Linguistique et émergence des nations. Essai d’aménagement d’un cadre théorique

 
9783862884384: Linguistique et émergence des nations. Essai d’aménagement d’un cadre théorique

La linguistique est capable d'apporter sa contribution à l'émergence des nations à condition qu'elle revoie son appareillage théorique et ses méthodes. Pour lui, la langue fonctionne et change avec cinq types de régulations : les régulations institutionnelles, les régulations sociales, les régulations culturelles, les régulations par rétroaction et les régulations structurelles. Dans cette perspective, l'homme peut prendre le contrôle de la langue et en orienter le fonctionnement. Ce principe peut aider soit à l'appropriation des langues étrangères, soit à la promotion des langues locales. Quand un peuple adopte la langue de l'autre, il court le risque de se mettre sous sa domination linguistique, culturelle, voire économique et politique. L'appropriation de la langue étrangère devient donc la voie par laquelle ce peuple peut se soustraire de la domination de celui dont il emprunte la langue. La langue est ainsi un instrument puissant entre les mains du politique qui peut s'en servir soit pour exercer sa domination, soit pour se libérer. L'auteur admet l'idée selon laquelle la langue est un système. Mais pour lui, le système-langue est ouvert et il y a jeu entre les éléments. C'est ce qui permet les échanges intersystémiques et la variation linguistique. La langue est un système esclave. Le moteur qui fait fonctionner ce système n'est pas intrasystémique mais plutôt extrasystémique. Il admet aussi que la langue se présente sous la forme d'un continuum, mais pense que le continuum a un centre et une périphérie et le centre du continuum n'a pas un caractère géographique, d'où l'idée de la francophonie multipolaire qu'il développe. Un pôle en voie de formation correspond à une nation émergente. La linguistique a sa place dans ce processus et peut être envisagée comme une science au service de l'émergence des nations.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 105,10

Autre devise

Frais de port : EUR 6
De Allemagne vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Zang Zang Paul
Edité par LINCOM (2013)
ISBN 10 : 3862884384 ISBN 13 : 9783862884384
Neuf(s) Softcover Edition originale Quantité : > 20
Vendeur
LINCOM GmbH
(München, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre LINCOM, 2013. Softcover. État : Neu. Etat de la jaquette : Neu. 1. Auflage. Paul Zang Zang Université de Yaoundé I La linguistique est capable d’apporter sa contribution à l’émergence des nations à condition qu’elle revoie son appareillage théorique et ses méthodes. C’est la thèse que défend l’auteur de cet ouvrage qui ne croit pas que la langue change sans que personne ne puisse la changer. Pour lui, la langue fonctionne et change avec cinq types de régulations : les régulations institutionnelles, les régulations sociales, les régulations culturelles, les régulations par rétroaction et les régulations structurelles. Dans cette perspective, l’homme peut prendre le contrôle de la langue et en orienter le fonctionnement. Ce principe peut aider soit à l’appropriation des langues étrangères, soit à la promotion des langues locales. Quand un peuple adopte la langue de l’autre, il court le risque de se mettre sous sa domination linguistique, culturelle, voire économique et politique. L’appropriation de la langue étrangère devient donc la voie par laquelle ce peuple peut se soustraire de la domination de celui dont il emprunte la langue. La langue est ainsi un instrument puissant entre les mains du politique qui peut s’en servir soit pour exercer sa domination, soit pour se libérer. L’auteur admet l’idée selon laquelle la langue est un système. Mais pour lui, le système-langue est ouvert et il y a jeu entre les éléments. C’est ce qui permet les échanges intersystémiques et la variation linguistique. La langue est un système esclave. Le moteur qui fait fonctionner ce système n’est pas intrasystémique mais plutôt extrasystémique. Il admet aussi que la langue se présente sous la forme d’un continuum, mais pense que le continuum a un centre et une périphérie et le centre du continuum n’a pas un caractère géographique, d’où l’idée de la francophonie multipolaire qu’il développe. Un pôle en voie de formation correspond à une nation émergente. La linguistique a sa place dans ce processus et peut être envisagée comme une science au service de l’émergence des nations. Paul Zang Zang est Maître de conférences et enseignant de linguistique française à l’Université de Yaoundé I (UYI). Auteur de plusieurs publications scientifiques, il est actuellement Coordonnateur du projet IFACAM (Inventaire du français du Cameroun) soutenu par l’AUF et l’UYI, Directeur du projet Dictionnaire du français en Afrique qui bénéficie de l’appui de l’AUF, de l’UYI, de l’Université Cheikh Anta Diop et de l’Université de Ouagadougou. P. ZANG ZANG est également Directeur adjoint par intérim du pôle Gouvernance, Humanités et Sciences sociales de l’Université Panafricaine. ISBN 9783862884384. LINCOM Studies in Sociolinguistics 13. 552pp. 2013. 170mm x 240mm. N° de réf. du libraire B-9783862884384

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 105,10
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais