Librairie des Liserons

Librairie des Liserons

Membre depuis 26 avril 2018

Evaluation 5 étoiles

14, Place de Saint-Vital
Belin-Béliet, France
33830

+33 (0) 9 65 03 08 21

Poser une question au vendeur

A propos du vendeur

"C'est en lisant qu'on devient liseron" … disait Raymond Queneau. Soit, lisons alors ! - Librairie familiale depuis 35 ans, en ligne depuis 1999 pour vous servir - 60 000 références en stock. Grand choix de périodiques Envoi rapide et soigné sous étui recyclable - affranchissement philatélique - frais de port dégressifs. N'hésitez pas à nous contacter - Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 7h00 à 13h00 - Jeudi de 9h30 à 13h00 - Fermé le week-end.

Rechercher dans le catalogue de Librairie des Liserons

Catalogues du vendeur

Select-Collection

L'éditeur Arthème Fayard avait eu l'idée en reprenant la librairie de son père, spécialisée dans l'édition de romans populaires, d'y adjoindre la publication de romans contemporains à bon marché. Les écrivains célèbres de l'époque, Maurice Barrès, Marcel Prévost, Paul Bourget, Henry Bordeaux paraissaient en volumes à plus de trois francs, prix inabordable pour le public populaire. Arthème Fayard lance la Modern Collection, où les auteurs contemporains sont publiés à 95 centimes, en version illustrée. Les titres qui ne se vendaient qu'à quelques milliers d'exemplaires paraissent alors avec des tirages de 100 000 exemplaires. En 1914, avec quelques années de retard sur Fayard, la librairie Flammarion se lance à son tour dans l'édition populaire. Depuis 1913, Ernest Flammarion et ses fils avaient confié la direction littéraire de leur maison à Max et Alex Fischer. Ces deux frères, auteurs de romans fantaisistes, lancent en 1914 la « Select collection », dont les titres imprimés sur
Afficher le catalogue

Littérature du neuvième art.

L expression neuvième art est due à Claude Beylie qui a utilisé cette expression dans un article publié dans Lettres et Médecins, en mars 1964. Ce papier faisait partie d'une série de cinq articles parus dans la revue entre janvier et septembre 1964, sous le titre de "La Bande dessinée est-elle un art ?" Morris (pseudonyme de Maurice de Bévère, le créateur de Lucky Luke) et Pierre Vankeer ont utilisé cette expression pour nommer une rubrique qu'ils animèrent pendant trois ans au sein du Journal de Spirou. Nul ne sait si Morris et Vankeer avaient lu les articles de Beylie ou si c'est un hasard. Cette rubrique, intitulée Neuvième Art et sous-titrée Musée de la bande dessinée, apparaît pour la première fois dans le numéro 1392 de Spirou, le 17 décembre 1964. Lors de la création de la rubrique, Morris et Vankeer pensèrent à huitième art avant d apprendre que l appellation était déjà prise. Dans leur introduction de la première parution de Neuvième art, les auteurs justifient
Afficher le catalogue

Conditions de vente :

  • Nos conditions de vente sont conformes aux usages de la profession. Nous sommes à votre disposition pour vous confirmer la disponibilité des ouvrages. Envoi des livres sous étui recyclable dès réception du règlement.
  • Conformément à la législation sur la vente à distance, les clients disposent d'un droit de retour de l'ouvrage, s'il ne leur convient pas (frais de retour à la charge de l'acheteur lorsqu'il s'agit d'une erreur de sa part).

Conditions de livraison

  • Les commandes sont expédiées sous deux jours sous étui recyclable et compostable. Les livres sont tous emballés ou recouverts de papier cristal.
  • Les envois se font en courrier postal simple, si vous souhaitez un courrier suivi, merci de choisir "envoi prioritaire".
    Les frais de port affichés au moment de la commande sont indicatifs. Ils sont révisés en fonction du poids des livres et de l'évolution des tarifs postaux.
  • Dans le cas où les livres commandés seraient particulièrement lourds ou imposants, vous serez informé que des frais de transports supplémentaires sont nécessaires.
  • Dans le cas où ils sont très légers, une réduction des frais de port est automatiquement appliquée.