire son goût de l'international, son intérêt pour le journalisme. En définitive, est-ce parce que cet homme, qui a pourtant reçu une excellente éducation, a dû chercher ailleurs ce que l'Université ne lui a pas offert, qu'il a eu l'idée de créer un centre d'études internationales, le CEPE, qui fasse la synthèse de tout ce que la tradition universitaire n'offre pas ?
Ces années de construction de soi lui ont servi pour se mettre finalement à l'écoute et au service de ses amis et de l'État, pour défendre des principes auxquels il croit : la coopération internationale qui doit passer par la connaissance des autres.

Présentation de l'éditeur :

Louis Joxe (1901-1991) est un de ces grands serviteurs de l'état dont l'action est à la fois modeste et irremplaçable. Son nom reste attaché aux Accords d'Évian qu'il a négociés au nom du général de Gaulle et signés le 18 mars 1962.

=> Une thèse exceptionnelle
=> Redécouverte d'un des grands serviteurs de la France, homme de l'ombre et artisan des Accords d'Évian, négociations de tous les dangers ...
=> Un portrait de Louis Joxe sous toutes ses facettes : au-delà de la politique étrangère, et en incluant les différents stades de la formation d'un grand ambassadeur ainsi que ses dons personnels pour lier des négociations les plus diverses, les plus difficiles, avec des gens aussi variés que le ministre des Affaires étrangères d'URSS, Molotov, la pianiste Marguerite Long, de Gaulle ou André Malraux.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre
EUR 132,09

Autre devise

Frais de port : EUR 3,32
De Royaume-Uni vers France

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

n/a
Edité par ANDRE VERSAILLE
ISBN 10 : 287495098X ISBN 13 : 9782874950988
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Better World Books Ltd
(Dunfermline, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre ANDRE VERSAILLE. État : Very Good. N/A. Ships from the UK. Former Library book. Great condition for a used book! Minimal wear. N° de réf. du libraire GRP88556267

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 132,09
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,32
De Royaume-Uni vers France
Destinations, frais et délais