Bibliophiles célèbres

La bibliophilie est une activité qui remonte à la renaissance, au XVème siècle, quand seule une élite éduquée se plaisait à rassembler une collection de manuscrits enluminés afin d’afficher sa richesse et son savoir. Quelques décennies plus tard vint l’avènement de la typographie mobile et de l’imprimerie qui réduisit considérablement le prix des livres. Aujourd’hui, tout le monde peut collectionner des livres, peu importe les revenus, le statut social, la profession… du moment qu’on aime les livres. Avec un minimum de connaissances littéraires et une bonne dose de patience, il est possible de créer une jolie collection sans dépenser une fortune !

Cependant, si vous voulez que votre collection termine dans un musée, bien sûr,  vous aurez besoin de plus de moyens.  Prenons par exemple l’américain Abraham Simon Wolf Rosenbach (1876-1952) qui fut de loin le plus grand collectionneur de livres rares et anciens au monde et dont la collection est maintenant éparpillée un peu partout dans les plus grandes bibliothèques du monde. On se pose encore la question de savoir s’il était plus bibliophile ou marchand. Il eut une carrière fantastique ; travaillant pour des bibliothèques ou des clients privés et constituant en même temps sa propre collection avec principalement des ouvrages sur l’histoire, les sciences, l’astronomie, la philosophie et la physique. Il acheta et revendit juste après plusieurs bibles de Gutenberg, mais n’en garda jamais aucune pour lui, considérant que c’était un ouvrage trop commun  chez les collectionneurs.


Jean Grolier de Servières

Jean Grolier de Servières (1479-1565) fut trésorier de France. Il est célèbre pour avoir possédé une riche bibliothèque estimée à 3 000 volumes, tous de grande valeur. Afin de protéger ses livres, il faisait appel à des relieurs de renom pour qu’ils recouvrent les précieux ouvrages de luxueuses reliures en cuir. Ces reliures avaient toutes un tracé similaire composé d’entrelacs géométriques sur les plats d’un maroquin marbré, rouge ou vert. On finit par appeler toutes les reliures comprenant ces caractéristiques les reliures Grolier.

Guglielmo Libri Carucci dalla Sommaja

Né à Florence en 1803, le Comte Libri, comme il est appelé en français est un historien et bibliophile italien ayant enseigné durant plusieurs années en France. Il est célèbre pour avoir commis de nombreux vols de livres rares qui firent scandale à l’époque en 1841. En effet, il abusa de ses fonctions de secrétaire à la commission du catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France en faisant croire qu’il était malade et qu’il devait donc se retrouver seul dans les archives des bibliothèques. Ainsi, durant des années, vêtu d’une grande cape où il dissimule ses trophées, il parcourut le pays commettant vol sur vol sans que personne ne s’en aperçoivent. Il complète ainsi sa collection de nombreux ouvrages de valeur provenant des plus éminentes bibliothèques comme la bibliothèque royale ou l’Arsenal.

Enrique Múgica Herzog

Cet ancien ministre espagnol est un avide lecteur qui possède une bibliothèque de plus de 16.000 volumes recouvrant l’intégralité des murs de sa maison. Il possède l'une des plus grandes et des plus intéressantes bibliothèques d’Espagne. Il collectionne les livres par amour de la lecture, une passion qui lui est venue dès le plus jeune âge. Ses principales motivations de collectionneur ne sont pas la beauté de l’édition ou l’âge de l’ouvrage mais plutôt la qualité littéraire des œuvres. Il ne rassemble que les livres qu’il a envie de lire, pour la plupart ce sont des essais, des romans, des mémoires, de la poésie…

Thomas Jefferson

Le troisième président des États-Unis était un érudit, un grand penseur et un des plus célèbres collectionneurs de livres de tous les temps.  Il aimait tendrement la littérature et dit une fois « je ne peux pas vivre sans livres ».  Au cours de sa vie, il construisit plusieurs collections de bibliothèques, dont une qu’il vendit au gouvernement des États-Unis pour remplacer la bibliothèque originale du Congrès qui avait été détruite lors de la guerre de 1812.

Ian Fleming

Célèbre pour avoir écrit les romans de l’agent britannique James Bond, Ian Fleming était aussi un bibliophile certifié. Il siégea quelques années au conseil d'administration de la revue Book Collector et posséda une petite maison d'édition (Queen Anne Press). Sa collection comprenait des livres qu’il considérait ayant un impact sur les civilisations occidentales, dans un bon sens comme dans un mauvais. De nombreuses œuvres de cette collection, qui appartient désormais à la Lily Library de l’université de l’Indiana, ont été exposées à la London exhibition Printing de 1963.