Michel Regnaud de Saint-Jean d'Angély, serviteur fidèle de Napoléon

 
9782912259981: Michel Regnaud de Saint-Jean d'Angély, serviteur fidèle de Napoléon
Présentation de l'éditeur :

Témoins du bouillonnement des idées qui précéda la tourmente révolutionnaire, les hommes de caractère furent désireux de se manifester. Né en 1760, Michel Regnaud ne se montra pas le moins déterminé d'entre eux. Il voulut trouver sa place dans les rouages politiques, imprimer sa marque et même, parfois, forcer le destin.
Doté d'un optimisme prenant sa source dans sa foi en l'homme, pourvu d'une rare énergie et d'un don oratoire indiscutable, il sut, dès la réunion des Etats généraux, faire valoir, en sa qualité de député de Saint-Jean-d'Angély, les idées de ses commettants et ses convictions personnelles.
Mais c'est surtout après avoir rencontré Bonaparte, général en chef de l'armée d'Italie, en 1796, qu'il put donner toute sa mesure. D'abord intendant général des hôpitaux de cette armée pleine de bravoure, puis nommé par le Directoire gouverneur civil de l'île de Malte brillamment conquise, il ne ménagea jamais sa peine. Par la suite, alors que les Directeurs se discréditaient de plus en plus aux yeux des Français et des cours étrangères, Regnaud n'hésita pas à faciliter l'accession au pouvoir de Bonaparte. Il avait jugé que l'homme était exceptionnel et seul capable de mettre fin aux troubles graves qui affaiblissaient la nation de jour en jour. Quelques semaines après Brumaire, le Premier Consul, dès qu'il eut créé le Conseil d'État, désigna Regnaud pour être l'un de ses membres. En 1802, il lui confia la présidence de la section de l'Intérieur de ce même Conseil. Cette présidence, Regnaud devait la conserver jusqu'à la chute de l'Empire, travaillant sans cesse et avec acharnement, soit en traduisant en lois, décrets, règlements, avis, les volontés du Premier Consul puis de l'Empereur, soit en expliquant devant les Assemblées, en qualité d'orateur du gouvernement, l'élaboration de tel ou tel projet, la nécessité de telle ou telle décision. Dans le même temps, il exerça auprès de Napoléon le rôle privilégié et plus discret de conseiller privé. Toujours fidèle à Napoléon, après la seconde abdication comme après la première, Michel Regnaud gagna les Etats-Unis où des rêves en faveur de l'évasion de l'illustre prisonnier pouvaient encore être conçus. Deux ans plus tard, gravement malade, il débarqua en Europe. Après une lamentable errance, à travers divers pays étrangers, enfin autorisé à revenir en France pour y recevoir les soins que nécessitait son état, il arriva à Paris le 19 mars 1819, à huit heures du soir, et mourut dans la nuit.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion Afficher le livre

Frais de port : EUR 3
Vers France

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Odette Dossios-Pralat
ISBN 10 : 2912259983 ISBN 13 : 9782912259981
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
livre au tresor
(la bazoche gouet, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Collectible; Very Good. BROCHE ENVOI DE L AUTEUR A UN PRINCE PRESIDENT DE LA FONDATION NAPOLEON. N° de réf. du libraire Z5937A

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3
Vers France
Destinations, frais et délais