Laura Carrere Sortie de route

ISBN 13 : 9782918634249

Sortie de route

 
9782918634249: Sortie de route
Extrait :

BLIND DATE

Tout est histoire de prénoms. Tu t'appelles Samantha, tu seras coiffeuse. Tu t'appelles Adhémar, tu seras écrivain ou diplomate à Washington. Tu t'appelles Sixtine, c'est que tu es noble, ou au moins, pleine aux as. T'appeler Sixtine et naître fille de vignerons beaujolais, avoir neuf de moyenne en troisième et ressembler à un pot à tabac comme dirait mon père, désolée ma cocotte c'est pas possible. Tu as dû te gourer quelque part. Il y a erreur.
N'empêche. Qu'est-ce que je peux y faire, moi ? Surtout, qu'est-ce qui leur a pris à eux, devant le berceau en forme de bac Ikea monté sur roulettes de la maternité de Villefranche-sur-Saône, entre la grand-mère sous le fichu et le grand-père qui fumait la pipe sous mon nez de marmot ? Ils ont cru qu'ils avaient gagné au loto ou quoi ? Ils se sont dit qu'avec mon patrimoine génétique, je deviendrais miss Monde ou prix Nobel ? Le plus beau c'est quand même la combinaison Nom, Prénom, Profession. Je vous le donne en mille. Michon, Sixtine, apprentie-pâtissière. Vous ne trouvez pas qu'il y a un truc qui cloche ?
Le physique, avec ça. Ambiance 95-80-95 de large sur un mètre cinquante-cinq de haut, presque pas de ventre mais énormément de fesses, et une poitrine à ne plus savoir qu'en faire. Il n'y a que mes cheveux, noirs et bouclés, qui sont à la hauteur. Ils font ce qu'ils peuvent, eux, ils se donnent les moyens. La voix, aussi ; je peux à la rigueur donner du Sixtine au téléphone. Le reste, il faut oublier... Oublier, facile à dire, mais je me le coltine tous les jours. Et vous croyez que ça m'aide pour me caser, ça ? En cinq ans, deux hommes ; le premier vraiment trop Michon et pas du tout Sixtine, qui faisait un bruit de vidange en avalant sa soupe ; le deuxième, aussi enthousiaste qu'un croque-mort aux heures travaillées. Sinon, rien, le néant. Et ce n'est pas dans mon travail, entre les pâtissiers bedonnants et les clients troisième âge, que je vais me dégoter le bon. D'ailleurs, à la boutique, je fais attention. Souriante mais professionnelle. Pas d'embrouille, je tiens à mon emploi, moi. Je sais, de l'extérieur on se dit c'est quoi ce boulot foireux, t'as pas de RTT et tu sens le gâteau que ça en est écoeurant, mais toute ma vie j'ai rêvé de travailler dans une pâtisserie, on me ferait balayer les toilettes que j'y serais bien.

Pour aller au boulot je prends le train tous les matins, toujours le même. 7 h 52 à Saint-Germain, 8 h 05 à Lyon-Part-Dieu. Si je compte une marge de sécurité de deux minutes je dois me laver les dents à 7 h 36. C'est de la mécanique de précision. Dans le train, je m'assieds toujours au même endroit. Voiture 14 place 48. La voiture 14, c'est bien entendu pour gratter les trente secondes de marche à mon arrivée à Lyon-Part-Dieu. Vous aurez bien remarqué, tout le monde fait ça. Les gens passent leur temps dans des boulots nuls et des loisirs nuls, mais quand il s'agit d'économiser une microseconde de trajet, trouvez-m'en un qui ne calcule pas. Bon d'accord, la place 48 c'est de la routine pure. Et même ce n'est pas un choix si adroit que ça, la place 48, à bien cinq mètres de la porte coulissante. Mais bon, maintenant c'est l'habitude, et comme tout le monde fait comme moi, tout le monde a son petit fauteuil à lui, il est bien rare qu'on me la pique.
Dans le train, je comate en écoutant Couleur 3 sur mon iPhone. Les collègues à la boutique se moquent de moi, «Vas-y Couleur 3 c'est ringue, faut écouter Sky c'est top». Ben oui mais moi, Sky, je ne peux pas. Dès le matin, les barrissements de l'autre qui hurle sa joie de vivre dans le poste pour te la contaminer, impossible. Couleur 3 ça me berce, ça prolonge un peu ma nuit. Souvent même, je m'endors.

Présentation de l'éditeur :

«A ce soir. Je rentrerai assez tard, ne m'attends pas.»
«OK, chéri» répondit Anne. Puis elle ajouta précipitamment :
«Pardon !»
Gabriel avait levé des sourcils agacés. Il détestait les petits noms qu'on se donne dans l'intimité. Les diminutifs passaient encore, mais toutes les appellations affectueuses l'exaspéraient. Il attrapa sa serviette et claqua la porte en lançant derrière lui : «A c'soir !». Il s'engagea dans l'escalier en colimaçon. Comme un coup d'oeil à sa montre lui confirmait son retard, il se mit à dévaler les marches deux à deux, sans voir la concierge qui passait la serpillière sur le palier du premier étage. Ses semelles glissèrent sur le bois mouillé...

Confrontés à des mouvements du coeur ou à des situations inattendues, les personnages de Sortie de route voient leur quotidien basculer pour quelques heures ou pour toujours. Laura Carrere décrit avec brio ces individus d'aujourd'hui soudain privés de repères, angoissés, faibles ou résolus au moment de s'élancer vers l'inconnu.

Laura Carrere est née à Paris où elle vit actuellement. Sortie de route est son premier recueil de nouvelles.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Laura Carrere
Edité par Territoires Témoins Editions (2014)
ISBN 10 : 2918634247 ISBN 13 : 9782918634249
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Territoires Témoins Editions, 2014. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782918634249

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais