Vercors Le Silence de la mer (cassette audio)

ISBN 13 : 9782878092004

Le Silence de la mer (cassette audio)

 
9782878092004: Le Silence de la mer (cassette audio)
Présentation de l'éditeur :

Ce récit est le premier qu’a publié clandestinement Jean Bruller alias Vercors, en 1942. Il fut d’ailleurs critiqué pour une apparente tolérance vis à vis de l’envahisseur.
Hiver 1940, la France est défaite. En province, dans une ancienne demeure, un vieil homme et sa nièce voient une partie de leur habitat réquisitionnée pour héberger un officier allemand. Lors des veillées, dans la grande cuisine, seule pièce chauffée, au coin de l’âtre, l’officier leur rend visite et essaye d’établir un contact. Enfermés dans leur mutisme, les deux hôtes écoutent sans mot dire. De long monologues sur l’amour des peuples, la coopération, l’admiration de la culture française émanent de cet homme fin et cultivé, musicien de profession. Il croit à l’avenir d’une Europe unifiée où chacun respecte l’autre et y apporte son particularisme. Il croit en la pluralité des cultures et des idées. En face de lui, seul le silence lui répond. Et puis, lors d’un voyage de l’officier à Paris, tout bascule. Il a compris le vrai visage du nazisme, la fausse route sur laquelle il croyait évoluer. Alors, plein d’amertume, ne pouvant plus affronter ses hôtes, il demande sa mutation pour le front. Lors de son départ, le vieil homme et sa nièce briseront la barrière du silence qu’ils avaient établie.
Avec le recul et au regard de l’histoire, ce récit nous révèle une très grande subtilité d’esprit pour une oeuvre composée en pleine tourmente.

Amazon.fr :

En 1941, Jean Bruller, dessinateur et graveur, crée dans la clandestinité Les Éditions de Minuit, qui publient en 1942 une nouvelle intitulée Le Silence de la mer. Ce récit marque le début de la carrière littéraire de son auteur, Jean Bruller lui-même, qui le signe de son nom de résistant, Vercors.

Poussant la sobriété aussi loin que possible, Vercors y met en scène la résistance passive et muette qu'un homme et sa nièce opposent à l'envahisseur, représenté ici sous les traits d'un officier allemand ayant réquisitionné une chambre chez eux. Werner Von Ebrennac, musicien cultivé, élégant et extrêmement civilisé, croit en la fraternité des peuples et pense qu'au sortir de cette guerre, la France se relèvera plus grande que jamais. Issu d'une famille de tradition francophile, il tâchera de se faire accepter par ces deux personnages qui, malgré eux, ressentent toute la noblesse d'âme de leur ennemi. Jusqu'au jour où le silence, dont on pouvait croire qu'il dissimulait, tel celui de la mer, le grouillement de toute une vie en profondeur qui n'attendait que la délivrance, change de nature et devient un silence de désespoir et de mort. --Sana Tang-Léopold Wauters

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande