Giacinto Scelsi aujourd'hui

 
9782916738017: Giacinto Scelsi aujourd'hui

maillés de deux poésies originales respectivement signées par Joëlle Léandre et par André Pieyre de Mandiargues, ces actes des Journées européennes d'études musicales consacrées à Giacinto Scelsi (1905-1988) se composent de trois parties. Les deux premières concernent l'esthétique et l'analyse des opus (tant poétiques que sonores) de Giacinto Scelsi alors que la troisième se consacre à l'impact et à la résonance du compositeur sur l'art contemporain. Sont ainsi convoqués des rapprochements plus ou moins probables avec Walther Klein, Constantin Brancusi, Bernd Alois Zimmermann, György Kurtág, Tristan Murail, Dominique Lemaître et Thierry Alla. Alors que le premier chapitre se concentre sur les atours de la muse poétique, le rapport à la danse, la spécificité sonore ou encore la médiation culturelle et rituelle de la musique de Scelsi, le deuxième grand chapitre se focalise sur les techniques de composition, sur les modes de jeu et sur quelques partitions majeures (Ko-Tha, Les Chants du Capricorne, Konx-Om-Pax, Quatre pièces sur une seule note, Pranam II, Deuxième quatuor à cordes...).Ainsi, au coeur de cette somme inédite de provenance intentionnellement multiple, le discours amical peut côtoyer l'analyse plus aride, comme la dissertation esthétique peut faire place à l'hommage essentiellement poétique...

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

Extrait de l'avant-propos de Pierre-Albert Castanet

De l'alpha à l'oméga

Tout un chapitre de l'histoire de la musique récente doit être réécrit :
La seconde moitié de ce siècle n'est plus pensable sans Scelsi.
Harry Halbreich, Giacinto Scelsi. 1989

Ce livre résulte des Journées européennes d'études musicales intitulées Aujourd'hui, Giacinto Scelsi (1905-1988) et organisées par le Centre de documentation de la musique contemporaine à Paris, les 12, 13, 14 et 18 janvier 2005. Réunissant des master classes publiques au Conservatoire national supérieur de musique et de danse à Paris (avec la participation de Joëlle Léandre, Jean-Paul Céléa, Claude Delangle, Jean-Noël Crocq), des concerts (par Armelle Orieux, Joël Versavaud, Ivan Solano, Yann Dubost, Pascale Tardif, Lucia Peralta et par les membres de l'ensemble l'Itinéraire), une table ronde dirigée par nos soins (en présence de Suzanne Giraud, Dominique Lemaître, Paul Méfano, Marc Texier, Gérard Pape) et diverses communications universitaires au Cdmc, les fruits de ce colloque ont permis d'établir la base de ce premier ouvrage en français sur l'oeuvre et la pensée de Giacinto Scelsi.

Et maintenant écoutez,
tant que vous pourrez l'entendre,
la résonance des harmoniques
de cette note profonde.
Giacinto Scelsi, Art et Connaissance

Émaillé de deux poésies originales respectivement signées par Joëlle Léandre et par André Pieyre de Mandiargues, l'ensemble du corpus se compose de trois parties. Les deux premières concernent l'esthétique et l'analyse des opus (tant poétiques que sonores) de Giacinto Scelsi alors que la troisième se consacre à l'impact et à la résonance du compositeur (consciente ou pas) sur l'art contemporain. Sont ainsi convoqués des rapprochements plus ou moins probables avec Walther Klein, Constantin Brancusi, Bernd Alois Zimmermann, György Kurtág, Tristan Murail, Dominique Lemaître et Thierry Alla. Alors que le premier chapitre se concentre sur les atours de la muse poétique, le rapport à la danse, la spécificité sonore ou encore la médiation culturelle et rituelle de la musique de Scelsi, le deuxième grand chapitre se focalise sur les techniques de composition, sur les modes de jeu et sur quelques partitions majeures (Ko-Tha, Les Chants du Capricorne, Konx-Om-Pax, Quatre pièces sur une seule note, Pranam II, Deuxième quatuor à cordes...).

Ô, suprême Clairon plein de strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- Ô l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux !
Arthur Rimbaud, Voyelles

De l'alpha à l'oméga, à parcourir la table indicielle des matières, la simple lecture montre une volonté kaléidoscopique au niveau de la philosophie du contenu disciplinaire de l'ouvrage. Car nous avons tenu à convoquer plusieurs générations de musicologues, à multiplier à dessein les points de vue et à rassembler une danseuse, des compositeurs, des chefs d'orchestre, des poètes, des plasticiens et des éditeurs... autant de proches qui ont connu les habitudes et les desiderata du compositeur pianiste... mais également autant de jeunes chercheurs qui viennent pour la plupart de passer avec succès leur thèse (et qui avaient inclus dans leur mémoire doctoral une réflexion pertinente sur le legs musical scelsien).

Ainsi, au coeur de cette somme inédite de provenance intentionnellement multiple, le discours amical peut côtoyer l'analyse plus aride, comme la dissertation esthétique peut faire place à l'hommage essentiellement poétique... En outre, nous avons tenu à ajouter quelques textes émanant du premier livre en italien (ouvrage collectif) intitulé Giacinto Scelsi - Viaggio al centro del suono ; premiers feuillets musicologiques que nous avions rédigés ou réunis après la mort de Scelsi (au début des années 1990), grâce notamment à l'opiniâtreté amicale et au dévouement sans faille de Nicola Cisternino.

Et je l'aimais comme j'aime ce son
Au creux duquel rajeunirait le monde,
Ce son qui réunit quand les mots divisent,
Ce beau commencement quand tout finit.
Yves Bonnefoy, Les Planches courbes

En dehors de recueils de poésie publiés directement en langue française, Giacinto Scelsi (comte d'Ayala Valva né à La Spezia en 1905 et décédé à Rome en 1988) a signé juste après la Seconde Guerre mondiale de nombreux essais musicologiques. Prônant une musique fondée sur la potentialité du «son unique» - suffisant car riche en lui-même - cet artiste atypique a fait figure de sage au sens où Denis Diderot disait - il y a 250 ans - qu'un sage était autrefois un philosophe, un poète, un musicien.

Une musique si radicalement différente requiert une nouvelle approche de la part des musiciens et du chef d'orchestre pour l'apprendre et la jouer. Il n'y a aucun guide pour apprendre ni pour enseigner la musique de Scelsi ; expérimenter entraîne le progrès ; la perfection échappe, a mentionné Riccardo Schulz.

Poète et artiste plasticien (dessinateur, sculpteur), le maestro improvisateur a ainsi inventé un type de musique personnelle, planante, qui abolit la pulsation binaire de l'archétype occidental pour libérer une écriture de «flux» sonore - stable ou non dans son dosage énergétique - et pour mettre en oeuvre une esthétique du temps lisse, souvent largement dilaté.

La musique de Giacinto Scelsi nous arrive d'un lointain silence, pur et profond. Une musique puissante qui non seulement coupe le vide, mais traverse l'être, a remarqué la clarinettiste Carol Robinson.

Plus important que la musique, le «Son» - «premier mouvement de l'immobile» - a été pour Scelsi la force «cosmique» figurant à la base de tout. Il est alors évident qu'une construction intellectuelle même moderniste, un enchaînement arbitraire de cellules rythmiques classiques ou une polyphonie complexe utilisant les bonnes vieilles recettes d'école d'antan n'ont plus rien à voir avec le «sens» véritable du nouvel art sonore, lequel a été savamment géré par un concept original provenant d'une idée de propulsion physique primordiale. Avec des termes quasi varésiens, Scelsi affirmait que la musique est le résultat de la projection et la cristallisation dans une matière sonore d'un moment de la durée, au sens bergsonien du devenir.

Dans l'écriture de Scelsi, l'instrument ou la voix n'ont plus pour fonction de «jouer des notes».Une entité sonore, unique pour la perception, peut être représentée par plusieurs symboles musicaux ; dans un cas extrême, le son unique constitue toute la partition. Il faut réapprendre à lire la musique, note alors Tristan Murail.

Biographie de l'auteur :

Pierre-Albert Castanet est compositeur et musicologue. Professeur à l'université de Rouen, professeur associé au CNSMD de Paris, il a enseigné en outre une dizaine d'années dans le cadre de la formation doctorale " Musique et Musicologie du xxe siècle " (Ircam, ENS, EHESS-Paris). Il est également directeur de publication des Cahiers du CIREM (Rouen/Tours) et de collections musicales pour le compte de nombreux éditeurs. À la tête de plusieurs centaines d'articles relatifs aux " musiques d'aujourd'hui " et publiés à travers l'Europe, Pierre-Albert Castanet est aussi l'auteur d'une quinzaine de livres portant principalement sur la musique contemporaine.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Castanet, Pierre-Albert
Edité par CDMC (2008)
ISBN 10 : 2916738010 ISBN 13 : 9782916738017
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CDMC, 2008. Paperback. État : NEUF. Émaillés de deux poésies originales respectivement signées par Joëlle Léandre et par André Pieyre de Mandiargues, ces actes des Journées européennes d'études musicales consacrées à Giacinto Scelsi (1905-1988) se composent de trois parties. Les deux premières concernent l'esthétique et l'analyse des opus (tant poétiques que sonores) de Giacinto Scelsi alors que la troisième se consacre à l'impact et à la résonance du compositeur sur l'art contemporain. Sont ainsi convoqués des rapprochements plus ou moins probables avec Walther Klein, Constantin Brancusi, Bernd Alois Zimmermann, György Kurtág, Tristan Murail, Dominique Lemaître et Thierry Alla. Alors que le premier chapitre se concentre sur les atours de la muse poétique, le rapport à la danse, la spécificité sonore ou encore la médiation culturelle et rituelle de la musique de Scelsi, le deuxième grand chapitre se focalise sur les techniques de composition, sur les modes de jeu et sur quelques partitions majeures (Ko-Tha, Les Chants du Capricorne, Konx-Om-Pax, Quatre pièces sur une seule note, Pranam II, Deuxième quatuor à cordes.). ?De l'alpha à l'oméga, à parcourir la table indicielle des matières, la simple lecture montre une volonté kaléidoscopique au niveau de la philosophie du contenu disciplinaire de l'ouvrage. Car nous avons tenu à convoquer plusieurs générations de musicologues, à multiplier à dessein les points de vue et à rassembler une danseuse, des compositeurs, des chefs d'orchestre, des poètes, des plasticiens et des éditeurs. autant de proches qui ont connu les habitudes et les desiderata du compositeur pianiste. mais également autant de jeunes chercheurs qui viennent pour la plupart de passer avec succès leur thèse.Ainsi, au coeur de cette somme inédite de provenance intentionnellement multiple, le discours amical peut côtoyer l'analyse plus aride, comme la dissertation esthétique peut faire place à l'hommage essentiellement poétique. - Langue : fre - Genre : Musique. N° de réf. du libraire N9782916738017

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 29,60
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 2,99
Vers France
Destinations, frais et délais

2.

Pierre-Albert CASTANET
Edité par Centre de documentation de la musique contemporaine (2008)
ISBN 10 : 2916738010 ISBN 13 : 9782916738017
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Centre de documentation de la musique contemporaine, 2008. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782916738017

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 29,60
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,71
Vers France
Destinations, frais et délais

3.

Pierre Albert Castanet
Edité par Symetrie
ISBN 10 : 2916738010 ISBN 13 : 9782916738017
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Symetrie. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2916738010

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 46,62
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers France
Destinations, frais et délais