Les belles Italiennes: Les grandes motos qui ont passionné le monde

 
9788873017417: Les belles Italiennes: Les grandes motos qui ont passionné le monde
Présentation de l'éditeur :

De la Ducati Desmosedici à la Bimota Tesi, sous forme de fiches magnifiquement illustrées, les modèles qui ont laissé une trace indélébile dans l'histoire du motocyclisme italien.

Un des domaines d'excellence du «made in Italy», non seulement d'un point de vue facture, mais surtout technique et créatif, est celui de la moto. On ne saurait parler de motocyclisme sans rappeler combien les grandes marques italiennes (Moto Guzzi et Gilera en particulier) ont conçu et produit de modèles de référence dans l'histoire des deux-roues. Citons simplement, sans entrer dans des détails trop techniques, le huit-cylindres de Moto Guzzi ou le quatre-cylindres de Gilera.
Longue est la liste des innovations techniques et des modèles créés par l'industrie italienne, surtout dans la deuxième moitié du XXe siècle. La renaissance de la moto italienne a toutefois une date plus récente : la présentation, au milieu des années quatre-vingt-dix, de la Ducati 916, modèle qui a marqué un tournant esthétique et technique dans la construction motocycliste. On peut dire la même chose de la MV Agusta F4, considérée encore aujourd'hui comme une des plus belles motos jamais construites. À la même époque sort la Benelli Tornado trois-cylindres, destinée à rivaliser avec la moto de Varèse pour le titre de reine du made in Italy. Et comment ne pas parler de la révolutionnaire Bimota Tesi, présentée en 1992 ? Certes, elles n'ont pas toutes connu de succès commercial, mais beaucoup ont réellement laissé une empreinte profonde dans le monde des deux-roues. Cet ouvrage présente une sélection des modèles les plus remarquables apparus ces dernières décennies, sous forme de fiches magnifiquement illustrées, qui décrivent dans le détail l'histoire de leur production et leurs spécificités techniques. L'introduction, quant à elle, revient sur l'origine et le développement de chacune des marques.
Le nombre de deux-roues mythiques déborde largement du cadre d'un ouvrage de vulgarisation. Pourquoi avoir choisi cette moto et pas une autre ? Le choix est purement personnel, uniquement motivé par l'émotion que les motos ont soulevée, par la curiosité et aussi les discussions entre passionnés que certains modèles ont suscitées à leur sortie. Cette subjectivité justifie à elle seule l'insertion d'un engin qui n'est pas une moto, mais qui représente une révolution dans l'univers des deux-roues : la Vespa.

CLAUDIO PORROZZI est né à Rome en 1950. Il a commencé à raconter ses premières impressions sur la moto à la fin des années soixante. En 1972, il débute à Moto Sport, qui se révèle une véritable école de journalisme motocycliste. Deux ans plus tard, avec quelques collègues et sous la direction de Tommaso Valentinetti, il participe à la création du mensuel La Moto. En 1985, il en devient le directeur de publication, et ce jusqu'en 2004, année d'arrêt de la revue.
Il a conçu et réalisé des publications comme le bimestriel Due Ruote, des encyclopédies et des fascicules tels Fuoristrada (1985) et Guida Pratica alla Motocicletta (1990), des publications annuelles comme l'Almanacco Junior (depuis 1986), Tuttocaschi (1993), Abbigliamento Fuoristrada (1993), ainsi que les mensuels Moto Junior et Tutto scooter (1997).
Il a écrit de nombreux livres sur la moto, à commencer par l'Official Book délia Superbike, édité en deux langues et diffusé dans le monde entier depuis 1989. Il est actuellement le correspondant au Championnat du monde Superbike pour le site web GPone.com

Extrait :

Les belles Italiennes

Dans le domaine motocycliste, le style et l'élégance du «made in Italy» se sont associés à la technologie et à la conception, car la beauté ne fait pas tout s'il manque la substance technique et une touche de passion.

Malgré la crise économique, le «made in Italy» continue d'incarner l'excellence dans de nombreux domaines, comme l'habillement et le mobilier. L'industrie italienne s'illustre également dans le secteur des deux-roues, certaines marques historiques continuant de proposer des modèles de référence. On ne peut parler de motocyclisme sans rappeler que les grandes maisons italiennes - Moto Guzzi et Gilera, entre autres - ont conçu et créé des modèles fondamentaux sur le plan mécanique. Il suffit de rappeler, sans entrer dans des détails trop techniques, ce qu'ont représenté le huit-cylindres de Moto Guzzi et le quatre-cylindres de Gilera ; les concepteurs ont innové pour chaque cylindrée. Par la suite, les choses ont évolué : de nombreuses marques n'existent plus, d'autres ont été absorbées par de grands groupes, d'autres encore ont modifié leur production.
Ces changements n'ont toutefois pas terni la réputation de la production italienne dans le milieu motocycliste. Après une période relativement difficile, qui vit pourtant des propositions intéressantes, la renaissance de la moto italienne coïncide avec la présentation, dans les années quatre-vingt-dix, de la Ducati 916 qui marque un tournant esthétique et technique dans la conception des motos. Le bicylindre bolognais introduisait l'idée d'un modèle qui offre les mêmes sensations aux pilotes et aux conducteurs, en rendant invisible la différence entre modèle de compétition et version routière. Son esthétisme augmentait sa séduction, en adhérant parfaitement au concept de style italien.
On peut dire la même chose de la MV Agusta 74, sortie quelque temps plus tard, considérée encore aujourd'hui comme l'une des plus belles motos au monde. Là encore, ce n'était pas le style qui donnait de la valeur à la moto, mais la marque, une des plus prestigieuses au monde. C'est le raffinement dans le choix des détails de conception et de construction qui rendait les quatre-cylindres de Schiranna différents des autres. À la même période fut présentée la Benelli Tornado trois-cylindres qui rivalisait avec la moto de Varese pour le titre de reine du «made in Italy». Son réservoir affichait la marque historique, essentiellement connue jusque-là pour ses petites cylindrées (même si elle allait jusqu'à 500 cm3 dans les courses) ; avec ce modèle, elle entrait dans l'olympe des super sportives. (...)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

PORROZZI CLAUDI
Edité par GREMESE
ISBN 10 : 887301741X ISBN 13 : 9788873017417
Neuf(s) Couverture rigide Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre GREMESE. Hardcover. État : NEW. GREMESE (01/12/2011) Weight: 1104g. / 2.43 lbs Binding Hardcover Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9788873017417

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 25
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Claudio Porrozzi
Edité par Gremese (2011)
ISBN 10 : 887301741X ISBN 13 : 9788873017417
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Gremese, 2011. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9788873017417

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 25
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais