AbeBooks Home

La Fine Pointe


Le blog d'AbeBooks sur les livres et la littérature

Recherche avancée Catalogue Livres Rares Vendeurs
Recherche avancée

Fin du suspense : le Prix Goncourt 2017 a été attribué à Éric Vuillard


« On ne tombe jamais deux fois dans le même abîme. Mais on tombe toujours de la même manière, dans un mélange de ridicule et d’effroi. »  L’Ordre du jour (2017)

Le plus convoité des prix littéraires du monde francophone, le prix Goncourt, a été décerné ce lundi 6 novembre à Éric Vuillard pour son œuvre L’Ordre du jour.

Ce dernier succède à Leïla Slimani, lauréate de l’édition 2016, avec son roman Chanson douce.

Après Conquistadors (2009) sur la chute de l’Empire Inca, La Bataille d’Occident (2012), Congo (2012) autour de la conquête coloniale, Tristesse de la terre  (2014) et 14 juillet (2016) évoquant la Révolution française, cette récompense est pour l’écrivain une belle consécration.

Quatre auteurs, deux hommes et deux femmes étaient en lice cette année pour remporter ce prestigieux prix littéraire :

 

Le romancier de 49 ans n’était pourtant pas le grand favori ; d’autant plus que la sortie de son livre datait du printemps dernier et non de la rentrée littéraire.

Son œuvre traite de façon détaillée de l’arrivée au pouvoir d’Hitler, de l’Anschluss et du soutien des industriels allemands au régime nazi. Il s’agit d’un « livre fulgurant », selon Bernard Pivot, le président de l’académie Goncourt.

L’Histoire semble être à l’honneur cette année puisque, le même jour, Olivier Guez a obtenu le prix Renaudot pour La Disparition de Josef Mengel.

L’écrivain enquête et tente de comprendre comment un ancien médecin nazi d’Auschwitz (connu pour ses expériences sur les jumeaux) a pu s’enfuir en Argentine et finir ses jours au Brésil sans être inquiété par la justice.

 

 

 

Twitter Facebook Email
avatar