Journal d'un illettré : Sur le chemin de Compostelle

 
9782911591273: Journal d'un illettré : Sur le chemin de Compostelle
Extrait :

Présentation

30 avril 1987... une église pleine à craquer et en son coeur le cercueil d'un homme. Et une assemblée hétéroclite où se côtoient notables, gitans, patrons, maghrébins, ouvriers et qui vient rendre un dernier hommage à un homme hors du commun : mon père. Oui, dans ce cercueil, au coeur de cette église, il y a mon père... mon héros et mon bourreau. Comme on dit : «Rien ne peut pousser sous un chêne, on ne peut que l'admirer.» Et c'est de cette manière que j'ai grandi à côté de mon père. Pourtant, ce jour-là, dans cette église, je vais poser un acte majeur pour ma vie.

Jusqu'alors, les fonctionnaires de l'Église ne m'avaient pas fait de cadeau. Ils avaient refusé que je fasse ma communion privée sous prétexte que je n'allais pas aux vêpres, alors que pour mes soeurs cela n'avait pas posé de problème puisque, la même année, elles avaient fait leur communion solennelle. Beaucoup plus tard - une semaine avant mon mariage - le prêtre nous avait demandé, à ma future épouse et moi-même, si nous voulions communier. «Oui !» avions-nous répondu tous les deux. Et c'est alors qu'il s'était retourné vers moi en me disant : - Vous devriez mieux réfléchir, et vous me le redirez le jour de votre mariage.
Comme si je n'avais pas accès à ma décision intérieure ! Mon Dieu, ce fut de ma part une réaction : je n'ai pas communié ce jour-là.

Mais en ce jour d'avril 1987, pour l'enterrement de mon papa, l'officiant ne m'a rien demandé, peut-être parce qu'il était bien content de trouver des gens pour une homélie, une prière ou un chant ! Et me voilà debout, à côté du cercueil, pour lire un texte intitulé «Espérance : ceux qui sont morts» de Monseigneur Bougaud. Moi, l'illettré, le taciturne, celui qui reste toujours en retrait parce qu'il sait à peine lire et écrire, je vais lire pour mon père. Incroyable ! Je me lance, j'accroche sur quelques mots, je me répands sur d'autres, je bafouille. Au fur et à mesure, ça va mieux, je me sens porté, les derniers versets coulent tout seuls. C'est fini. Je lève les yeux. Je suis bien, rempli d'une force inhabituelle. Dans l'assistance, ils n'ont vu qu'un fils ému ayant perdu le fil de sa lecture. Alors que pour moi, lire devant mon papa et dans une église, cela relève d'un vrai petit miracle...

Tout a commencé trente-sept ans auparavant.
Je suis né dans une famille ouvrière, le troisième enfant entre deux soeurs aînées et une soeur cadette qui étaient la fierté de mon père car il ne voulait que des filles. Ma mère veillait sur tout ce petit monde sous l'oeil protecteur de son mari. Nous vivions en autarcie, en pleine campagne où mon père gardait un barrage pour le compte de l'E.D.F. Entre les produits du jardin, de la pêche et de la chasse, nous ne manquions de rien.

(...)

Présentation de l'éditeur :

Toute une vie où écrire est une source de difficulté, toute une vie où on s'efforce de le cacher... Mais comme le dit souvent Alain Sicot «tout est possible» et ce livre en est la preuve.
Vers l'âge de cinquante ans, suite à des problèmes de santé il subit des interventions chirurgicales qui lui laissent une jambe sérieusement endommagée. Pourtant, 2007 sera l'année de son premier voyage à Compostelle. Il parcourt la distance d'une seule traite, en deux mois et demi : 1700 kilomètres à pied sans une ampoule et au départ, ce n'était pas gagné ! Son secret : «le dialogue avec ses douleurs» qui rend possible une autre rencontre avec lui-même et ceux qu'il côtoie : un vrai voyage initiatique.
L'auteur adopte le ton de la confidence sur de belles rencontres vécues avec des personnes, avec des lieux d'aventures et de pèlerinage.
Avec plein d'humour, il nous donne le témoignage de la belle victoire d'un ancien illettré mutique sur la souffrance des mots qui manquent.
Car, selon lui, «tout est possible» dès l'instant où l'on s'accueille tendrement dans sa fragilité. Tout est possible dès que l'on sait trouver ce qui, au fond de soi, écoute, console et inspire.

L'auteur est le fondateur de l'association «4 Saisons - Marche», dans laquelle il transmet sa façon de concevoir la marche dans «un pas à pas à la découverte de soi-même».

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Alain Sicot
Edité par Edit'as (2014)
ISBN 10 : 2911591275 ISBN 13 : 9782911591273
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Edit'as, 2014. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782911591273

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 8,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais