Lettres de Mademoiselle Aïssé à Madame C[alandrini] qui contiennent plusieurs anecdotes de l?histoire du tems depuis l?année 1726, jusqu?en 1733. Précédé d?un narré très court de l?histoire de Mademoiselle Aïssé, pour servir à l?intelligence de ses lettres, avec des notes dont quelques-unes sont de Mr. de Voltaire. Nouvelle édition corrigée & augmentée du portrait de l?auteur.

AISSE, Charlotte-Elisabeth (1693-1733)

Edité par Lausanne, Jean Mourer / Paris, La Grange, 1788,
Ancien(s) ou d'occasion / Quantité : 0
Disponible auprès d'autres vendeurs
Afficher tous les  exemplaires de ce livre

Au sujet du livre

Ce livre n'est malheureusement plus disponible. Ci-dessous, nous vous proposons d'autres livres correspondant à Lettres de Mademoiselle Aïssé à Madame C[alandrini] qui contiennent plusieurs anecdotes de l?histoire du tems depuis l?année 1726, jusqu?en 1733. Précédé d?un narré très court de l?histoire de Mademoiselle Aïssé, pour servir à l?intelligence de ses lettres, avec des notes dont quelques-unes sont de Mr. de Voltaire. Nouvelle édition corrigée & augmentée du portrait de l?auteur. de AISSE, Charlotte-Elisabeth (1693-1733).

Description :

pt. in-8vo, portrait-frontispice gravé par Wexelberg, IV + 242 p., quelques rousseurs, ex-libris gravé de A. Petit, cartonnage simple d?époque, dos muet passé, tranches mouchetées, charnière du plat sup. avec début de fente. Fille d?un chef circassien dont le palais avait été attaqué et pillé par les Turcs, Mademoiselle Aïssé fut achetée à un marchand d?esclaves, à l?âge de quatre ans et demi, par le comte de Ferriol, beau-frère de Claudine de Tencin et ambassadeur de France à Constantinople. Homme corrompu, il l?amena très jeune à Paris, lui fit donner une brillante éducation, puis abusa, dit-on, de l?ascendant que lui donnaient sur elle ses bienfaits. Introduite dans le monde, sa position dans la société, ses aventures romanesques et ses vives passions lui ont donné la célébrité. Elle y eut de grands succès de beauté et excita des passions qui firent du bruit. Sa résistance à celle du Régent, ses amours avec le chevalier d?Aydie, ses alternatives d?aspirations vertueuses et d?entraînements, ses relations avec divers personnages et les femmes les plus distinguées de son temps, donnent le plus vif intérêt au recueil de ses Lettres à Madame Calandrini, publiées d?abord avec des notes de Voltaire (1787), puis réunies aux Lettres de Mesdames de Villars, de La Fayette et de Tencin (1805). Une nouvelle édition annotée en a été donnée par J. Ravenel (1846). À part de précieux renseignements sur les contemporains, ses Lettres plaisent par la grâce touchante et l?abandon passionné du style.Please notify before visiting to see a book. Prices are excl. VAT/TVA (only Switzerland) & postage. Brunet I, 122. N° de réf. du libraire

Détails bibliographiques

Titre : Lettres de Mademoiselle Aïssé à Madame C[...
Éditeur : Lausanne, Jean Mourer / Paris, La Grange, 1788,



Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

AISSE, Charlotte-Elisabeth (1693-1733)
Edité par Lausanne, Jean Mourer / Paris, La Grange, 1788, (1788)
Ancien(s) ou d'occasion Couverture rigide Quantité : 1
Vendeur
Harteveld Rare Books Ltd.
(Fribourg, Suisse)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Lausanne, Jean Mourer / Paris, La Grange, 1788, 1788. pt. in-8vo, portrait-frontispice gravé par Wexelberg, IV + 242 p., quelques rousseurs, ex-libris gravé de A. Petit, cartonnage simple d?époque, dos muet passé, tranches mouchetées, charnière du plat sup. avec début de fente. Fille d?un chef circassien dont le palais avait été attaqué et pillé par les Turcs, Mademoiselle Aïssé fut achetée à un marchand d?esclaves, à l?âge de quatre ans et demi, par le comte de Ferriol, beau-frère de Claudine de Tencin et ambassadeur de France à Constantinople. Homme corrompu, il l?amena très jeune à Paris, lui fit donner une brillante éducation, puis abusa, dit-on, de l?ascendant que lui donnaient sur elle ses bienfaits. Introduite dans le monde, sa position dans la société, ses aventures romanesques et ses vives passions lui ont donné la célébrité. Elle y eut de grands succès de beauté et excita des passions qui firent du bruit. Sa résistance à celle du Régent, ses amours avec le chevalier d?Aydie, ses alternatives d?aspirations vertueuses et d?entraînements, ses relations avec divers personnages et les femmes les plus distinguées de son temps, donnent le plus vif intérêt au recueil de ses Lettres à Madame Calandrini, publiées d?abord avec des notes de Voltaire (1787), puis réunies aux Lettres de Mesdames de Villars, de La Fayette et de Tencin (1805). Une nouvelle édition annotée en a été donnée par J. Ravenel (1846). À part de précieux renseignements sur les contemporains, ses Lettres plaisent par la grâce touchante et l?abandon passionné du style.Please notify before visiting to see a book. Prices are excl. VAT/TVA (only Switzerland) & postage. Brunet I, 122. N° de réf. du libraire 92219

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 494,37
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 20
De Suisse vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais