Les maîtres de la sculpture romane dans l'Espagne du pèlerinage à Compostelle

 
9782879015781: Les maîtres de la sculpture romane dans l'Espagne du pèlerinage à Compostelle
Extrait :

LE NORD DE L'ESPAGNE A ETE POUR LA SCULPTURE ROMANE une terre d'élection. De la fin du XIe siècle au début du XIIIè siècle, les oeuvres réalisées y furent extrêmement nombreuses et d'une très grande variété, tant par leur style que par les thèmes qu'elles présentent. Parmi elles, d'inoubliables chefs-d'oeuvre s'élèvent au premier rang de l'art européen de la période.
Cette sculpture, on la rencontre aussi bien dans de superbes cathédrales et abbayes situées au coeur de cités anciennes - Compostelle, Salamanque, Oviedo, Jaca, Santo Domingo de la Calzada, Tudela, Léon... - que dans des monastères qui eurent leur heure de gloire - Santo Domingo de Silos, Loarre... - et une foule de petits édifices isolés ou entourés de modestes villages, souvent nichés au sein de paysages sublimes que le boom économique actuel n'a pas déflorés. La recherche des trésors offerts par la sculpture romane nous entraîne à la découverte d'une Espagne merveilleusement pittoresque, superbe reflet du passé médiéval.
Ce passé, à l'époque romane, c'est en particulier le pèlerinage sur la tombe de l'apôtre saint Jacques à Compostelle. La sculpture romane a été très fortement en relation avec le pèlerinage. De l'Aragon à la Galice en passant par la Navarre, la Castille et le Léon, infiniment d'édifices ont été marqués par les phénomènes artistiques qui se sont répandus le long et autour des chemins menant à Compostelle. Il en va différemment des pays catalans. Pour l'essentiel, leur sculpture très ouverte sur celle des régions méditerranéennes, le sud-est de la France et l'Italie, même si elle n'a pas complètement ignoré le fait du pèlerinage - le cycle des chapiteaux dédiés à saint Jacques, exécuté dans les premières décennies du XIIIè siècle à la cathédrale de Lérida, est là pour en rendre compte -, ne s'est pas développée en liaison avec la sculpture de la route de Compostelle et n'a donc pas eu d'attaches profondes avec les productions des provinces espagnoles du Centre Nord et du Nord-Ouest.

Présentation de l'éditeur :

À l'heure où les pèlerins empruntent de plus en plus nombreux les routes qui mènent à Compostelle il a paru souhaitable d'attirer l'attention sur une forme d'art qui s'est développée d'abord sur le camino francés, pour s'épanouir ensuite dans toute l'Espagne du nord-ouest, de l'Aragon à la Galice et aussi bien en Navarre qu'en Castille et dans le Leôn. L'art roman - car c'est de lui qu'il s'agit -y est omniprésent, et ses monuments, des plus modestes aux plus prestigieux, y présentent une parure de sculpture qui décuple la fascination qu'exercent déjà la qualité de l'architecture et la beauté des sites.
Ce livre procurera à ceux qui aiment l'art médiéval l'occasion de découvrir une foule de petits édifices rarement visités et pourtant merveilleusement enrichis par une sculpture qui prolonge avec beaucoup d'habileté, parfois avec naïveté, mais toujours de manière émouvante, les inventions plastiques et iconographiques de l'art des maîtres.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande