Que passe la justice du roi : Vie, procès et supplice du Chevalier de la Barre

 
9782874951503: Que passe la justice du roi : Vie, procès et supplice du Chevalier de la Barre
Extrait :

François Jean Lefebvre, chevalier de La Barre, tel est son nom. En 1766, il a à peine vingt ans.

Louis XV, qu'on a appelé longtemps Louis le Bien-Aimé, règne sur la France. Il chasse avec frénésie, court le cerf au moins trois fois par semaine, le chevreuil et le sanglier en même temps.
Un jour, selon l'un de ses courtisans, Luynes, «il prit cent dix cerfs avec une meute, quatre-vingt-dix-huit avec une autre et il forma une troisième meute (...)» «Le roi, dit le duc d'Argenson qui fut lieutenant général de police puis ministre de la Guerre, fait véritablement un travail de chien pour ses chiens ; dès le commencement de l'année il arrange tout ce que les animaux feront jusqu'à la fin. Il a cinq ou six équipages de chiens. On prétend, ajoute d'Argenson, que Sa Majesté mènerait les finances et l'ordre de la guerre à bien moins de travail que tout ceci.»
Mais Louis XV court les femmes encore plus que le cerf. Favorites - Mmes de Mailly, de Vintimille et de Châteauroux, la marquise de Pompadour et la comtesse du Barry -, petites «pensionnaires» de sa «maison», proche du château, à Versailles, dans le bien-nommé Parc-aux-Cerfs, qui peut les dénombrer ? Il eut, dit-on, au moins vingt-deux bâtards qui vécurent.
En 1766, Louis XV atteint ses cinquante-six ans. Il est toujours beau, avec cet air d'ennui et même de dégoût qu'on lui connaît depuis l'enfance. L'aime-t-on encore ? On découvre, parfois sur les murs mêmes du château, des libelles affichés, que la police arrache et sur lesquels on lit :

«Lâche dissipateur du bien de tes sujets
«Toi qui comptes les jours par les maux que tu fais
«Esclave d'un ministre et d'une femme avare
«Louis, apprends le sort que le ciel te prépare
«Si tu fus quelque temps l'objet de notre amour
«Tes vices n'étaient pas encore dans tous leurs jours.»

A l'aube du 1er juillet de cette année 1766, François Jean Lefebvre, chevalier de La Barre, sujet de ce roi de France, commence le dernier jour de sa vie.

Il est enfermé seul dans l'un des cachots du château d'Abbeville.
L'humidité suinte des murs recouverts d'une couche grisâtre de salpêtre. La toile sur laquelle il dort encore, malgré tout, est moite, rugueuse aussi, comme imprégnée d'eau.
Il va être 5 heures du matin.
(...)

Présentation de l'éditeur :

Le 1er juillet 1766, sur la grande place du Marché à Abbeville, un jeune homme de vingt ans, François Jean Lefebvre, chevalier de La Barre, est décapité par le bourreau Sanson, qui, plus tard, le 21 janvier 1793, exécutera Louis XVI.
Quel crime a commis ce chevalier de La Barre qu'on a torturé avant de le conduire à l'échafaud ? On l'accuse de ne pas s'être découvert devant une procession du Saint Sacrement et d'avoir chanté quelques refrains paillards ! Cela suffit-il à expliquer cette condamnation à mort qui révolte Voltaire Diderot et tout ce que la France et l'Europe comptent de gens éclairés ?
Comment comprendre ce procès, cette affaire dont on a pu dire que «seul Kafka aurait pu l'imaginer ou la décrire» ? Que se cache-t-il derrière ce jugement d'un noble, apparenté aux plus grandes familles parlementaires dans cette France de Louis XV où paraissent l'Encyclopédie et les livres de Diderot et Helvétius, quand on sait que le Dictionnaire philosophique de Voltaire est brûlé en même temps que le corps du chevalier de La Barre ? Max Gallo a retrouvé tous les éléments de l'affaire et il suit pas à pas l'enquête, le procès, raconte l'exécution. Et surtout il dévoile, de cette manière, toute une société, un système politique et judiciaire dont la clé de voûte est le Roi de droit divin. Ainsi s'éclairent, à travers un cas précis, les réalités de l'Ancien Régime. Par le simple récit des faits, indiscutables, on comprendra mieux les origines profondes de la Révolution française et le sens concret, pour les hommes de 89, de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
Voltaire essaya vainement d'obtenir la réhabilitation du chevalier de La Barre. C'est la Convention, en 1794, qui la décrétera.

Historien, romancier et intellectuel français, Max Gallo est membre de l'Académie française. Écrivain à succès et fécond, il a publié un grand nombre de romans et de livres historiques comme La Révolution française (2 vol.) et Une histoire de la 2e Guerre mondiale. Il est également l'auteur de plusieurs biographies : César, Voltaire, Napoléon, Victor Hugo et de Gaulle.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Gallo, Max
ISBN 10 : 2874951501 ISBN 13 : 9782874951503
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : very_good. 558 Gramm. N° de réf. du libraire M02874951501-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 25,89
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Max Gallo
Edité par André Versaille (2011)
ISBN 10 : 2874951501 ISBN 13 : 9782874951503
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
CENTRAL MARKET
(ANTIBES CEDEX, FR, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre André Versaille, 2011. État : D'occasion - Comme neuf. Livre comme neuf. Expédition en suivi postal. Brand new book. Tracking number per all orders. N° de réf. du libraire 9782874951503

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 51
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais