Pierre Alechinsky ou la pluralité du geste

 
9782914481687: Pierre Alechinsky ou la pluralité du geste
Extrait :

Origine et reprises

D'un bout à l'autre d'un destin, ce serait la main qui courrait pour une précision de fougue. Il s'agirait avant tout d'attraper, de capter, de surprendre dans sa vitesse ou son indifférence la vérité cachée sous les apparences (et plus d'une fois même assez habilement masquée), de la décaler en l'avouant, d'en bégayer la clarté de théorème. Alechinsky a la main requise, désentravée autant que lestée. Le paysage se décline alors en éléments du corps, tout visage, toute silhouette s'augmente réciproquement de la turbulence du dehors : une chevelure d'arbre, une mâchoire volcanique, un art de marcher qui rallie aussi bien le serpent que le poulpe. Éruption, irruption, déflagration, l'expression recourt à la secousse (l'arbre toujours auquel s'assimile la souple colonne humaine, cette tige vertébrale). Des lames de feu tombent voluptueusement, elles le cèdent volontiers à des touches de neige d'une étrange douceur. On entend le rire du trait, on se pénètre des repentirs de la surface. On se risque en avant, on suit le cours d'un tracé qui danse, on ne se noie pas, on est pris de légèreté, crise excessive du regard, à tout moment revient de la lourdeur pour asséner l'autre face du vivant. Tout y est : du calme à la fureur, de la lenteur à la vitesse, de la minutie au vague. Alechinsky nous hèle de mille façons, il murmure ou il crie, selon son besoin. Il tient à confier l'immensité de sa cosmogonie, il veut éprouver le tranchant de sa révélation.

Un mot de l'auteur :

Quel plaisir que d'offrir le parfum d'un livre, je le fais bien volontiers pour ces passeurs que sont les libraires qui savent mettre en rapport les publications les plus diverses et leurs lecteurs, je m'engage d'autant mieux dans ce partage que j'ai failli être des leurs.
Je viens de faire paraître un essai sur Alechinsky qui s'intitule Pierre Alechinsky ou la pluralité du geste, le soin de l'édition en est revenu aux éditions Virgile. Mon intention était d'être rigoureux et précis tout en portant le lecteur vers son rêve personnel. Alechinsky est un artiste varié mais il suit une ligne de destin de création qui lui est bien spécifique et qui le fait reconnaître jusque dans la moindre de ses productions. Alechinsky est peintre, il est aussi dessinateur, il est écrivain et photographe, il est amoureux des livres et des estampes, à chaque penchant qui le retient il a donné sa plénitude. Il a aussi travaillé en duo avec tel ou tel autre artiste. Je n'ai voulu ignorer aucune de ces manières qui composent le tout d'une vie. J'ai approché l'oeuvre en sympathie, par la réflexion et la poésie, par l'exercice d'un regard. J'ai voulu rendre Alechinsky à lui-même et au complet par le simple recours à l'écriture qui doit être le chemin qui longe l'oeuvre dans ses méandres et n'hésite pas à s'introduire dans son histoire pour en faire aussi sa propre histoire.
Le libraire attentif saura remettre au public d'amateurs d'art et de littérature la lettre qu'il a lue en premier mais qui est adressée à tous, comme sont les livres.

Yves Peyré

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande