GERALD RICHARD ANNECY, MORT EN ROUE LIBRE

ISBN 13 : 9782882956705

ANNECY, MORT EN ROUE LIBRE

 
9782882956705: ANNECY, MORT EN ROUE LIBRE

Annecy s'enfonce dans l'hiver. Les touristes sont désormais partis sous d'autres cieux. La brume recouvre la «Venise des Alpes», lui faisant retrouver son aspect de ville moyenâgeuse. Le capitaine Gabin de la police locale n'apprécie guère cette période d

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

La soirée s'annonçait sous les meilleurs auspices. J'attendais impatiemment que le four de la cuisine fasse tinter sa petite sonnerie. Je salivais déjà en observant à travers la vitre les petits clapotis de la mozzarella fondant lentement et s'étalant progressivement. L'odeur qui montait jusqu'à mes narines me confortait dans mon choix : cette pizza napolitaine semblait parfaite. Je l'avais achetée quelques heures plus tôt chez mon ami Mario, un vrai Italien. C'était le meilleur dans sa partie. On venait de loin pour ses pizzas. Sa carte était aussi fournie que l'autoroute du soleil un week-end d'août. Il y avait exactement cinquante-six sortes de pizzas. Je les avais toutes goûtées. Même réchauffées, elles ne perdaient rien de leur saveur. Arrosée d'un Côtes-du-Rhône de derrière les fagots, un petit Vacqueyras rosé 2007 que j'avais dégotté chez un propriétaire au dernier salon des vins, elle allait me réconcilier avec la gastronomie italienne qui m'avait tant de fois déçu dans les gargotes que l'on trouve dans la vieille ville. Enfin prête ! J'allais pouvoir m'adonner à la dégustation, bien calé dans mon canapé, tout en profitant de la douce chaleur de la cheminée toute proche. Ça fait un petit peu pantouflard. Avec l'âge, on devient casanier. Mais le vrai plaisir de la soirée, c'était le Navarro programmé à la télévision, sur TF1. Un inédit. Eh bien oui ! J'aime Navarro. Ce type est capable de vous résoudre une énigme toujours bien compliquée et improbable en moins d'une heure trente. Il y a toujours une rencontre fortuite, un témoin providentiel pour faire avancer les choses, ses mulets faisant le reste. Sans jamais s'énerver, toujours avec la réplique juste, pourquoi ce type n'a-t-il jamais été muté chez nous ? Cela nous changerait des enquêtes qui s'éternisent durant des mois, des crimes jamais élucidés, des témoins qui n'ont rien vu même quand on leur force un tantinet la main. Un rapide coup d'oeil au programme m'avait appris qu'il était question ce soir d'un jeune cadre dynamique retrouvé assassiné dans un camp de gens du voyage. Mais attention aux évidences et aux conclusions hâtives. Le meurtrier n'était pas là où on l'attendait ! Le générique coïncida pile avec la première bouchée et... la sonnerie de ce satané téléphone. Je ne pus m'empêcher de lâcher un tonitruant :
- Mais quel est le con qui peut appeler à cette heure ?
À l'autre bout du fil, je reconnus immédiatement le con en question. C'était cet abruti de Muraz. Ce n'est pas qu'il soit mauvais dans son boulot. J'aurais même plutôt dit qu'il ne se débrouillait pas mal avec son air de toujours tomber du premier nuage venu. Mais téléphoner au moment où commençait Navarro et où ma napolitaine était prête, c'est ne pas respecter grand-chose dans cette saleté de vie. S'il me fait manquer le crime, je l'étripe !
- Allô ? Capitaine Gabin ?
Oui, je m'appelle Gabin et alors ? Cela m'a valu des remarques depuis ma plus tendre enfance. Les «T'as de beaux yeux, tu sais» et autres «Elle est où ta Tonkinoise ?» m'ont permis de distribuer quelques paires de baffes, de me forger le caractère et de répondre à certains que quand on mettra les cons en orbite, ils n'auront pas fini de tourner, comme l'avait mis Audiard dans la bouche de mon célèbre homonyme. Et puis il fallait bien que certains s'appellent Gabin. Il n'était tout de même pas tout seul, le «Jean». Il y en a bien qui s'appellent Chirac, Delon ou Belmondo. Et puis je me dis que cela vaut mieux que de s'appeler Pétain.
Moi qui ne voulais pas manquer le crime, j'allais être servi.
- Capitaine, il faudrait que vous veniez. On vient de retrouver un cadavre.
- Un cadavre ? Où ça ?
- Au bord du lac, un peu plus loin que la plage des Marquisats.

Présentation de l'éditeur :

Annecy s'enfonce dans l'hiver. Les touristes sont désormais partis sous d'autres cieux. La brume recouvre la «Venise des Alpes», lui faisant retrouver son aspect de ville moyenâgeuse. Le capitaine Gabin de la police locale n'apprécie guère cette période de l'année qui le plonge dans la mélancolie. Abîmé par les aléas de la vie, il ne se fait plus guère d'illusions sur son métier. Il compte bien terminer sa carrière en roue libre. Mais la découverte d'un corps sur les rives du lac va l'obliger à reprendre du service. Celui qui vient d'être assassiné n'est autre qu'un ancien champion du monde de cyclisme mais aussi l'un des notables de la ville. Secondé par le lieutenant Muraz, Gabin va devoir mener ses investigations sur l'entourage de la victime et plus particulièrement sur sa jeune et troublante épouse. Mais le milieu du cyclisme dans lequel le défunt a passé sa jeunesse n'est pas très loin et va resurgir au beau milieu de l'enquête. Gabin va très vite devoir engager un contre-la-montre face à un mystérieux assassin, l'emmenant aux quatre coins du pays.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

GERALD RICHARD
Edité par CABEDITA (2013)
ISBN 10 : 2882956703 ISBN 13 : 9782882956705
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BOULIMIE CULTURELLE (PRO)
(croissy beaubourg, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CABEDITA, 2013. État : Neuf. Service professionnel, envoi rapide et soign. N° de réf. du libraire +1054

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 1,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

RICHARD GERALD
Edité par CABEDITA
ISBN 10 : 2882956703 ISBN 13 : 9782882956705
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CABEDITA. Soft Cover. État : NEW. CABEDITA (14/10/2013) Weight: 400g. / 0.88 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782882956705

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais