L'ordre de l'affect au Moyen Age: Autour de l'anthropologie affective d'Aelred de Rievaulx (Publications du CRAHM)

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par Goodreads )
 
9782902685318: L'ordre de l'affect au Moyen Age: Autour de l'anthropologie affective d'Aelred de Rievaulx (Publications du CRAHM)

Lamour est au cur de la promesse chretienne, repetent inlassablement les theologiens et spirituels du Moyen Age. Mais comment aime celui qui aime ? Comment les intellectuels chretiens, ces specialistes du salut, concoivent-ils la vie affective, ses modalites et ses finalites, non seulement sur le plan religieux mais aussi psychologique et social ? La methode suivie dans ce livre est celle de la lexicologie mise au service de lanthropologie historique. Sans se perdre dans le foisonnement des mots et le dedale des sentiments, lauteur va en amont du processus de conceptualisation pour identifier le noyau qui anime le bouillonnement des emotions. La racine de lhomme sensible, cest la notion daffect (affectus ou affectio) qui, extremement familiere aux auteurs chretiens, navait jusqua aujourdhui donne lieu a aucune analyse approfondie. Au premier millenaire de notre ere, laffect chretien, nourri de la philosophie paienne des passions, joue un role central dans lelaboration de lanthropologie religieuse en Occident : il traduit loscillation des elans de lame entre les deux poles de lappetit naturel et de la volonte raisonnable mais aussi les dechirements interieurs entre la chair et l'esprit. Le poste d'observation privilegie pour scruter la theorie chretienne de lhomme jouissant et souffrant, ce sont les ecrits des premiers cisterciens et tout particulierement ceux de lAnglais Aelred de Rievaulx (1110-1167), maitre en lart daimer monastique. Au cur de la renaissance et de lhumanisme du XIIe siecle, les cisterciens entreprennent pour la premiere fois dans lhistoire du christianisme latin de faire la synthese de la spontaneite et de la rationalite des dynamiques affectives. Cette ambition preside aux programmes ascetiques dordination de letre reunifie, corps et ame, chair et esprit, mais porte egalement, a travers la doctrine de lamitie spirituelle, un modele claustral de sociabilite aristocratique et masculine.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre

Frais de port : EUR 35
De Allemagne vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

D. Boquet
Edité par Brepols Publishers 0, Versand an Institutionen auch gegen Rechnung
ISBN 10 : 2902685319 ISBN 13 : 9782902685318
Ancien(s) ou d'occasion Softcover Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Brepols Publishers 0, Versand an Institutionen auch gegen Rechnung. Softcover. État : Verlagsfrisch New copy. Versand an Institutionen auch gegen Rechnung (illustrateur). Verlagsfrisch New copy Publications du Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales CRAHM L'ordre de l'affect au Moyen Age. Autour de l'anthropologie affective d'Aelred de Rievaulx D. Boquet 382 p., 150 x 235 mm, 2005 ISBN: 978-2-902685-31-8 Languages: French Paperback The publication is available. Retail price: EUR 30,00 L'amour est au cour de la promesse chrétienne, répètent inlassablement les théologiens et spirituels du Moyen Âge. Mais comment aime celui qui aime ? Comment les intellectuels chrétiens, ces spécialistes du salut, conçoivent-ils la vie affective, ses modalités et ses finalités, non seulement sur le plan religieux mais aussi psychologique et social ? La méthode suivie dans ce livre est celle de la lexicologie mise au service de l'anthropologie historique. Sans se perdre dans le foisonnement des mots et le dédale des sentiments, l'auteur va en amont du processus de conceptualisation pour identifier le noyau qui anime le bouillonnement des émotions. La racine de l'homme sensible, c'est la notion d'affect (affectus ou affectio) qui, extrêmement familière aux auteurs chrétiens, n'avait jusqu'à aujourd'hui donné lieu à aucune analyse approfondie. Au premier millénaire de notre ère, l'affect chrétien, nourri de la philosophie païenne des passions, joue un rôle central dans l'élaboration de l'anthropologie religieuse en Occident : il traduit l'oscillation des élans de l'âme entre les deux pôles de l'appétit naturel et de la volonté raisonnable mais aussi les déchirements intérieurs entre la chair et l'esprit. Le poste d'observation privilégié pour scruter la théorie chrétienne de l'homme jouissant et souffrant, ce sont les écrits des premiers cisterciens et tout particulièrement ceux de l'Anglais Aelred de Rievaulx (1110-1167), maître en l'art d'aimer monastique. Au cour de la renaissance et de l'humanisme du XIIe siècle, les cisterciens entreprennent pour la première fois dans l'histoire du christianisme latin de faire la synthèse de la spontanéité et de la rationalité des dynamiques affectives. Cette ambition préside aux programmes ascétiques d'ordination de l'être réunifié, corps et âme, chair et esprit, mais porte également, à travers la doctrine de l'amitié spirituelle, un modèle claustral de sociabilité aristocratique et masculine. Damien Boquet est Maître de Conférences en histoire du Moyen Âge à l'Université de Provence (Aix-Marseille I) et membre de l'Unité Mixte de Recherche Telemme. Buch. N° de réf. du libraire 3134

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 36
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 35
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais