9783863840792: Trottoirs de Paris
From the Publisher :

Catalogue de l'exposition au Musée national russe, mai-août 2013 Lauréat du prix "Beaux Arts" du festival "La Forêt des Livres", 2013 "Le Musée russe fait découvrir un autre visage de Chemiakin, ignoré du public. L intitulé de l exposition, les « Trottoirs de Paris », ne reflète pas seulement les visions nées de l imagination de l artiste lors de ses déambulations à travers la ville mythique, son sujet dépasse les limites du seul Paris. Pour Vladimir Ivanov, auteur de la remarquable introduction au présent catalogue, les images de Chemiakin sont l incarnation de « l absurdité de l existence et du triomphe de la mort » Pour moi, les « Trottoirs de Paris » sont aussi une métaphore de la vie où les événements découlent les uns des autres de façon parfaitement inopinée et imprévisible. Les taches, les bouts de papier, feuilles, et autre ce sont les traces de la vie de quelqu'un, de son activité, de ses actions. L'artiste les utilise afin de créer un monde de ses propres associations. Toutefois ces esquisses-métamorphoses, proches à l'origine du canular, passionnent l'auteur longtemps et fortement. Ce n est pas que les simples associations plastiques qui attirent l artiste. Son approche philosophique particulière de la nature, du monde, des hommes et de la vie ne peut pas ne pas s'incarner dans ces soi-disant « croquis », dans ces généralisations auxquelles Chemiakin est enclin et avec lesquelles le public aura encore la possibilité de se familiariser à travers d'autres de ses oeuvres." -- Evguénia Petrova, dans son introduction au catalogue

About the Author :

Mihaïl Chemiakin est né en 1943 à Moscou d un père militaire et d une mère actrice. Il suit son père à l Allemagne de l Est où ils restent de 1945 à 1957. De retour en Russie, il s inscrit à l Ecole d Art Répine. Il est renvoyé en 1959 pour non conformisme aux normes de l'art réaliste socialiste. Il fut soumis aux traitements spéciaux réservés aux dissidents idéologiques dans une clinique psychiatrique "spécialisée". La première exposition des peintures de Chemiakin a lieu en 1962 au Club du journal « L Etoile » à Léningrad. Comme toutes ses expositions celle-ci est fermée par les autorités au bout de 3 jours. L'artiste fonde en 1967 le Groupe de St. Pétersbourg, et développe les principes d'un "Synthétisme Métaphysique", dédié à la création de nouvelles icônes, basé sur l'étude de l'art religieux de toutes les époques et de tous les peuples. Chemiakin est exilé de l URSS en 1971 et s installe à Paris ou il vit et travail jusqu en 1980. Il publie en 1977 "Apollon 1977 ", destiné à faire connaître l'art russe ignoré en U.R.S.S. De 1981 au 2007 Chemiakin vit aux Etats-Unis. Après la « péréstroika », il est invité à monter une très grande exposition à Moscou en 1989. Suivirent d'autres expositions, ainsi que l installation des sculptures monumentales à St. Pétersbourg, Moscou, Samara, Vladikavkaz. Depuis 1994 Chemiakin travail dans le théâtre, dans les rues de Venise et St. Pétersbourg avec des artistes de cirque et performance, comme dans les théâtres d opéra et ballet Mariinsky, Vilnius, Châtelet, ou il crée des nouvelles versions de « Casse-Noisette », « Coppélia », « Le Sacre du Printemps » entre autres. Mihail Chémiakin utilise une large gamme de techniques et thèmes, qui vont du théâtre à la philosophie.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande