La littérature pour la jeunesse : Médiologie des pratiques et des classements

 
9782915611618: La littérature pour la jeunesse : Médiologie des pratiques et des classements
Extrait :

Extrait de l'introduction
Méthode et corpus

Une oeuvre, si magnifique qu'on la puisse imaginer, qui dort dans les tiroirs de son auteur, est-elle de la littérature ? Peut-être l'est-elle en intention, et peut-être pas ; mais en pratique elle n'est au plus que littérature «dans les limbes». Le fait littéraire implique écriture et lecture ; plus exactement, création et réception (dont la lecture n'est pas la seule voie). Mais fondamentalement la publication (au sens plein : acte de rendre public, par quelque moyen que ce soit, et pas seulement «édition imprimée») est un échange (et les textes sont «discours» puisque ce terme désigne tout propos qui participe d'un échange). Cet échange prend des formes complexes et engage un tissu social d'auteurs, de livres ou copies ou récitants, éditeurs, critiques, libraires, lecteurs, bibliothèques, etc., mais aussi des habitudes et des usages.

La diffusion, la communication illimitée et incessamment renouvelée entre tous les hommes, voilà la fonction propre du livre. Dès qu'il cesse de la remplir, si beau que soit son aspect et si noble que soi son contenu, il n'est plus qu'un poids de papier mort, un trésor sans âme. Autant mettre une pierre à la place.

La littérature serait-elle aussi - serait-elle avant tout - affaire de «publication», de «diffusion», de «transmission» ? Sans doute l'enseignement des lettres avait pu donner l'impression de sous-estimer cette dimension de la vie des livres. Son corpus fut pour une large part écrit en des siècles où la diffusion et la distribution des textes pouvaient encore paraître à nos yeux artisanales. Sa conception du littéraire, sous l'influence de sa scolarisation, s'était recentrée progressivement des oeuvres aux auteurs, du texte à l'individu. Ses valeurs, son humanisme, supposaient un échange spontané, une communication évidente, entre des auteurs et des lecteurs partageant une commune nature humaine. Tout contribuait à ce que la «publication» du littéraire, comme «diffusion» des livres et «transmission» des oeuvres, soit non pas négligée, ni même méprisée, mais du moins peu problématisée puisque placée sous le signe de l'évidence.

Une question historiquement datée...

La problématisation de la médiation de la littérature a des origines multiples. Elle est à lier à la progression des savoirs, à l'évolution des paradigmes scientifiques et à l'élargissement de la sphère des objets dignes d'études savantes. Le développement des sciences humaines a modifié l'approche des concepts anciens des études littéraires. Les nouvelles visions de l'Histoire, en substituant à l'action des grands hommes des logiques collectives et matérielles, contribuèrent à repenser la définition de l'histoire littéraire puis de la vie du livre dans sa globalité. La psychanalyse modifia profondément l'étude de la personnalité de l'écrivain donc l'étude des textes étudiés jusque là comme expression de l'intention de l'auteur.2 Le sens de l'oeuvre n'apparut lui-même plus comme une évidence : le livre devint porteur d'un sens second, caché, voire d'une pluralité d'interprétations, parfois contradictoires, auxquelles le lecteur peut, plus ou moins librement, donner jour.

Ces interrogations nouvelles sont à lier aussi à l'évolution de leur objet. Au XIXe puis au XXe siècle le livre devient un objet manufacturé, distribué auprès d'un public sans cesse élargi : «la révolution technique qui crée le livre, le révèle à la conscience des peuples, est intimement liée à l'idée de diffusion.» Ce poids croissant de la technique et du marché est accompagné, plus tardivement, d'un développement des politiques éducatives et culturelles. L'émergence de corps différenciés de professionnels générera de nouveaux besoins de formations qu'assureront certaines écoles spécialisées et les nouvelles filières professionnalisantes de l'enseignement supérieur comme les Instituts Universitaires de Technologies.

Présentation de l'éditeur :

Qu'est-ce que la littérature pour la jeunesse ? A quoi sert-elle ? Faut-il d'ailleurs parler de littérature «de» jeunesse ou de littérature «pour» la jeunesse ? Comment distinguer textes littéraires et productions sérielles ? Peut-on tout dire aux enfants ?
Au fil des ans, ces questions ont suscité bien des réponses car le livre est une «machine à lire» complexe (R. Escarpit). La littérature ne peut donc être comprise si l'on ignore le caractère conflictuel de ses définitions, de ses hiérarchies et de ses délimitations.
Si cette approche médiologique de la littérature pour la jeunesse ne peut apporter de réponses définitives à des questions en débat, elle nous permet de comprendre le fondement des discours dominants. Elle aide surtout le lecteur (chercheur, enseignant, bibliothécaire...) à faire évoluer son regard sur la vie même du livre et, une fois mises à mal les fausses évidences, à dégager les fondements de ses actions futures.

Pierre Bruno est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'IUT de Dijon (université de bourgogne). Auteur d'existe-t-il une culture adolescente ? (préf. de Jack Lang, In Press, 2000) et de la culture je l'enfance à l'heure je la mondialisation (in press, 2002), il a dirigé avec isabelle Smadja Harry Potter, ange ou démon ? (presses universitaires de France, 2007).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

BRUNO P
Edité par PU DIJON
ISBN 10 : 2915611610 ISBN 13 : 9782915611618
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PU DIJON. Soft Cover. État : NEW. PU DIJON (23/09/2010) Weight: 294g. / 0.65 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782915611618

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Pierre Bruno
ISBN 10 : 2915611610 ISBN 13 : 9782915611618
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97829156116180000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 28,39
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Pierre Bruno
Edité par Editions Universitaires de Dijon (2010)
ISBN 10 : 2915611610 ISBN 13 : 9782915611618
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Universitaires de Dijon, 2010. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782915611618

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais