Pan ! dans l'oeil !... : Ou trente ans dans les coulisses de la peinture contemporaine 1900-1930

 
9782913224834: Pan ! dans l'oeil !... : Ou trente ans dans les coulisses de la peinture contemporaine 1900-1930
Acheter D'occasion Afficher le livre

Frais de port : EUR 19,97
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Weill, Berthe
Edité par L'echelle de Jacob (2009)
ISBN 10 : 2913224830 ISBN 13 : 9782913224834
Ancien(s) ou d'occasion Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
Grebooks
(LE BOIS D OINGT, --, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre L'echelle de Jacob, 2009. Couverture souple. État : Comme neuf. comme NEUF ,colissimo pour france Additional postage charges may be requested for international shipping of large books.with tracking number PLEASE allow 3 weeks for international delivery Le XXe siècle n’a pas deux ans lorsque Berthe Weill inaugure en décembre 1901 sa première exposition 25, rue Victor-Massé au bas de Montmartre, lieu mythique dans la capitale des Arts. Elle accueille tout ce que la peinture moderne compte aujourd’hui de grands noms avec le triste corollaire de ceux tombés dans l’injuste oubli : les énumérer tous en ferait un dictionnaire. [citons néanmoins : Braque, Chagall, Charmy, Czöbel, Derain, Van Dongen, Dufresne, Dufy, Dulac, Eberl, Flandrin, Friesz, Gleizes, Goerg, Gromaire, Kisling, Lacoste, Laprade, Laurencin, Léger, Lhote, Lurçat, Marcoussis, Marquet, Marval, Mathan, Matisse, Max Jacob, Metzinger, Modigliani, Ortiz de Zarate, Pascin, Picasso, Puy, Redon, Renoir, D. Rivera, Rouault, le douanier Rousseau, Utrillo, Utter, Valadon, Valloton, Villon, Vlaminck, Zadkine ] Evoquer en si peu de mots ce personnage de légende relève de l’impossible tant elle aimait vraiment la peinture et les artistes. Sa boutique, aux dimensions de la propriétaire, est petite et la disposition des tableaux du sol au plafond en accroît le nombre. Tous ceux qui lui doivent d’avoir été exposés et parfois vendus – alors que les autres marchands souvent les ignoraient – ont une dette immense envers cette pionnière si enthousiaste pour les jeunes. Pierre Girieud, un des premiers participants, vante dans ses souvenirs « la mère Weill des merveilles ». N’a-t-elle pas fait connaître pour la première fois dans sa petite galerie la peinture de Flandrin, Marquet, Marval et Matisse dès février 1902 suivie, peu après Vollard, par celle de Picasso en avril ? Malgré son flair indéniable et le soutien à ses débuts de Roger Marx, ses faibles capacités de gestionnaire ne la conduisent pas à la fortune. Il faut concevoir la difficulté pour une femme de se faire admettre à l’époque parmi ses confrères tous munis de moyens financiers autrement plus importants que les siens. En 1917, la galerie quitte la rue Victor-Massé et se déplace au 50, rue Taitbout dans un local plus vaste. P. Girieud insiste : « elle ne gagnait pas grand-chose sur chaque vente qu’elle enlevait et ce n’est que bien plus tard après la guerre en 1919 lorsqu’elle s’installe rue Taitbout puis rue Laffitte dans l’ancienne boutique de Clovis Sagot, le premier marchand de Picasso, qu’elle peut faire quelques bénéfices. N° de réf. du libraire ABE-17506339902

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 120
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 19,97
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais