Le Chemin de Ventadour : Une philosophie des ruines

 
9782916622033: Le Chemin de Ventadour : Une philosophie des ruines
Biographie de l'auteur :

Luc de Goustine a dirigé le domaine européen au Seuil où il a amené Soljenitsyne en 1971. Auteur de théâtre, radio, télévision, histoire et politique, symbolique, et romans (Bernard de Ventadour ou les jeux du désir, 2007), il a traduit Marlowe, Shakespeare, les poètes Johannes Bobrowski, Günter Eich, William S. Merwin, et le Anna et Mr. God, de Fynn. Épris de la lyrique des troubadours, il anime l'association Carrefour Ventadour. Ce texte, lu aux Deuxièmes Rencontres Patrimoniales de Périgueux " Patrimoine et ruines " (Presses Universitaires de Bordeaux, 2008) à l'invitation de Dominique Audrerie, a mûri au spectacle des photos de Jean-Christophe Mathias et des notes de Bernard Pousthomis, archéologue de Ventadour. Jean-Christophe Mathias est chercheur indépendant et conférencier. Auteur d'articles et d'essais publiés aux éditions du " Sang de la Terre " (Paris), il étudie le rapport entre l'homme et la nature dans la société contemporaine du point de vue juridique, politique, philosophique et esthétique. Egalement photographe, il tente de sensibiliser le public à la sacralité des sites et des paysages ; attaché à la pureté de la lumière et des couleurs, il travaille uniquement en argentique. Site : www.partnature.free.fr Jan Grabowski, né en 1955 à Varsovie, inscrit en 1974-1979 à l'École Nationale des Beaux-arts de Gdansk, obtient en 1979 son diplôme d'arts plastiques dans l'atelier du professeur Kazimierz Ostrowski. Peintre et dessinateur, Jan a exposé dans plusieurs pays d'Europe et nombre de ses oeuvres sont dans des collections nationales et privées en Pologne, France, Allemagne, Norvège, Suède, Danemark. La toile ici reproduite, inspirée par Ventadour, a remporté le Prix du Concours artistique en 1986. Jan est mort à 35 ans, en mai 1990.

Présentation de l'éditeur :

Sur un choix de photographies argentiques glanées au fil des saisons par Jean-Christophe Mathias, se greffe une " philosophie des ruines " inspirée par le haut lieu à Luc de Goustine. Couronnant leur éperon barré entre les rivières, les courtines et les tours dressent depuis des siècles leur emblème seigneurial. Elles s'érigent en maîtresses du paysage comme leur seigneur devait protéger le pays alentour. A demi écroulées, ces silhouettes spectrales règnent encore sans qu'il soit nécessaire de se référer à leur histoire... Le charme de Ventadour est poétique ; il vient non seulement en réponse aux questions sur la beauté du verbe et de la mélodie au service de l'amour : il est ces questions même, il les traduit en paysage. L'amour est-il un art ? Y a-t-il un art d'aimer ? Les tour-opérateurs friands de coups d'estoc et de taille n'ont - Dieu merci ! - que faire d'arguments de vente aussi ténus, immatériels, d'une esthétique aussi indiscrète et qui parle aux tréfonds de la sensibilité... Excellente antidote aux niaiseries des fêtes médiévales, Ventadour - poésie, musique, langue d'oc - et sa vicomté à travers l'histoire, mettent au défi de vivre, aimer et créer aujourd'hui.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande