Mau Moko : Le monde du tatouage maori

 
9782915654547: Mau Moko : Le monde du tatouage maori
Présentation de l'éditeur :

Dans le monde traditionnel mà'ori, le moko, tatouage facial ou corporel, faisait partie de la vie quotidienne : chacun arborait sur sa peau des motifs gravés. Sur le visage des hommes, on voyait des dessins élaborés, alors que ceux des femmes étaient moins travaillés mais plus gracieux. Et chacun portait des oeuvres conséquentes sur tout le corps. Après avoir presque totalement disparu au cours du XXe siècle, l'art du tatouage mà'ori fait aujourd'hui un retour en force, notamment chez de nombreux jeunes Mà'ori qui vivent en milieu urbain et décident de porter le moko, signe impressionnant d'une identité et d'une fierté ethnique. Ce somptueux livre illustré, écrit par un groupe de spécialistes mà'ori de l'université de Waikato en Nouvelle-Zélande, est ce qui existe de plus " complet " aujourd'hui sur le moko. "Mau Moko" examine le rôle du moko dans la tradition mà'ori, présente des documents historiques qui comprennent des manuscrits ainsi que de nombreuses sources orales inédites, et établit le lien entre cette forme d'art et le présent. II aborde de manière détaillée les questions culturelles et spirituelles qui entourent le moko, et relate de nombreuses histoires de pot leurs et d'artistes, dont certaines sont très fortes et touchantes. " Mau Moko " est superbement mis en valeur par des illustrations datant des premières rencontres avec les Européens, par des représentations mà'ori, et par de nouvelles photographies en couleur réalisées par Becky Nunes à l'occasion de la réalisation de ce livre. Tirohia, he moko ! Regardez, et émerveillez-vous devant la beauté de cette forme d'art...

Biographie de l'auteur :

Ngahuia Te Awekotuku est écrivain, activiste culturelle, professeure d'université, chercheuse, et artiste manquée. La thèse de son doctorat (obtenu en 1981) portait sur le tourisme et la culture màori. Elle a, depuis, participé à diverses commissions gouvernementales, universitaires et culturelles. Elle a travaillé comme conservatrice de musée, historienne de l'art et comme consultante lors d'opérations de rapatriement. A l'université de Waikato, elle s'intéresse aujourd'hui aux questions de patrimoine et de genre, ainsi qu'aux études artistiques et culturelles. Elle aime le haka, les chats et les semi-marathons, qu'elle court chez elle à Waiariki, le long de la Waikato et vers Waikaremoana. Linda Waimarie Nikora est maître de conférences en psychologie à l'université de Waikato. En tant que directrice du centre de recherche en psychologie et culture màori, elle a initié et mené de nombreux projets ayant pour sujet d'étude la population mâori dans le domaine des maladies mentales, de l'invalidité, et des sans-abris. La thèse de son doctorat porte sur les migrations de la population màori. Elle s'intéresse aux questions d'identité, de développement màori, et de changements culturels et communautaires. Elle aime aller à la pêche, notamment à Waimaunu, Uawa, et il n'est pas rare de la trouver en randonnée dans les Urewera Ranges.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande