Vichy : Invitation à la promenade

 
9782914528962: Vichy : Invitation à la promenade
Extrait :

L'histoire de la ville avant l'histoire de la promenade

Par monts et rivières

Située au coeur du Massif central, la plus grande chaîne de volcans d'Europe, l'Auvergne compte dix stations thermales dont la plus célèbre est Vichy. Elle est implantée dans le département de l'Allier, sur les contreforts du Massif central que constitue la Montagne bourbonnaise, le long de la rivière d'Allier, l'une des dernières rivières sauvages d'Europe. Les nombreuses vallées qui l'entourent sont composées de plateaux formant un paysage collinaire et boisé dont les vues plongeantes offrent un panorama saisissant. Deux vallées sont particulièrement prisées au XIXe siècle lors des excursions des curistes : la vallée du Sichon et celle du Jolan, dont les pentes très abruptes encadrent les rivières qui portent le même nom.

Naissance d'une ville

Les villes thermales en Auvergne se sont développées dès la seconde moitié du XVIIIe siècle et épanouies avec la seconde moitié du XIXe siècle. Cependant, Vichy, comme d'autres cités thermales, est connue depuis l'Antiquité pour la qualité de ses eaux minérales. Sacralisées, ses sources recevaient des offrandes sous forme d'ex-voto. L'exploitation de ses eaux à l'époque gallo-romaine est attestée, même si les vestiges en sont très rares : les thermes antiques n'ont pas été mis au jour, et leur implantation est encore indéterminée. Connue sous le nom d'aquis calidis (eaux chaudes) durant la période gallo-romaine, la ville s'étend le long de la rivière du Sichon autour de deux sources : celle du Grand Puits Quarré et celle de la Grande Grille.
Les aquis calidis font partie des stations de grand renom, du Ier au IIe siècle, représentées sur la table de Peutinger, copie de la fin du Moyen Âge d'une carte réalisée vers 350. Des bains y sont représentés au centre desquels se trouve une piscine rectangulaire entourée de bâtiments.
La cité connaît une forte prospérité économique et thermale et sa fréquentation est déjà très importante grâce à l'émergence de sources minérales dans le lit de la rivière d'Allier. Le traitement thermal comprend alors, comme aujourd'hui, le bain et l'absorption des eaux mais leur pouvoir, à cette époque, est étroitement lié aux croyances religieuses. Par ailleurs, déjà à l'époque gallo-romaine, on ne vient pas aux eaux seulement pour se soigner mais aussi pour se divertir et assister à de nombreux spectacles tels que des combats de gladiateurs ou des représentations théâtrales.
L'effondrement de l'Empire romain et les invasions du Ve siècle entraînent un abandon progressif de l'exploitation des sources. La cité est détruite.
Au VIIIe siècle, les bénédictines de Sainte-Alyre de Clermont-Ferrand s'implantent dans la plaine autour des anciens thermes gallo-romains et édifient le monastère du Moutier et l'église Sainte-Croix, remplacée au XIIe siècle par l'église Saint-Christophe.
Vers la fin du XIe siècle, après que les moniales ont constitué la seule autorité sur le territoire, Vichy passe entre les mains de plusieurs seigneurs jusqu'en 13P2 où elle devient la propriété des ducs de Bourbon qui transforment la ville et l'entourent de remparts. Elle bénéficie d'une position stratégique, située sur le promontoire rocheux qui commande la traversée de l'Allier et l'entrée de l'Auvergne. Le duc Louis II de Bourbon fonde en 1410 le couvent des célestins, édifié sur le rocher à l'extérieur des remparts.

Présentation de l'éditeur :

«Reine des villes d'eaux», Vichy vous invite à découvrir ses merveilles à travers 19 promenades thématiques au fil de la journée. Dès votre arrivée en gare de Vichy, laissez-vous guider à la découverte des lieux incontournables (parcs, jardins, casinos, hôtels, établissements thermaux, etc.) de la ville et ses environs.

La promenade, élément incontournable de la cure thermale au XIXe siècle, joue un rôle prépondérant dans le développement des villes d'eaux. Il y a un siècle, les cheminements empruntés au cours de la promenade dépendaient de la posologie médicale, de la sociabilité thermale pour «voir et être vu», mais aussi de l'extension de la ville et de ses espaces verts.

Vichy, tout en améliorant constamment ses infrastructures thermales et en développant le commerce de ses eaux minérales, n'a eu de cesse d'étendre son périmètre de promenade grâce à de nombreux parcs et par le développement des excursions hors-la-ville. La promenade thermale est ainsi une clef de lecture de l'architecture et de l'urbanisme vichyssois.

Réalisé à partir d'une étude de l'Inventaire de la Région Auvergne, cet ouvrage est richement illustré, par des photographies de qualité.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 54,75

Autre devise

Frais de port : EUR 7,08
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Delphine Renault-Jouseau
Edité par Lieux Dits
ISBN 10 : 2914528965 ISBN 13 : 9782914528962
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Lieux Dits. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2914528965

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 54,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 7,08
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais