Les résineux : Tome 3 : Bois, utilisations, économie

 
9782916525297: Les résineux : Tome 3 : Bois, utilisations, économie

Les résineux sont au centre du débat forestier : ils représentent un atout maître pour la production car, sur moins de 30 % de la surface forestière française, ils fournissent plus de 80% du volume de bois scié ; ils sont l'objet de contestations de la part des associations de défense de l'environnement et des opposants aux boisements artificiels. Mais les résineux sont en fait bien mal connus.Le CNPFIDF a donc entrepris de leur consacrer une vaste synthèse en quatre tomes : Connaissance et reconnaissance. Écologie et pathologie. Bois, utilisations, économie. Sylviculture et reboisement. Les résineux sont les piliers du commerce mondial du bois. En France, ils dominent largement le marché. Pourquoi cet engouement ? Quelles prospectives peut-on faire sur l'avenir ? Le troisième tome du manuel Résineux répond à ces questions de façon claire, simple et complète. Il détaille les caractéristiques du bois résineux, bien différent de celui des feuillus. Après s'être interrogé sur la notion de qualité, il passe en revue l'ensemble des utilisations, extrêmement variées et en pleine évolution : charpente, menuiserie, emballage, papier mais aussi énergie, carburants, tissus, composants alimentaires, cosmétiques ou pharmaceutiques... Il décrypte les divers pans de l'économie du bois. De quelle ressource résineuse la France dispose-t-elle ? Le prélèvement effectué chaque année sur cette ressource respecte-t-il les règles d'une gestion durable ? Pourquoi le renouvellement des peuplements est

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

INTRODUCTION

Les tomes I et II du «Manuel résineux» présentaient les essences, leur reconnaissance, leur fonctionnement et leur intégration dans l'écosystème. Nous allons maintenant pénétrer au coeur de l'arbre. Le bois, ses utilisations et les marchés dont il fait l'objet seront présentés en trois chapitres. Cette connaissance est fondamentale pour le sylviculteur car elle orientera fortement sa gestion qui sera l'objet d'un tome IV à venir.

Chapitre I : le bois

Le bois est un matériau vivant, hétérogène, soumis à l'effet de multiples facteurs de variation : essence, climat, sol, sylviculture, conditions de croissance.

Comprendre le bois n'est donc pas simple. Il faut pour cela remonter à l'arbre, à la cellule végétale, aux phénomènes complexes de lignification et de duraminisation. Il faut distinguer les différents types de bois qui se mélangent au cours du temps dans un même arbre, scruter le cerne d'accroissement, observer les noeuds et autres singularités. Il faut ensuite évaluer les effets de tous ces paramètres interactifs sur les propriétés physiques, mécaniques, acoustiques, esthétiques... La différence de constitution entre le bois résineux et le bois feuillu explique que chacun soit destiné à des emplois spécifiques.

Chapitre II : les utilisations

Vient ensuite la mise en oeuvre. Historiquement, ce fut l'affaire de l'artisan, passionné par le bois, son toucher, son aspect, son odeur, tirant parti de ses moindres particularités pour en faire un objet unique, un meuble, une charpente. Puis le bois fut éclipsé par la concurrence d'autres matériaux sans vie mais standardisés comme le béton, l'acier, le plastique. La contre-attaque est récente et se fait sur plusieurs fronts. L'industriel du bois répond par la normalisation, gage de fiabilité et de production en série. À la faveur de la crise de l'énergie, on redécouvre des propriétés oubliées comme l'isolation ; le chauffage au bois, tombé en désuétude, retrouve ses lettres de noblesse avec le granulé. L'industrie chimique s'aperçoit que l'on peut tout faire avec du bois : tissus, carburants, médicaments, aliments, matières plastiques...

Le bois, matériau naturel et écologique, renouvelable, non polluant, biodégradable, stockeur de carbone, se trouve aujourd'hui paré de toutes les qualités.

Chapitre III : l'économie

À l'ère de la mondialisation, toute ressource génère un marché. La production, la récolte, la transformation, le commerce, la consommation sont des secteurs qui se développent ou régressent au gré des besoins ou des modes. Pour le bois, objet de libre échange, tout se passe sur la scène internationale. Il faut donc examiner de près l'offre et la demande et prévoir leur évolution. Mais comment faire des prospectives à l'échelle du demi-siècle ? Tout porte à croire cependant que l'ère de l'après-pétrole sera profitable au bois et particulièrement aux résineux.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 61,41

Autre devise

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Philippe Riou-Nivert
ISBN 10 : 2916525297 ISBN 13 : 9782916525297
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97829165252970000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 61,41
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais