Les combats d'un ingénu : Récits d'un temps troublé

 
9782912275059: Les combats d'un ingénu : Récits d'un temps troublé
Extrait :

Pourquoi ai-je été résistant plutôt que milicien ? Une question, aussi saugrenue, ne m'est jamais venue à l'esprit. Ce sont les autres qui me l'ont posée.

Éliminons l'opportunisme de celui qui sent le vent tourner et se met du côté du vainqueur, et la position de celui qui ne veut pas prendre de risques, qui ne désire qu'une chose, continuer à vivre tranquillement en dehors des aléas de l'Histoire et qui a souvent d'excellentes raisons. Les chefs de famille ont pourtant été nombreux à risquer leur vie en toute connaissance de cause. Le docteur Nessmann, chirurgien à Sarlat, est mort sous la torture pour s'être engagé dans la Résistance, bien qu'il fût père de six enfants en bas-âge.

Pour des jeunes gens passionnés, il est aisé de prendre une décision quand on n'a que son destin à mettre dans la balance ; encore faut-il la prendre, cette décision. Après la défaite, j'étais seul maître de mes choix, de mes engagements. Toutes les grandes interrogations se ramenaient pour moi et pour beaucoup à une seule : être pour les Allemands ou contre eux. Les autres débats ne me semblaient être que jeux politiques. Pas de dilemme ; viscéralement, j'étais contre les «Boches», contre Pétain, et pour de Gaulle. Jamais je n'ai douté du bien-fondé de mon choix. J'étais manichéen, pour le bon, contre le méchant, sans aucune nuance. Il ne pouvait en être autrement.

Michel, Jean, Marcel, Angély sont mes prénoms. Ils n'ont pas été choisis au hasard. Bien souvent, depuis des siècles, le nouveau-né porte le prénom du grand-père, ou du frère décédé en bas âge. C'est une façon de nier la mort, de contrarier le destin, d'empêcher l'oubli.

Présentation de l'éditeur :

Michel Carcenac, auteur du Périgord d'Antoine Carcenac, raconte avec vivacité comment un jeune homme naïf découvre la réalité parfois brutale d'un maquis du Périgord Noir.

Il évoque sa jeunesse, les événements qui l'ont influencé et furent déterminants pour son engagement dans la Résistance. Les récits de son passage dans le maquis, même quand ils sont dramatiques, ne manquent pas d'humour.
Il n'a pas oublié ses amis, faisant revivre le destin d'Alcodori pris dans les filets des marchands d'esclaves, la tragédie des Républicains espagnols, l'odyssée de dix maquisards dans le camp retranché allemand de l'île d'Oléron...

Les Combats d'un Ingénu est un livre d'aventures, qui retient et attache le lecteur.

«Ce livre est admirable par sa fraîcheur, sa simplicité et je dirais sa naïveté au sens noble du terme. Carcenac écrit bien, sans emphase. Il a gardé le sens de l'humour devenu rare à notre époque, et sa simplicité fait éclater comme une évidence l'authenticité du témoignage.»

Bernard GILLES dans le Bulletin National des Médaillés de la Résistance.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande